Read Time:4 Minute, 19 Second

Les mots d’appréciation, de gratitude et de reconnaissance pleuvent à l’égard de Jean-Michel Lee Shim. Pour cause. Ce richissime homme d’affaires qui n’est pas né avec une cuillère d’or ou d’argent à la bouche n’est pas un avare.  Il n’amasse pas de l’argent, des richesses, sans les réinvestir, contrairement à d’autres Mauriciens, peut-être plus chanceux dans leur investissement et leur business. Mieux encore, le patron de SMS Pariaz aura choisi d’utiliser une large part de ses profits pour aider des compatriotes cancéreux, des malades de tout âge et des enfants et adultes les plus pauvres.

Après le décès de Madame Jacqueline Lee Shim en mars 2016, son époux s’est attelé à honorer le vœu de sa chère moitié : mettre toutes ses économies pour soulager ceux et celles souffrant d’un cancer comme elle l’a été avant de pousser son dernier soupir. C’est ainsi qu’a vu le jour le JMLS Cancer Support en 2017 et Solidarité Maryé Piké (SMP) est venue ensuite consolider la louable initiative de cette œuvre charitable.  L’écrivain français Pierre-Jules Stahl disait : « La bienfaisance est aussi naturelle à certains esprits que la malveillance à d’autres ». Pendant que cet ingénieur de formation britannique investit et s’investit à apporter le sourire dans de nombreux foyers mauriciens, certains faux prophètes animés de mauvaises intentions ne ratent aucune occasion pour tenter de le nuire, son seul péché ayant été sa générosité à leurs adversaires politiques. Subitement, Michel Lee Shim est devenu l’homme à abattre de gens comme Rama Valayden qui lui-même a bénéficié de certains avantages financiers du temps qu’il voulait, lui aussi, voir Pravind Jugnauth s’offrir un deuxième mandat à la tête du pays et cela ne date pas plus loin que novembre 2019…

Concentrons-nous néanmoins sur le grand chantier philanthropique entrepris depuis ces cinq dernières années par Michel Lee Shim et son équipe d’employés et de volontaires. Sur le plan médical, s’assurer que des médecins se doivent de rendre visite à domicile aux frais de JMLS Cancer Support et de SMP, ou mettre au service des Mauriciens un cabinet dentaire mobile qui fait le tour du pays, aura apporté un grand soulagement à des personnes qui n’ont pas les moyens et les capacités physiques pour se déplacer à l’hôpital le plus proche de leur domicile. Comment ne pas féliciter et remercier Lee Shim et ses fidèles collaborateurs pour autant de considération, d’attention et de compassion à une époque où le matérialisme et l’égoïsme ont pignon sur rue ? C’est pourquoi nous suggérons que plus de philanthropes de la trempe de Jean-Michel Lee Shim sont nécessaires pour améliorer la qualité de vie des citoyens les moins fortunés et qui vivent dans des conditions d’extrême pauvreté. Offrir quotidiennement un repas chaud à cette catégorie de gens reste l’une des missions les plus nobles de SMP car avec la pandémie de la Covid-19, la situation de nombreuses familles au bas de l’échelle s’est empirée.

Pendant qu’un énorme travail de bienfaisance et d’assistance est abattu par deux structures mises sur pied par Michel Lee Shim, pendant que cet homme d’affaires emploie des centaines de pères et de mères de famille, pendant qu’il investit davantage dans des projets d’envergure pour créer des emplois, aider le pays et faire profiter un maximum de Mauriciens, des fossoyeurs de l’entraide et de la justice sociale sont à l’œuvre parce que dictés par leurs ambitions politiques et une certaine haine. Ces détracteurs patentés feignent de voir, ou en font exprès, l’humanité, la bonté, la générosité derrière ces actes et ces actions visant à assister, à soulager et à réconforter dans la mesure du possible. Ceux-là n’aiment que thésauriser et critiquer, le bien commun ou se porter au secours des plus démunis étant le cadet de leurs soucis. Pour eux, ce qui compte le plus est se livrer à des attaques personnelles et à des accusations diffamatoires. Leur objectif est de tirer à bout portant pour satisfaire leurs ambitions et leurs intérêts, ne se souciant point du sort de ceux et celles qui souffrent le plus et qui sont laissés à eux-mêmes, aucune part dans le monde, l’État peut tout prendre à sa charge, surtout dans les pays comme le nôtre où notre seule force est nos ressources humaines. C’est notre seule richesse et avec des patriotes philanthropes comme Michel Lee Shim, l’espoir d’un monde meilleur est permis.

Enfin, pour citer Silvio Pellico, écrivain et poète italien,  « il est des choses excellentes que l’individu seul ne peut faire, et qui ne se peuvent en secret. Aimez les associations de bienfaisance, et si vous en avez le moyen, propagez-les, ranimez-les lorsqu’elles s’engourdissent, redressez-les lorsqu’on fausse leur but. Ne perdez pas courage pour les sottes railleries que les avares et les oisifs n’épargnent jamais à ces âmes laborieuses qui travaillent pour le bien de l’humanité ». A bon entendeur, salut !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post LA VÉRITÉ TOUT COURT – Un vrai nouveau philanthrope engagé et efficace
Next post [Week-End] by falsehood !
Close