January 31, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

Subir l’imprévisible à cause d’un petit virus invisible

0 0
Read Time:2 Minute, 6 Second

Noël va bientôt être derrière la porte. Le Nouvel An pas trop loin. La fin de 2021 est donc tout proche. Une deuxième pénible année va tirer sa révérence. Emportant nos larmes et nous laissant avec les séquelles de nos souffrances. Avec des craintes et des incertitudes. Et de nombreux bouleversements tant imprévisible est le petit virus invisible.

Pendant une année, nous avons vécu au ralenti. Une nouvelle fois. Après avoir goûté pour la première fois, en 2020, au confinement, au port du masque et à la distanciation sociale. Quand la Covid-19 avait atteint nos côtes, nous étions loin de nous douter qu’elle nous allait être impitoyable. Qu’elle épargnerait notre paradis. Qu’elle n’emporterait pas des médecins, par exemple. On aura eu tort de sous-estimer sa contagiosité. Sa virulence. Ses mutations et ses variants. Vite, elle nous a fait pleurer, incapables d’agir et de réagir devant la contamination et la douleur de nos proches.

D’un côté, un malheur auquel on ne s’attendait pas à voir étaler davantage ses tentacules. De l’autre, on aura peut-être connu le bonheur de rencontrer des gens merveilleux. Ils nous auront inspirés par leur humilité et leur probité. Par leur sens du devoir et leur compassion. Par leur sincérité et leur amitié. On aura ainsi connu des hommes et des femmes de parole. Dignes de confiance et honnêtes dans leur engagement. On leur dit merci du fond du coeur.

La fenêtre de 2022 s’apprête à s’ouvrir. Pour que nous portions notre regard vers l’amour et la paix. Vers l’unité et la solidarité. Vers l’espoir.

L’espoir de voir surtout disparaître à jamais la cruelle pandémie. Notre salut réside dans la prière quand la médecine et la science peinent à nous délivrer. À nous rassurer. À nous libérer. À nous permettre de nous ressaisir, une fois l’avertissement passé et les leçons retenues.

Malgré nos différences, malgré nos doutes et nos appréhensions, nous pouvons encore redonner à la vie ses lettres de noblesse. Il suffit que nous soyons justes, dignes et nobles. Humbles et sincères dans nos gestes et paroles. Dans notre comportement de tous les jours. Le coronavirus est une leçon à vie. Un rappel que tout est fragile. Que nous ne sommes que de passage sur terre. Que la mort est une certitude. Que la richesse et l’arrogance n’est pas une garantie de longévité de la vie.

Que le Bon Dieu nous aime, nous protège et nous bénisse tous!

La direction et la rédaction de Mazavaroo vous souhaitent une bonne, paisible et heureuse année 2022.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %