Read Time:18 Minute, 49 Second

‘The Ram Ruhee OBE Memorial Trophy’ sera l’attraction principale de cette 26e journée hippique sur 990. Sept chevaux seront au départ de cette épreuve. Une course qui peut se résumer entre Marauding et Rob Roy, qui sont les deux meilleurs compétiteurs du lot.

Marauding a rarement été surclassé cette saison. Sur 1400m lors de la 14e journée, il avait suivi en arrièregarde par rapport à son 9e couloir. En ligne droite, il avait eu des difficultés à progresser avec Black Cat Back qui se trouvait devant lui. Une fois qu’il ait trouvé le passage, il avait bien accéléré pour s’incliner à la 4e place à 1,35L de Under- cover Agent. Le sujet de l’écurie Gujadhur a été bien ménagé. Selon l’assistant entraîneur Gopal Gujadhur, il aurait pu triompher sur 990m aux dépens de Rob’s Roy lors du 12e acte s’il avait pu progresser au 400m, se retrouvant derrière Virtue, qui n’avançait pas. Le sujet de l’écurie Gujadhur a été confié à Swapneel Rama, qui l’avait mené à bon port la saison dernière. Il reste notre préféré dans cette épreuve phare.

Rob’s Roy nous a surpris de par sa performance sur 1365m lors de la 21e journée. Il avait dû faire des efforts pour prendre le ‘lead’ avant d’être débordé par Bergerac en descente. Au 400m, il avait dû puiser de nouveau dans ses réserves pour reprendre le commandement avant de tomber sur un grand Triple Fate Line à l’arrivée. Il s’inclina à la 2e place à 0,55L du vainqueur. Le sujet de l’écurie Vincent Allet s’est refait une santé à Floréal avant de descendre à Port-Louis. Il retrouve le 990m, qui reste sa distance de prédilection et il s’élancera de la 1re ligne. Tout ce qu’on espère, c’est qu’il ne sent pas la fatigue après son éprouvant parcours de la dernière fois.

Al Bragga a été l’auteur d’une performance honnête lors du 24e acte sur 1365m. Malgré la présence de Kamadeva à son intérieur, il fut sollicité pour prendre les devants avant de se montrer très accrocheur en ligne droite. Il s’octroya le premier accessit à 2,85L de Kamadeva, qui était trop fort ce jour-là. Selon Yashin Emamdee, que nous avons abordé par rapport aux débuts du fils de Captain Al, il est d’avis que c’est un coursier qui sera plus compétitif sur 990m. D’où peut-être la décision de son entourage de l’aligner sur cette distance. Avec un ‘light weight’ de 52kg, il ne vient pas pour faire de la figuration.

We Light The Fire est tombe sur un intraitable Walls Of Dubrovnik lors de la 23e journée sur 1400m. Il était parti quelque peu lentement pour suivre à l’extérieur sur la majeure partie du parcours. Sous ses 61kg, il avait refait graduellement du terrain mais c’était trop tard avec ses adversaires qui étaient devant lui pratiquement pendant toute la course. Il a l’air d’avoir bien récupéré de cette participation. D’ailleurs, c’est un spécialiste du kilomètre car en Afrique du Sud il détient trois victoires sur 1000m. Avec 53kg sur le dos, il pourrait se frayer une place dans les combinaisons.

Notre quarté : Marauding, Al Bragga, Rob’s Roy et We Light The Fire

1re course : What A Kid l’outsider à suivre

What A Kid a été desservi par les circonstances de course lors de ses trois dernières sorties suite à une 10e ligne. Sur 990m la dernière fois, il avait eu un parcours compliqué loin du peloton de tête et c’était difficile pour lui de sprinter avec New Abbey qui avait réalisé le bout en bout. Le sujet de l’écurie Rameshwar Gujadhur a déjà bien couru sur 1365m derrière Mauritius. Il descend pour la première fois en 0-15 et devrait apprécier le 1400m. Il figure parmi les chevaux à suivre. Midnight Messenger s’est imposé en roue libre sur 1500m lors de la 22e journée. Il avait suivi bien place sur les barres derrière Seven Carat pour gagner avec aisance en reléguant Newsman par 1,75L à l’arrivée. Le pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo a maintenu une bonne forme en apparence. De sa 3e ligne, il aura un ‘dream run’ sur les barres avec Sarah’s Secret, qui tentera de partir, et Greatfiveeight qui n’est pas un coursier rapide. Le doublé est à sa portée.

New Golden Age est un ‘improving sort’, qui revient d’ailleurs après sa bonne 6e place à 1,95L de Captain Falcon sur 1400m. Il aurait pu finir plus prêt du vainqueur s’il n’avait pas été privé de passage en ligne droite. Le bai de l’écurie Perdrau a été bien ménagé et il jouit d’une bonne santé actuellement. Il pourrait profiter d’un bon pas avec la présence de Arctic Flyer, Midnight Messenger ou même Sarah’s Secret. S’il n’est pas ‘caught wide’ de sa 7e ligne, il sera un danger.

La dernière performance de Hit The Green est à ignorer. De sa 9e ligne, il fut forcé de suivre en arrière-garde. Alors qu’il accélérait en ligne droite, il fut gêné à deux reprises, au cas contraire il aurait pu faire mieux qu’une 10e place à plus de 8L de Midnight Messenger sur 1500m. Il a été de nouveau desservi par un mauvais couloir dont le 8e. Tout dépendra des circonstances de course pour lui.

Notre quarté : What A Kid, Midnight Messenger, New Golden Age et Hit The Green

2e course : Free To Win vers le rachat

Free To Win n’a rien pu faire contre Flowescape, qui avait pris le large au 400m pour tenir jusqu’au bout. Il avait suivi loin du meneur pour refaire du terrain et prendre la 2e place à 2,95L du vainqueur sur 1450m. Le bai de l’écurie Shyam Hurchand a bien pris cette course. Il aborde le 1650m, qui semble être à son avantage car en Afrique du Sud il s’est bien comporté sur 1600m. De sa 3e ligne, il pourrait trouver les barres assez tôt dans la course avant de venir en force au finish. C’est le cheval a battre.

Star Of Zeus a joué de malchance à sa dernière sortie sur 1600m. Il avait progressé au 1000m pour arracher le commandement à Eight Cities mais n’avait rien pu faire face à l’accélération foudroyante d’un certain Chosen Way. Il s’inclina au premier accessit à 0,65L du vainqueur. Le sujet de l’écurie Patrick Merven s’est refait une santé et il a l’air d’avoir conservé sa bonne condition physique. S’il ne suit pas loin du peloton par rapport à son départ lent, il sera dangereux sur ce qu’il a démontré à sa dernière sortie d’autant qu’il bénéficiera d’une remise de 3kg de l’apprenti Roy.

Stageworld a ouvert son palmarès de brillante façon sur 1450m lors de la 21e journée. Il avait bénéficié d’un parcours idéal à la corde proche du pas pour rallier le but victorieusement sous ses 61,5kg en devançant Manetheren par 1,10L à l’arrivée. Par la suite, le bai de l’écurie Perdrau a contracté une petite infection à la gorge selon l’assistant entraîneur Yannick Perdrau que nous avons abordé mardi matin. Ce qui fait que son travail a été ralenti. Mais il s’est vite repris avec un travail satisfaisant mardi. Il fera sentir sa présence dans ce lot.

Grand Vision avait fini à la 3e place à 5,60L de Giggin sur 1650m lors de la 22e journée. Il avait eu plusieurs facteurs contre lui ce jour-là. Il avait suivi en arrière-garde et avec la détérioration de la piste, il avait subi des ‘kick backs’ et avait eu des difficultés à produire son accélération habituelle. Giggin avait, lui, eu une course tranquille devant. L’alezan de l’écurie Gujadhur est toujours bien dans sa peau. Il descend en 31 et doit être considéré à l’arrivée.

Notre quarté : Free To Win, Star Of Zeus, Stageworld et Grand Vision

3e course : Go Jewel sur sa régularité

La série victorieuse de Go Jewel, qui restait sur quatre succès d’affilée, a pris fin lors de la 19e journée. Il a trouvé en Captain Garett un redoutable adversaire pour conclure à la 2e place à 1L de ce dernier.

Cependant, il a eu une course extrêmement dure ce jour-là. De sa 8e ligne, il fut forcé en quatrième épaisseur sur les premiers 200m avant que son jockey ne décida de le ramener quelque peu en retrait. Au 400m, il progressa complè- tement en épaisseur mais déploya une accélération foudroyante pour bien conclure à la fin sous ses 59kg sur le dos. C’est un ‘genuine competitor’ et un spécialiste de la distance. Il monte de catégorie, ce qui explique ses 56,5kg sur le dos. Confié au jockey Sooful, qui l’avait mené à bon port à ses débuts, il peut faire mouche malgré sa 9e ligne au départ.

Son principal challenger demeure Henry Tudor, qui avait réalisé le bout en bout à sa dernière sortie sur 990m. Il avait eu les mérites de devancer le grand favori qui était Emerald Band. C’était dans le ‘benchmark’ de 51. Le pensionnaire de l’écurie Preetam Daby a bien pris sa course. Il descend en 46 et bénéficiera de la remise de 3kg de l’apprenti Sonoram. Rapide, il pourrait trouver les barres assez vite de sa 4e ligne. Il sera un danger s’il n’est pas taquiné en tête.

Captainofthesea a effectué sa rentrée tardivement. C’était lors du 21e acte sur 990m. Il n’avait pas eu un parcours aise se retrouvant loin du peloton de tête. Mais il n’avait pas démérité à la fin pour s’offrir la 4e place à 2,90L de Henry Tudor. Une course qui lui a fait un bien énorme car le cheval a paru beaucoup plus affûté par la suite. Il a tiré la 1re ligne et devrait suivre dans un ‘striking position’ sans faire beaucoup d’effort cette fois-ci. C’est un outsider valable pour les places.

Juniper Lane n’a pas couru depuis la 16e journée alors qu’il avait déçu avec une 5e place à 6,50L de Sea Dance sur 1500m. Il n’avait pas pu ‘lead’ ce jour-là et il n’avait également pas bénéficié du meilleur des ‘jockeyships’. Cet alezan sera le premier partant pour Samraj Mahadia en tant qu’entraîneur. Il semble avoir bénéficié de ce ‘break’ mais il ne donne pas l’impression d’être à 100%. Toutefois, étant un coursier généreux dans l’effort, il faudra le suivre.

Notre quarté : Go Jewel, Henry Tudor, Captainofthesea et Juniper Lane

4e course : Colour My Fate le favori logique

Colour My Fate a livré une superbe performance derrière un Walls Of Dubrovnik en puissance la dernière fois sur 1400m. Il avait réussi à contourner sa 10e ligne pour se porter en tête mais c’était sans compter avec le bai de l’écurie Hurchand, qui le devança avec une facilité déconcertante à l’arrivée. C’était dans un ‘benchmark’ 56. Le bai de l’écurie Amar Sewdyal a maintenu une belle forme. Il descend en 51 et a hérité de la 3e ligne. C’est définitivement le cheval à battre dans ce lot.

Duke’s Domain se montre très compétitif cette saison. Apres avoir eu les mérites de devancer Colour My Fate par plus de 2,65L lors de sa 2e sortie sur 1450m, il frôla le doublé lors du 17e acte sur 1500m avec une honorable 2e place à 0,40L de Var’s Elusion, qui était difficile à battre ce jour-là. L’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur a bénéficié d’un break, ce qui lui a fait un bien énorme. Il demeure le ‘second best’ de la course.

Cyber Special est un modèle de régularité. Apres sa victoire sur 1500m à sa rentrée, il resta sur deux premiers accessits derrière Consul Of War et Hubble respec- tivement sur 1850m. Ce bai est parti par la suite se ressourcer à Floréal avant qu’il ne descende à Port-Louis dans de bonnes dispositions. Le 1650m n’est pas pour lui déplaire mais il ne pourra que lutter pour une place avec la présence de Colour My Fate.

Culture Trip est à créditer d’une prestation honnête sur 1500m lors du 21e acte. Il avait fait beaucoup d’efforts pour prendre le ‘lead’ avant de laisser partir Rock The Night en descente. Il avait par la suite termine à la 7e place à 2,35L de Nourbese, qui était trop fort ce jour-là. Le bai de l’écurie Shirish Narang s’est refait une santé et il affiche toujours une belle forme. Il devrait conclure logiquement dans les combinaisons.

Notre quarté : Colour My Fate, Duke’s Domain, Cyber Special et Culture Trip

5e course : Bless My Path un sérieux prétendant

Bless My Path a été très malchanceux lors de la 22e journée sur 1400m par rapports à des circonstances défavorables. Il avait suivi initialement dans le sillage de Ron’s Roy avant de perdre sa position en descente. Il fut même débalancé au 400m alors qu’il avait ‘clipped the heels’ de Tripod. Malgré ces facteurs qui ont joué contre lui, il avait fini à la vitesse du vent pour s’incliner à la 2e place à 0,95L de Ron’s Roy. Le coursier de l’écurie Preetam Daby a démontré d’énorme potentiel sur cette performance. Il semble avoir encore progressé et sera un os dur à mater dans cette épreuve. Captain Garett figure parmi les chevaux le plus régulier de la saison avec trois victoires sur 990m. Lors du 19e acte, il eut même les mérites d’avoir devancé un certain Go Jewel. On se souvient également que lors de sa précédente sortie sur 1400m, il n’avait été devancé que par Walls Of Dubrovnik, qui le précéda par 1,05L à l’arrivée. Une performance qui démontre qu’il a pleinement le 1365m dans les jambes. De sa 2e ligne, il suivra bien placé. C’est le ‘second best’ de la course.

Bold Phoenix n’a pas démérité lors de la 22e journée sur 1400m. Il avait fait des efforts pour pouvoir s’installer en tête avec Ron’s Joy à son intérieur et avait été talonné par Alaskan Night sur une bonne partie du parcours. Malgré cela, il avait fait de la résistance jusqu’à mi-ligne droite avant de faiblir à la 5e place a 3,85L de Ron’s Joy. C’est un coursier qui a paru bien dans sa peau au training. Il ne portera que 55,5kg avec la remise de 3kg de l’apprenti Roy cette fois-ci. S’il ne s’use pas avec la présence de Alaskan Night à son intérieur, il pourrait conclure dans les accessits.

Jay’s Dancer a effectué des débuts discrets lors du 19e acte en s’offrant la 7e place à 4,95L de Captain Garett sur 990m. Il avait grandement besoin de ce galop de course car il revenait après pratiquement un an d’absence. Une course qui lui a fait du bien même s’il compte encore une marge de progression. N’oublions pas qu’en Afrique du Sud, il avait failli battre Bless My Path et Absolutist sur 1400m. Des progrès sont certainement attendus de sa part d’autant qu’il appréciera le 1365m.

Notre quarté : Bless My Path, Captain Garett, Bold Phoenix et Jay’s Dancer

6e course : Walls Of Dubrovnik fait figure d’épouvantail

Walls Of Dubrovnik reste sur une série de quatre victoires consécutives et demeure ainsi invaincu cette saison. Il a d’ailleurs fait étalage de sa classe lors de sa dernière participation sur 1400m lors de la 23e journée. Suivant idéalement placé, il avait placé un coup de rein tonitruant dans les derniers 200m pour passer le but en vainqueur sans que son jockey ait eu à faire usage de sa cravache. C’est un coursier qui est descendu à Floréal ou il n’a pas chômé la semaine dernière avec un très bon ‘work out’ sur trois tours avant de revenir à Port-Louis. Le bai de l’écurie Shyam Hurchand fait figure d’épouvantail dans ce lot.

Seattle Kid retrouve la compétition après sa bonne 3e place à 1,10L de Colour My Fate, qui était annoncé comme un ‘banker’ lors du 21e acte sur 1500m. Il avait suivi en atten- tiste et fut retenu au 600m, ce qui fait qu’il perdit sa position pour se retrouver en queue du peloton au 400m. Il avait par la suite amorcé son offensive complétement en épaisseur pour progresser à vue d’œil et bien conclure à l’arrivée. Le bai de l’écurie Preetam Daby a maintenu une belle forme mais il aura un certain Walls Of Dubrovnik sur sa route.

Tower Of Wisdom s’est contenté de la 3e place à 1L de Nourbese sur 1500m lors de la 21e journée. C’est un coursier qui est rarement surclassé mais il est souvent tombé sur de bons compétiteurs dont également un certain Triple Fate Line et Haylor cette saison. Sa forme est restée inchangée et il aura l’apport de 3kg de décharge de l’apprenti Roy. Il peut viser une place dans les quatre premiers.

Noir’s Boy s’est accroché à la 8e place à 5,50L de Colour My Fate sur 1500m la dernière fois. Il avait suivi à l’extérieur en attentiste pour contourner ‘wide’ le peloton au 400m avant de manquer de ressource en ligne droite. Il a paru en progrès au training et sera équipé des ‘blinkers’ cette fois-ci. Des progrès sont attendus de lui.

Notre quarté : Walls Of Dubrovnik, Seattle Kid, Tower Of Wisdom et Noir’s Boy

8e course : Emblem Of Hope sur sa lancée

Emblem Of Hope est invaincu en deux sorties sur 1365m. Ce qui saute aux yeux, c’est la facilité par laquelle il a remporté ces deux courses. Ce qui laisse présager que c’est un coursier qui a les moyens de gravir les échelons d’où la décision de son entourage de l’aligner directement d’un 0-26 à un ‘benchmark’ de 41. Du reste, il a démontré sa maniabilité car s’il avait couru aux avant-postes à ses débuts, la dernière fois il était venu en attentiste. Le bai de l’écurie Shyam Hurchand a d’ailleurs paru très bien dans sa peau avec des ‘work outs’ satisfaisants à son compte. Sous ses 56,5kg, il possède de bonnes chances de poursuivre sur sa lancée.

Thomas Henry a été un impressionnant vainqueur lors de la 21e journée sur 1400m. Il avait suivi en ‘one-off’ proche du pas avant de démarrer au 400m et faire preuve d’un bon coup de rein pour reléguer El Patron par 1,95L à l’arrivée. Le bai de l’écurie Gujadhur s’est ressource à Floréal où il a maintenu une bonne forme en apparence. C’est du reste un coursier qui est toujours présent à l’arrivée et il devra a coup sur disputer l’arrivée.

Alameery a démontré une certaine régularité cette saison avec une victoire sur 1450m et deux premiers accessits proche des vainqueurs en quatre sorties. C’est un coursier qui n’a pas couru depuis la 15e journée alors qu’il s’était fait rattraper par un Captain Gone Wild des grands jours dans les dernières foulées. Un ‘break’ bénéfique car n’oublions pas que c’est un coursier qui a ses pépins de santé. Il peut tenter une place dans les accessits.

Dark Force peut être attribué une performance correcte lors du 24e acte sur 990m. Il avait suivi sur les barres en milieu du peloton pour finalement prendre la 3e place derrière un grand Remus qui avait atomisé ses adversaires en ligne droite. Ce coursier a maintenu une forme stable et il a l’avantage de la 1re ligne. Il peut viser une place tout au plus.

Notre quarté : Emblem Of Hope, Thomas Henry, Alameery et Dark Force

9e course : Middle Path un danger potentiel

Middle Path reste sur deux brillantes performances. Apres avoir fini 2e derrière Free To Win sur 1450m, il a fini 4e à 0,65L de Global Spectrum sur 1600m. Lors de sa dernière sortie, il avait eu une course éprouvante dans les premiers 250m avant de prendre le commandement. Malgré les efforts fournis dans la partie initiale, son jockey décida de le lancer au 500m alors qu’il prit graduellement ses distances du peloton. Mais après tant d’efforts pendant la course, il ne piétina que dans les toutes dernières foulées. A la suite de cette performance, il figure parmi les prétendants.

Eagles Vision a tout tenté lors de la 23e journée sur 1850m. Il avait pris le commandement de la course mais fut devancer par un High Key des grands jours à l’arrivée. C’est un coursier qui se montre très compétitif cette saison. A l’entraînement, il a paru toujours dans de bonnes dispositions. Il a tiré la 1re ligne et retrouve le 1650m, sur laquelle il avait triomphé lors du 17e acte. Le bout en bout est une possibilité pour lui.

Gonetravelin aurait pu faire mieux qu’une 4e place à 3,70L de Opague sur 1650m lors de la 22e journée. Il se montra ardent en queue du peloton et avait dû progresser ‘wide’ au 400m. Les circonstances de course étaient vraiment contre lui ce jour-là. Il a été maintenu quelque peu sur sa fraîcheur et aura l’avantage de suivre bien placé cette fois-ci de sa 2e ligne. Il a les moyens d’ouvrir son compteur cette fois-ci.

Italian Way n’a pas fait mieux qu’une 6e place à 5,70L de Opague sur 1650m lors du 22e acte. Il n’avait pas pu ‘lead’ avec Arnica Montana qui insista pour la position tête été corde. L’alezan de l’écurie Vincent Allet a gardé une forme stable. Il bénéficiera cette fois-ci de 3kg de remise de l’apprenti Roy et on aurait tort le prendre sa partici- pation à la légère.

Notre quarté : Middle Path, Eagles Vision, Gonetravelin et Italian Way

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post LES PALANGOULIS
Next post Un visionnaire qui se détache, des détracteurs qui patinent dans leur boue
Close