Read Time:1 Minute, 49 Second

Enfin une bonne nouvelle pour les opérateurs de taxis. Le Taxi Operators Welfare Fund a été lancé par le ministre des Transports terrestres et du métro léger, dans ses locaux, à Port-Louis, vendredi après-midi, 10 décembre. La création de ce fonds de soutien vise à apaiser les difficultés des chauffeurs dans la reprise de leurs activités.

Lors d’une cérémonie officielle, le ministre Alan Ganoo, a dévoilé le nouveau logo de l’entité, une brochure et un vidéo clip informatif sur les services et programmes offerts par le fonds.

Durant son intervention, il a fait ressortir que ce programme permettra aux chauffeurs ainsi qu’à leurs familles de bénéficier de prêts et plusieurs facilités financières. Il a insisté sur le fait qu’il était temps de reconnaître la contribution des taxis au développement du pays et de veiller à leur bien-être.

Évoquant la situation économique et sanitaire difficile due à la pandémie de Covid-19, le ministre a d’emblée fait ressortir que le bien-être des travailleurs était l›une des principales priorités du gouvernement. Ainsi de nombreuses mesures rigoureuses ont été mises en œuvre pour aider les citoyens indépendants, y compris les chauffeurs de taxi en réponse à la crise sanitaire.

Selon le ministre, le fonds prévoit des programmes et des subventions adaptés aux besoins des opérateurs de taxis. « Le fonds proposera des plans de réduction pour la couverture d›assurance automobile, les pièces détachées et les activités de loisirs », a-t-il affirmé.

Ce programme concerne plus de7000chauffeurs de taxis de Maurice et à Rodrigues. Tous les opérateurs sont appelés à s›inscrire auprès du Taxi Operators Welfare Fund à partir de janvier 2022 jusqu›à mars 2022 au bureau du ministère des Transports, qui se situe au Max City Building à Port-Louis. Ils devront payer un frais d’enregistrement de Rs 200 et faire une contribution de Rs 300 mensuellement.

Le board du Taxi Operators Welfare Fund est constitué d’un représentant du ministère des Transports, d’un représentant du ministère des Finances, du ministère du Travail, d’un représentant de la National Land Transport Authority (NLTA) et d’un représentant des opérateurs de taxis.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le Premier ministre ne serait-il pas bien inspiré de procéder à un remaniement ministériel ?
Next post 37e journée – Pforzheim termine en bolide !
Close