February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Secrets de polichinelle : Retrouvez un condensé de l’actualité

0 0
Read Time:5 Minute, 18 Second

La pénurie fait tache d’huile

Une lettre du ministère du Commerce et de la Protection des consommateurs en date du 18 mars 2022 adressée au secrétaire général de la Chambre de commerce et d’industrie est devenue virale vendredi après-midi. Dans cette correspondance, au sujet de « Supply of edible oil », il est écrit que « it has been decided that all retail outlets in Mauritius should place a limitation on the sale of edible oil to a maximum of two litres per person. You are requested to inform all retail outlets accordingly. »

Ainsi, la nouvelle d’une pénurie d’huile comestible s’est répandue comme une trainée de poudre. L’achat de panique de ce produit essentiel pour la cuisine n’a pas mis longtemps à se manifester. Dans les boutiques et supérettes prises d’assaut ce samedi, trouver un quart d’huile – oubliez le litre -, c’est chercher une aiguille dans une botte de foin. Il est vrai que la guerre en Ukraine est l’un des facteurs de pénurie et de rationnement, pas seulement chez nous, mais n’est-on pas allé trop vite en besogne pour subitement créer ce sentiment de panique généralisée et de peur collective ? Si l’on demande au public de na pas paniquer et de ne pas s’engager dans les achats compulsifs et inutiles, pourquoi avoir émis un communiqué qui a poussé les gens à se ruer vers les commerces pour n’acheter que l’huile comestible comme si on n’en retrouvera plus jamais encore sur le marché ?

Deux litres par personne est une mesure vague et irréfléchie sur laquelle on n’aura aucun contrôle. Pourquoi donc cette précision inutile si on ne pourra pas effectivement veiller à ce que tout le monde puisse s’en procurer sans créer un manque artificiel ? Dans une famille nombreuse, si chaque individu achète deux litres pour s’assurer d’un bon stock en cas de manque, normal que les étagères seront comme une coquille vide. Quand les rayons des grandes surfaces aideront-ils les consommateurs à retrouver une mine florissante parce que sans huile, rien ne glisse et on ne se la coule pas douce. Le Ramadan débute dans une quinzaine et ce mois sacré risque de ne pas baigner dans l’huile s’il y a « shortage of edible oil ».

Selon des experts de la grande distribution, l’impact de la guerre est réel et quand l’on sait que l’huile de tournesol provient majoritairement de la Russie et de l’Ukraine, le risque de pénurie est tout aussi existant. Il faudra donc déjà penser à un produit de remplacement pour pallier au manque d’huile végétale sans laquelle la cuisine mauricienne ne peut tourner à plein régime.

La pension à Rs 11 000, le salaire minimum à Rs 15 000 : électoralisme à souhait

La cherté de la vie ne fait pas l’ombre d’un doute. Tout le monde s’en plaint. Même ceux qui touchent gros. Pour la classe moyenne et pour ceux au bas de l’échelle, joindre les deux bouts est un exercice périlleux. Si l’on ne sait pas gérer le budget familial en fonction de ses besoins et de ses priorités, son quotidien devient amer. La crise économique est sans précédent. Comme l’a été et l’est toujours la crise sanitaire avec une pandémie qui déferle vague après vague.

L’opposition a raison de réclamer une hausse de la pension et du salaire minimum par rapport à l’inflation. Elle a tort de fixer l’augmentation à un taux que ses dirigeants savent impossible eu égard à la situation économique du pays depuis que la Covid-19 nous a mis à genoux. Ce qui fait dire aux observateurs que la Plateforme de l’Espoir fait de la démagogie et se perd dans une proposition électoraliste à souhait car même si les Bérenger, Duval et consorts étaient au pouvoir, ils n’auraient pas pu augmenter la pension à Rs 11 000 et le salaire minimum à Rs 15 000 compte tenu du coût sur le Trésor et l’endettement publics.

Une réunion de réflexion regroupant des membres du MMM, du PMSD, du Rassemblement Mauricien (RM) et du Reform Party se doit d’être sérieuse et responsable au lieu de tomber dans la démagogie et la facilité. Xavier Duval aurait dû plutôt venir dire à la population ce que coûteront la pension à Rs 11 000 et le plus bas salaire à Rs 15 000 et où le gouvernement et les entreprises pourront puiser cette masse d’argent pour soulager les Mauriciens. La proposition de l’Entente ressemble singulièrement à celle de Party Malin. Quand Danrajsing Aubeeluck propose, les gens sourient. Quand d’autres bluffent, ils deviennent une moquerie.

Zahid Nazurally lorgne-t-il l’une des circonscriptions de la capitale ?

Le Deputy Speaker Zahid Nazurally, élu à Montagne Blanche-GRSE (No.10), pourrait être investi d’autres responsabilités politiques au sein de l’alliance gouvernementale en marge des prochaines élections municipales. Pour avoir laissé une bonne impression lorsqu’il a eu à suppléer à l’absence du Speaker pour présider aux travaux de l’Assemblée nationale, l’avocat Nazurally est vu dans les mosquées des circonscriptions Nos. 2 et 3 pour la prière du vendredi. Accompagné de deux collègues, il a prié à la mosquée Abu Bakar Siddique à Vallée Pitot il y a une quinzaine avant de venir vendredi dernier à Al Aqsa à Plaine Verte où la réfection des routes et rues s’accélèrent.

Actif dans sa circonscription, Zahid Nazurally est tout de même perçu comme un élément valable et modeste qui pourra épauler le vice-Premier ministre Anwar Husnoo et le nouveau MSM Salim Abass Mamode pour les municipales dans un premier temps et pourquoi pas faire partie de la même équipe qui contestera les législatives de 2024. Le Deputy Speaker, étant bien accueilli par ses coreligionnaires de Vallée Pitot et Plaine Verte, pourrait être tenté par faire le grand saut dans l’une de ces deux circonscriptions à majorité musulmane. A noter que le Dr Ismael Rawoo, PPS responsable du No.3, compte également apporter sa contribution aux agents du MSM des arrondissements 4 et 5 de Port-Louis, soutenant l’excellent travail abattu par le gouvernement et le Dr Anwar Husnoo pour améliorer les infrastructures dans la capitale.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
100 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.