Read Time:56 Second

La ville portuaire de Mykolaïv, située dans le sud de l’Ukraine, près d’Odessa, a été bombardée sans répit dans la nuit de vendredi à samedi, les tirs touchant notamment un centre de soins pour le cancer et un hôpital ophtalmologique, a constaté une journaliste de l’AFP. Les fenêtres du centre contre le cancer récemment rénové, où les patients suivent des traitements de jour de chimiothérapie, ont été soufflées. Des impacts de projectiles étaient visibles sur les portes.

«Ils ont tiré sur ces zones civiles, sans aucun objectif militaire. Ici il y a un hôpital, un orphelinat, un centre ophtalmologique», tous situés dans le quartier Ingoulski au nord de la ville, a indiqué Dmytro Lagotchev, chef de l’hôpital. 

Au moment des frappes, aucun patient, ni soignant ne se trouvait dans le centre contre le cancer. Mais l’hôpital ophtalmologique, lui, abritait des patients au nombre non précisé.  «Nous avons passé toute la nuit dans la cave, tout tremblait, les patients étaient terrifiés», a indiqué sa directrice, Kasimira Rilkova. 

Dans le quartier Ingoulski, les habitants n’ont plus de chauffage et beaucoup sont désormais forcés de partir.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Accident à Roche-Bois : un jeune de 19 ans meurt sur le coup
Next post Covid-19 : 21 décès et 1 342 cas positifs en une semaine
Close