Read Time:3 Minute, 16 Second

Enfin relogés ! Leurs vingt années de combat ont porté ses fruits. En effet, à partir de la semaine prochaine, 1000 marchands ambulants de la capitale pourront pratiquer leur commerce au Victoria Urban Terminal (VUT). D’ailleurs, le 7 mai dernier, les nouveaux locataires ou propriétaires des étals ont eu droit à une visite guidée des lieux. Depuis hier, les 1000 marchands ont commencé à aménager leurs échoppes.

Une longue attente qui tire finalement à sa fin ! La grande ouverture du marché au sein du VUT ouvrira officiellement ses portes aux membres du public la semaine prochaine. Depuis hier, les 1000 marchands ambulants sélectés par la mairie de Port-Louis, à l’issue de plusieurs exercices de tirage au sort entre octobre 2021 et avril 2022, ont pris possession de leurs échoppes pour les besoins d’aménagement.

Une source de la Street Vendors’ Association indique : « Samedi dernier 7 mai, les marchands ont été appelés pour une visite guidée des lieux car ils seront les nouveaux locataires ou propriétaires des échoppes disponibles dans le marché. L’objectif visait à leur permettre de se familiariser avec ce nouvel endroit et leurs étals respectifs. De plus, la permission leur a été accordée afin qu’ils emménagent petit à petit cette semaine et se préparent pour la grande ouverture la semaine prochaine. Les marchands ont affiché leur satisfaction par rapport à leurs échoppes respectives ainsi que l’atmosphère présente au sein du VUT. Ils sont très contents d’avoir enfin eu un endroit permanent pour travailler. »

Selon notre interlocuteur, les commerçants de la section « légumes » et «cooked food» ont commencé à aménager leurs échoppes depuis hier, le lundi 9 mai. Aujourd’hui, ce sera au tour des marchands de la section «pre-cooked food» et « vêtements » pour le plus grand bonheur des membres du public. A noter que le marché, qui accueille les 1000 marchands ambulants de la capitale, se situe aux premier et deuxième étages du VUT. 700 marchands opéreront au premier étage et 300 au deuxième étage.

Il y a quelques semaines, le ministre des Collectivités locales, Anwar Husnoo, avait assuré que les 1000 marchands seront bien exposés au public car le marché se trouve à un endroit stratégique, notamment là où passe le métro léger. De plus, des escalators sont disponibles, en vue de faciliter le déplacement.

Par ailleurs, il nous revient que tous les marchands seront appelés à payer une location fixée à Rs 4000 mensuellement, pour le moment. Ceux qui aspirent à devenir propriétaires de leurs échoppes auront à attendre encore un peu de temps car le montant d’une échoppe n’a pas encore été finalisé et encore moins le montant du prêt accordé par la banque de développement de Maurice (DBM). Selon les dernières nouvelles, le prix d’une échoppe s’élève à Rs 600 000 mais la mairie de Port-Louis tente de négocier davantage avec le consortium pour revoir ce prix à la baisse. Autre information disponible : les échoppes ont été toutes équipées de volets à la demande des marchands afin d’assurer la sécurité de leurs marchandises.

Sur sa page Facebook, le président de la Street Vendors’ Association, Hydar Ryman, a lancé un appel aux marchands dont le nom figure sur la liste des sélectés mais qui n’ont toujours pas signé leur contrat avec la mairie de Port-Louis, de compléter au plus vite les formalités afin qu’ils puissent occuper leurs étals au VUT cette semaine.

Pour rappel, il y avait au total environ 1800 marchands ambulants opérant à Port-Louis, recensés par la mairie. 1000 d’entre eux ont déjà obtenu leur place au VUT. Quant aux 800 autres, qui opèrent actuellement au Ruisseau du Pouce et à la Place de l’Immigration, entre autres, ils devront attendre l’avènement de l’Immigration Urban Terminal pour obtenir leurs échoppes permanentes. Selon les derniers renseignements disponibles, les travaux du projet Immigration Urban Terminal devraient débuter incessamment.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Hippisme : La juge Aruna Devi Narain refuse d’accéder à la demande d’injonction du MTC
Next post Maltraitance à Riche Mare : alité après deux AVC, Jean François délaissé dans des conditions inhumaines par sa femme
Close