July 24, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Local Sports

The Lightning Cup – 990m (G.2) – Marauding profitera du rythme de la course

Huit chevaux s’affronteront dans ‘The Lightning Cup’, qui se disputera sur une distance de 990m. Alramz a été installé le favori de la course à l’ouverture des paris mais la course reste ouverte avec la présence d’un certain Marauding, qui ne viendra pas avec la fleur au fusil. Alors que Vascostreettractor et Kamadeva ne partent pas battus d’avance.

Marauding revient après sa course dans le Barbé sur 1600m. De sa 10e ligne, il avait été contraint de suivre en queue du peloton avant de commencer son ‘move’ au 400m. C’était toutefois difficile pour lui vue que ses adversaires directs étaient loin devant sur la majeure partie du parcours. Il avait néanmoins réalisé les derniers meilleurs 600m et 400m pour conclure à la 8e place à 4,20L de Undercover Agent avec 58kg sur le dos. Le bai de l’écurie Gujadhur est descendu à Floréal pour se refaire une santé avant de descendre à Port-Louis pour des séances poussées. Il affiche du reste une belle forme en apparence. Il s’élancera de la 3e ligne et ne portera que 55,5kg cette fois-ci. Le seul point d’interrogation, c’est cette transition de 1600m à 990m, qui n’est pas sa distance de prédilection. Mais comme c’est un coursier qui se montre souvent ardent, le pas de la course devrait certainement l’avantage car il semble être le meilleur finisseur de a course. Sous la selle de Donohoe et sur sa régularité, le fils de Duke Of Marmalade mérite d’être considéré.

Alramz reste sur une convaincante victoire sur 1365m lors de la 8e journée. Il avait suivi dans les talons de Horse Guards pour faire la différence en ligne droite. Il avait relégué le meneur par 1,15L à l’arrivée. C’est un coursier qui possède de la classe et qui compte encore une belle marge de progression, étant encore un 4-ans. A l’entraînement, il a bien assimilé ses ‘work outs’ et se trouve dans de très bonnes dispositions. De sa 2e ligne, il pourrait même prendre les devants dans la partie initiale et essayer de garder sa position sur quelques foulées avant de laisser partir les ‘flyers’ si ces derniers insis- teraient pour le commandement. A noter que le fils de Soft Falling Rain a déjà triomphé de bout en bout sur 1200m en Afrique du Sud. Sur une course rapide qu’est le 990m, il devrait également bien ‘settled’ s’il court en attentiste vue qu’il a tendance à se montrer ardent. Le sujet de l’écurie Ricky Maingard possède une chance de premier ordre de doubler la mise de par les conditions de l’épreuve et sa forme actuelle.

Vascostreettractor a couru en progrès lors de sa dernière sortie sur 1365m. De sa 3e ligne, il avait suivi idéalement sur les barres dans le sillage de Horse Guards et Alramz. Il avait été quelque peu retenu avant le dernier tournant faute de passage alors que les chevaux devant lui étaient ‘full of running’. Profitant d’une ouverture à la corde, il avait bien accéléré, faisant même illusion à mi-ligne droite. Il devait finalement s’incliner à la 4e place à 2,40L de Alramz. Une course qui lui a fait davantage du bien. C’est un coursier qui possède du pas car il a déjà gagné de bout en bout mais il pourrait retrouver plusieurs ‘front runner’ sur sa route. Toutefois, il a tiré la 1re ligne, ce qui reste sa principale force sur ce 990m. Confié à Richard Oliver, c’est un coursier à suivre de près cette fois-ci.

Kamadeva a frôlé le doublé lors de la 8e journée sur 1365m. Prenant les opérations de la course aux avantpostes, il s’était montré très accrocheur avant de se faire souffler la victoire par un Etched In Blue des grands jours. On se rappelle de sa rentrée victorieuse sur 990m alors qu’il avait devancé Rob’s Roy par pratiquement une longueur dans un bon temps de 0.55.85. C’est un ‘genuine competitor’, qui a été bien ménagé et qui revient en pleine possession de ses moyens. Ce n’est pas sûr qu’il parvienne à prendre les devants cette fois-ci avec une 8e ligne au départ mais il a déjà démontré qu’il peut suivre en attentiste avant de faire la différence. Il ne portera que 53kg sur le dos et sera de nouveau piloté par Swapneel Rama, qui le connaît très bien. Il détient une chance de disputer l’arrivée s’il arrive à bénéficier d’une course limpide.

Notre quarté : Marauding, Alramz, Vascostreettractor et Kamadeva

1re course : After The Order bien préparé

After The Order reste sur deux encou- rageantes performances cette saison. D’ailleurs, à sa dernière sortie sur 1400m, il n’avait pas démérité. De sa 8e ligne, il avait eu un parcours initial difficile avant que son jockey ne le ramène en arrière-garde. Il avait refait du terrain dans les derniers 400m pour prendre la 4e place à 1,90L de Red Force One. Le pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin a très bien pris cette course. Il a du reste tapé dans l’œil de par sa bonne condition physique ayant progressé davantage depuis ce galop de course. De sa 3e ligne, il n’aura pas de gros efforts à faire pour bien se placer après le départ. C’est un outsider valable dans ce lot d’autant qu’il possède un plus d’expérience par rapport à ses concurrents.

Sauna’a Cessna a réalisé des débuts victorieux lors de la 7e journée sur 1365m. Pour un inédit, il avait fait preuve d’une belle maturité. Il était bien sorti de sa 8e ligne pour se retrouver en épaisseur dans les premiers 200m avant que l’apprenti Sonaram ne lui demanda un premier effort en montée pour se placer à l’extérieur du meneur Ultimate Warrior. Il avait gardé contact sur le ‘leader’ et même s’il ait versé quelque peu à l’intérieur ligne droite, il était parvenu à arracher la victoire au meneur. L’alezan de l’écurie Preetam Daby a bénéficié d’une bonne récupération. Sur ce qu’il nous a gratifié à ses débuts, il devra de nouveau être de l’arrivée. Global Glory a été l’auteur des débuts prometteurs sur 990m lors de la 7e journée. Malgré une 2e ligne, il avait été pris de vitesse par ses adversaires à l’ouverture des boîtes pour se retrouver en retrait pendant la course. Ce produit de Red Ray a grignoté à vue d’œil du terrain par la suite pour s’octroyer la 2e place à 3,05L d’un Go Jewel, qui était pratiquement imbattable ce jour-là. Le coursier de l’écurie Patrick Merven a bénéficié tout le temps nécessaire pour récupérer. Du reste, il a été supervisé de près par l’assistant entraîneur Samraj Mahadia alors que le jockey Richard Oliver est même descendu à Floréal pour le monter à maintes reprises. Il a pris 4kg sur la balance, ce qui est bon signe. Il sera aligné pour la première fois de sa carrière sur 1400m. Mais sur ce qu’il a démontré la fois dernière, il devrait bien se comporter sur ce parcours. Il est à craindre au finish.

Al Madhar est à créditer d’une performance honnête à ses débuts sur 1500m lors de la 8e journée. Il n’avait pas démontré de la vitesse mais s’était vite repris après le départ pour même trouver les barres en 2e position derrière Flowerscape. Etant un ‘long striding horse’, qui pèse dans les 512kg, il était resté enfermé à la corde avec Barack Lavan, qui était évolué à son extérieur, le privant de sortir jusqu’à l’entame du dernier tournant. Il avait malgré tout bien conclu en ‘offrant la 4e place à 4,15L de Chosen Way. Il se pourrait également que le sujet de l’écurie Gilbert Rousset avait grandement besoin de ce premier galop de course étant donné qu’il revenait après une année d’absence. Il est un coursier qui est appelé à gravir les échelons et avec plus de ‘fitness’, il fera sentir sa présence malgré sa 10e ligne.

Notre quarté : After The Order, Sauna’s Cessna, Global Glory et Al Madhar

2e course : Grand Vision vers le doublé

Grand Vision a débuté sur les chapeaux de roue a campagne mauricienne sur 1450m lors de la 8e journée. Suivant en retrait, il avait progressé assez facilement en descente pour donner un bon coup de rein et battre Gontravelin dans les dernières foulées. L’alezan de l’écurie Gujadhur donne l’impression d’avoir gagné en puissance par rapport à cette course. Sa belle forme n’est d’ailleurs pas passée inaperçue au training. Il monte sur 1600m mais a déjà démontré du potentiel sur cette distance en Afrique du Sud. De sa 6e ligne, il pourrait suivre plus prêt du pas compte tenu qu’il a même évolué aux avant-postes dans son pays d’origine. Le doublé est une possibilité pour lui.

Le danger viendra, dépendant de son départ, de Star Of Zeus. Sa dernière sortie est pleine de promesse sur 1600m dans un ‘benchmark’ 41. Il avait, pour une fois, bien sorti de sa stalle pour prendre le commandement avant d’être mis sous pression par Moschino au 400m. Il avait du reste fait preuve d’une belle combativité pour se faire remonter par de bons compétiteurs avec le gagnant Kayden’s Pride, qui a par la suite remporté la 2e manche du championnat des 4-ans. Le coursier de l’écurie Patrick Merven a paru bien physiquement au training. Il descend de deux classes depuis sa dernière participation. Il n’y a d’ailleurs pas de ‘front runners’ tentés dans cette course. S’il arrive à bien quitter sa stalle, il pourrait tenter le bout en bout.

Pforzeim a réalisé un ‘eye catching run’ dans la deuxième manche du championnat des 3-ans sur 1400m. Il avait bien sauté de sa 7e ligne mais son jockey avait dû le reprendre pour le placer en retrait au cas contraire il aurait été forcé ‘wide’. Le tempo était mené par les deux prétendants notamment Var’s Elusion et Footy Goal, qui étaient dans le peloton de tête. Le bai de l’écurie Praveen Nagadoo avait bien terminé sa course pour finir 3e à 3,30L de Var’s Elusion. Cette course lui a fait un bien énorme. Il a paru beaucoup plus affute et il affronte des competiteurs moins releves que la derniere fois. Avec une 1re ligne, il devra etre retenu a l’arrivee.

Senor’s Guest est un coursier qui est rarement surclasse. A sa derniere sortie sur 1600m, il n’avait pas demerite en prenant une honorable 3e place a 1,30L de Camp David, qui avait eu une course tranquille aux avant-postes. Le coursier de l’ecurie Gilbert Rousset a été bien entretenu et il a bien assimile ses ‘work outs’, demontrant qu’il s’est rapproche de sa forme optimale. Avec une 4e ligne, il pourrait suivre plus prêt etant donne qu’il pourrait manquer de pas dans cette epreuve. Il peut viser une place dans les combinaisons.

Notre quarté : Grand Vision, Star Of Zeus, Pforzeim et Senor’s Guest

3e course : Drop Kick un outsider intéressant

Drop Kick a été une petite déception à sa dernière sortie sur 1500m. Il avait pris la 9e place à 4,75L de Cyber Special. C’est un coursier assez délicat dont l’entourage doit ménager en vue de ses sorties. On se souvient qu’il s’était très bien comporté à sa rentrée sur 1400m dans le ‘benchmark’ de 51 avec l’apprenti Alvinion Roy en selle alors qu’il avait pris la 2e place à 1,05L de Shadowing. Il a été envoyé à Floréal pour un bon bout de temps après sa dernière participation ou le cheval donne l’impression de s’être bien repris avec un travail de longue haleine. D’ailleurs, sa bonne forme n’est pas passée inaperçue. Il a tiré la 2e ligne et appréciera le 1850m. Il peut renverser les pronostics sur sa forme actuelle.

Liverpool Champ a été une petite déception sur 1600m à sa dernière sortie. Il avait suivi en attentiste sur les barres mais avait manqué de ressource en fin de parcours pour s’accrocher à la 4e place à 3,45L de John Handcock. Il se pourrait qu’il ait besoin davantage de ce galop de course pour progresser et il a par la suite donne satisfaction lors de ses séances d’entraînement. Le 1850m devrait mieux lui convenir cette fois-ci car c’est un coursier qui a triomphé sur 1900m et 2000m en Afrique du Sud. Il portera les œillères cette fois-ci et pourrait suivre proche du pas avec d’ailleurs une 1re ligne dans les stalles. Il devra logiquement disputer la victoire cette fois-ci.

Arlingtons Revenge a réussi à ouvrir son compteur sur notre turf lors de sa dernière participation sur 1850m. Il avait suivi idéalement placé sur les barres pour produire une belle accélération et résister à Moschino, qui se montrait menaçant dans les derniers mètres. C’est un coursier qui s’est pleinement retrouvé cette saison. N’oublions pas qu’en Afrique du Sud, c’était un ‘four-timed winner’ avec d’ailleurs trois victoires sur 1600m alors qu’il s’était également bien comporté sur 2000m. Il a pris du temps pour retrouver ses moyens mais à son meilleur niveau, c’est un très bon compétiteur. A l’entraînement, il n’a pas perdu de sa superbe ayant été bien ménagé par son entourage. Il monte légèrement de classe mais avec une 3e ligne au départ, il pourrait réaliser la passe de deux.

Sockeroo a été l’auteur d’une performance honorable sur 1400m à ses débuts. Il avait été gêné après le départ, ce qui fait qu’il avait perdu sa position pour se retrouver en retrait. Il avait d’ailleurs beaucoup tire pendant la course, suivant à plus de 10L de Juniper Lane, le meneur. Il avait déboîté au 400m pour refaire graduellement du terrain et terminer à la 7e place a 4,20L de Juniper Lane. Une course qui lui a fait du bien car le bai de l’écurie Gujadhur a paru plus ‘fit’ même s’il manque quelque peu de couleur au niveau de son ‘coating’. Le 1850m est définitivement dans ses cordes car c’est un coursier qui s’est aventuré jusqu’a 2400m en Afrique du Sud alors qu’il s’est bien comporté sur 1950m et 2000m. Il demeure un outsider valable.

Notre quarté : Drop Kick, Liverpool Champ, Arlingtons Revenge et Sockeroo

4e course : Doublé en vue pour Blackburn Roc

Blackburn Roc a ouvert son compteur 2021 à sa 2e sortie sur 1600m lors du 7e acte. Evoluant à l’extérieur sur tout le parcours, il avait par la suite bien accéléré pour remonter le meneur Hubble et le battre par 0,60L à l’arrivée. C’est un coursier qui progresse après chacune de ses course et il a du reste bien entamé sa préparation en vue de cette épreuve. Il monte cette fois-ci en ‘benchmark’ 56 et sur un parcours réduit notamment le 1400m. N’oublions pas qu’il avait triomphé dans cette même catégorie aux dépens de Kamadeva l’année dernière. L’opposition est plus ‘tough’ mais c’est un ‘genuine competitor’. Sur sa forme actuelle et compte tenu qu’il est un coursier qui est appelé à gravir les échelons, il part avec de bonnes chances de succès.

Battle Of Alesia a couru en net progrès dans la première manche du championnat des 4-ans sur 1400m. Il avait suivi à l’extérieur de Ehsaan proche du peloton de tête avant de progresser au 400m et s’offrir une honorable 3e place à 1,60L du duo Padre Pio/Ehsaan. L’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur est un ‘improving sort’, qui a été préparé avec soin en vue de cet engagement. Il affronte quelques adversaires de taille mais il donne l’impression d’être un coursier qui possède un énorme potentiel. Il faut se souvenir qu’il avait réalisé une course prometteuse dans la Duchesse derrière un excellent Twist of Fate malgré un parcours difficile et un pas qui ne l’avait pas avantagé. Il a certes tiré la 7e ligne mais sur ce qu’il a prouvé à sa dernière tentative laisse présager qu’il devra être suivi avec beaucoup d’attention dans ce lot.

Backpacker a réalisé de gros progrès à sa dernière sortie sur 1600m lors de la 10e journée. Il avait été force à l’extérieur sur tout le parcours pour bien conclure et prendre la 4e place à 0,30L de Tsitsikamma Dance. Il faut faire ressortir qu’il avait même mis le nez devant à un moment donne de la course avant d’être repris dans les derniers 150m. C’est un coursier qui s’est pleinement acclimaté. Si son entourage a décidé de l’aligner aussi rapidement, c’est qu’il a bien pris sa dernière course. Le 1400m n’est pas pour lui déplaire et avec une 4e ligne, il devra être un ‘big runner’ dans cette épreuve.

Creation s’est bien comporté à ses débuts sur 1500m lors de la 9e journée. Il avait été ‘squeezed’ après le départ, ce qui fait qu’il avait été contraint de suivre pratiquement en arrière-garde. Il avait beaucoup tiré pendant la course ce jour-là. Alors qu’on pensait qu’il allait perdre ses moyens s’étant montré très ardent, il avait amorce son offensive en épaisseur pour grignoter du terrain assez facilement pour finir à la 9e place à 3,55L seulement de Triple Fate Line. Le bai de l’écurie Praveen Nagadoo a très bien pris sa course et il est même mieux au niveau de sa condition. Il sera équipé cette fois-ci les ‘blinkers’, harnachement avec lequel il a remporte ses trois courses en Afrique du Sud sur 1450m (2) et 1600m. Il a même gagné en faisant la course aux avant-postes. Etant donné qu’il a hérité de la 1re ligne, ce ne sera pas une surprise de le voir aux commandes de cette épreuve s’il arrive à bien quitter sa stalle. D’ailleurs, si on jette un coup d’œil sur le ‘field’, il n’y a pas un ‘front runner’ confirmé dans la course. Donc, une course tactique de Creation est largement à sa portée.

Notre quarté : Blackburn Roc, Battle Of Alesia, Backpacker et Creation

5e course : Triple Fate Line sur sa lancée

Triple Fate Line reste sur deux victoires consécutives sur 1450m et 1500m respectivement. Apres voir démontré son net regain de forme et ses indéniables qualités en devançant Marauding et Dynamite Jack, il a recidivé lors du 9e acte à l’issue d’une course intelligente du jockey Ivaldo Santana. Malgré le fait qu’il fut débordé par Northern Spy en descente, le Brésilien avait gardé son sang-froid pour décaler sa monture et le faire évoluer en ‘one-off’ sans le faire sortir de son pas. En ligne droite, il avait donné une deuxième accélération pour repartir et reléguer Trippi’s Express son dauphin par 0,65L. Le bai de l’écurie Shyam Hurchand est descendu à Floréal pour se refaire une santé et il revient dans de bonnes dispositions. Il monte sur 1600m, distance sur laquelle il compte une victoire en Afrique du Sud. Avec une 1re ligne, il pourrait arracher le commandement et faire de la résistance à la fin.

Spring Man a bien couru lors de sa course de rentrée sur 1500m lors du 9e acte. De sa 10e ligne, il fut forcé de suivre en retrait a plusieurs longueurs du peloton de tête. Avant de graduellement progresser au bas de la descente et envelopper le peloton en épaisseur au 400m. Il avait bien fini pour conclure à la 6e lace a 2,90L de Triple Fate Line. Il est à créditer d’une performance honnête par rapport au fait qu’il était à sa première sortie de la saison et qu’il manquait un peu de ‘fitness par rapport à des adversaires plus aguerris à ce stade de la compétition. Le bai de l’écurie Ricky Maingard a réalisé des progrès évidents depuis cette mise en jambes. Il s’élancera de la 3e ligne cette fois-ci et devrait suivre beaucoup plus près que la dernière fois. Il peut jouer aux trouble-fêtes dans cette épreuve. Red Mars est passe de justesse de sa première victoire de la saison à sa dernière sortie sur 1600m. Condamné à l’extérieur, il avait dû entamer les 400 derniers mètres en épaisseur pour produire une bonne pointe de vitesse finale sous ses 58kg et terminer à la 3e place à 0,20L de Tsitsikamma Dance. L’alezan de l’écurie Sion Jones est encore mieux physiquement et il a tapé dans l’œil de par sa belle forme au training. Il monte en ‘benchmark’ 66, soit de deux classes par rapport à sa dernière course. Il a été confié de nouveau à l’apprenti Alvinio Roy, de qui il bénéficiera d’une remise de 3kg. Il sera handicap de ce fait à 53kg. Sur sa forme actuelle et base sur sa dernière performance, il sera dangereux.

Sea Air a effectué une bonne course de rentrée en s’octroyant la 5e place à 2,15L de Blackburn Roc. C’est un coursier qui a l’air d’avoir réalisé de gros progrès par la suite car il a été entraîné avec une attention particulière par la suite. Il monte certainement de valeur mais il aura l’avantage de porter que 54kg sur le dos. Il a été infiltré, ce qui démontre que son entourage croit en lui cette fois-ci. Sur ce qu’il a démontré au training et avec plus de ‘fitness’, une surprise de sa part n’est pas à écarter.

Notre quarté : Triple Fate Line, Spring Man, Red Mars et Sea Air

7e course : G I Joe sur sa régularité

G I Joe reste un modèle de régularité cette saison. En trois sorties, il totalise deux victoires sur 1450m et 1600m. A sa dernière participation sur le mile lors du 9e acte, il avait survolé la course en devançant Ernie par 3,85L à l’arrivée. Le sujet de l’écurie Patrick Merven a été ‘closely monitored’ surtout par l’assistant entraîneur Samraj Mahadia. Il a également été monté principalement par Richard Oliver que ce soit à Floréal ou à Port-Louis. Malgré son ‘top weight’ de 61,5kg, il a les moyens de continuer sur sa lancée d’autant qu’il appréciera pleinement le 1850m étant un stayer type.

Le danger viendra certainement de Nimitz, qui revient après sa victoire acquise sur 1850m lors de la 8e journée. Il faut se rendre à l’évidence qu’il effectuer la transition 1450m1850m, ce n’était pas idéal mais il avait démontré un gros potentiel en s’imposant devant Overdose sur le fil. Le bai de l’écurie Simon Jones est encore mieux par rapport à sa dernière sortie. Il est aligné de nouveau sur 1850m. De sa 4e ligne, il n’aura pas de difficulté à bien se placer. Il reste le ‘second best’ de la course.

Wordbuster a été l’auteur d’un ‘eye catching run’ sur 1450m lors du 9e acte. De sa 9e ligne, il avait suivi en queue du peloton et avait démarré au 400m. Malgré d’être forcé ‘wide’, il avait refait du terrain à la vitesse du vent pour s’offrir la 4e place à 1,05L du duo Winter Guard/ Straight. Le bai de l’écurie Vincent Allet est en constant progrès et il a même amélioré davantage sa condition avec un bien meilleur ‘coating’ ces derniers temps. Il a été infiltré et devra se sentir à l’aise sur 1850m. Sa 2e ligne est sans importance car il est principalement un finisseur. Le coup est jouable pour lui s’il confirme sa dernière performance.

La dernière performance de Paddingtons Luck est à ignorer. Lui, qui avait fini à plus de 13L de G I Joe sur 1600m lors du 9e acte. Il faut faire ressortir qu’il avait boité de l’antérieur droit, ce qui explique cette mauvaise course. Le bai de l’écurie Gilbert Rousset s’est bien repris et il ne donne pas signe de baisse de condition. Il a l’avantage de la 1re ligne et pourrait même imposer le rythme comme il l’avait fait à sa rentrée sur 1450m. Il réunit tous les atouts de faire le quarté.

Notre quarté : G I Joe, Nimitz, Wordbuster et Paddingtons Luck

8e course : Go Jewel le favori logique

Go Jewel reste invaincu en deux sorties sur 990m cette saison. Lors de sa dernière sortie, il avait atomisé l’opposition en s’imposant par 3,05L devant Global Glory. Le bai de l’écurie Vincent Allet semble avoir encore gagné en puissance. En outre, ses prestations à l’entraînement ont été convaincantes. Il ne donne pas l’impression qu’il ne vaut pas un ‘benchmark’ de 0-26. Il aborde de nouveau le 990m, son parcours de prédilection. Sa 2e ligne est un atout considérable. Il demeure sans conteste le cheval à battre dans cette épreuve.

New Abbey sera à sa course de rentrée. C’est un coursier qui a pris du temps l’année dernière pour se retrouver. Il a démontré des signes de progrès évidents lors de sa dernière participation sur 990m en prenant la 4e place à 2,80L de Majestic Moon. Sa première sortie 2021 a été retardée compte tenu qu’il est un coursier assez délicat. Cependant, il possède beaucoup de travail sous la ceinture et il est ‘fit’ pour entamer la saison. Il a tiré la 1re ligne et tentera à coup sûr de diriger les opérations étant un coursier qui possède du pas. Sous la selle de Ivaldo Santana, il reste l’adversaire direct du favori. Crushing Force est tombé sur un Mauritius des grands jours lors de la 9e journée sur 990m. Il avait été forcé en attentiste de sa 5e ligne et avait fini 4e à 4,95L du vainqueur. Il est à créditer d’ailleurs d’un chrono honorable sur la distance, soit 0.56.65. C’est un ‘improving sort’, qui commence à retrouver graduellement ses automatismes. Sa 7e ligne est son seul handicap. S’il arrive à la surmonter, il sera un danger compte tenu que c’est un coursier qui vaut largement ce 0-26.

Gunner Runner a été une déception en deux sorties cette saison. Il est toutefois tombé à deux reprises sur un Wall Of Dubrovnik, qui était trop fort pour ses adversaires. A l’entraî- nement, il a l’air d’avoir gardé une forme stable ayant été maintenu sur sa fraicheur car il est un coursier qui a tendance à perdre du poids assez facilement comme en atteste ses 7kg perdus sur la balance. Ce qui est intéressant avec lui, c’est qu’il sort d’un ‘benchmark’ de 36 pour atterrir en 0-26. Il sera muni en outre des ‘blinkers’ cette fois-ci. Il s’élancera de la 4e ligne et devra suivre bien placé proche du pas. Ce ne sera pas une surprise s’il termine dans les combinaisons dans cette catégorie.

Notre quarté : Go Jewel, New Abbey, Crushing Force et Gunner Runner