May 20, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Violence domestique: Une nouvelle législation plus complète et multidisciplinaire

Le Bureau de l’Attorney General recevra prochaine une nouvelle législation rédigée et elle remplacera la loi actuelle sur la protection des victimes contre la violence domestique. C’est ce qui en ressort du Conseil des Ministres tenu le vendredi 14 juillet 2023.

Cette nouvelle législation serait complète et multidis- ciplinaire, incriminant toutes les formes de violence et engloberait les questions de prévention, de protection, d’autonomisation des survi- vants et de soutien qu’il soit sanitaire, économique, social ou psychologique, et ce, dans le but de renforcer les paramètres juridiques pour mieux protéger les victimes de violence domestique. Les auteurs de ces actes devront répondre de leur compor- tement. Ce nouveau projet de loi prévoit également un soutien et une réhabilitation pour dissuader les auteurs de commettre d’autres violences domestiques. De plus, les

pouvoirs des agents chargés de l’application de la loi, des fonctionnaires de police, entre autres, seront renforcés.

Les statistiques démontrent une baisse dans le nombre de cas

Un cas de plus est un cas de trop quand il s’agit de violence domestique. Même si Statistics Mauritius a publié qu’en 2021 que le nombre de cas de violences domes- tiques est en baisse, sortant de 2116 en 2020 contre 1434 en 2021, les associations qui luttent quotidiennement pour cette cause ne sont pas de cet avis. Elles insistent sur le fait que de nombreux cas ne sont pas dénoncés et que les statistiques ne reflètent pas la réalité. En attendant que cette nouvelle législation prenne vie, les associations sont d’avis qu’il est nécessaire de sensibiliser davantage sur le sujet afin d’encourager les victimes à en parler.

Leave a Reply

Your email address will not be published.