April 14, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Alan Ganoo : « Maurice et les Seychelles devraient collaborer plus étroitement »

13e session de la Commission Maurice-Seychelles

Le ministre des Transports terrestres et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Alan Ganoo, a conduit une délégation mauricienne aux Seychelles pour assister à la 13e session de la Commission Maurice-Seychelles sur la coopération bilatérale (CBC), qui a eu lieu du 3 au 6 avril dernier. L’événement comprenait une réunion des hauts fonctionnaires les 3 et 4 avril 2023 et a été suivie d’une réunion ministérielle le 6 avril 2023.

A l’occasion de l’ouverture de la réunion ministérielle, Alan Ganoo a souligné que le CBC témoigne de notre volonté commune et de notre détermination à œuvrer au renforcement des liens entre Maurice et les Seychelles. « La réunion visait à renforcer les complémentarités, les synergies et la résilience dans tous les domaines souhaités. Compte tenu du rythme sans précédent des transformations dans le monde, Maurice et les Seychelles devraient collaborer plus étroitement en matière d’innovation dans tous les secteurs », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la question des petits États insulaires en développement (PEID), le ministre a souligné que les deux pays devraient continuer à se tourner vers l’avenir et intensifier leurs efforts conjoints pour obtenir davantage de ressources et exploiter de nouvelles opportunités de croissance dans les domaines émergents. Il a ainsi parlé de l’importance de la sécurité maritime et de la préservation des ressources marines. Pour lui, les nouvelles industries océaniques durables, telles que la pêche et l’aquaculture durables et les énergies marines renouvelables, offrent des opportunités pour générer de nouvelles sources d’emploi et de croissance. Il a, par ailleurs, appelé à une plus grande collaboration entre les deux pays dans la lutte contre le trafic de drogue et autres activités illicites dans l’océan Indien.

De plus, le ministre Alan Ganoo a exprimé sa gratitude aux Seychelles pour avoir soutenu les candidatures de Maurice, à savoir un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU), pour le mandat 2025-2026 ; et le Conseil exécutif de l’Organisation des Nations Unies pour l’économie, la science et la culture (UNESCO) pour la période 2023-2027. Dans ses remarques finales, il a souligné que le succès de la coopération Maurice-Seychelles réside dans l’accord conjoint sur les programmes et projets et la garantie de leur exécution et de leur mise en œuvre. Au cours de sa mission aux Seychelles, Alan Ganoo a rencontré le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme des Seychelles, Sylvestre Radegonde, pour passer en revue et discuter des moyens de renforcer nos relations bilatérales. La réunion a abouti à la signature du procès-verbal convenu du CBC préparé par les hauts fonctionnaires des deux pays, suivi d’une interaction avec la presse par les deux ministres.

Le ministre a, en outre, eu une réunion bilatérale avec le président de la République des Seychelles, Wavel Louis Charles Ramkalawan, au cours de laquelle la nécessité de renforcer davantage la coopération sur l’économie bleue, la sécurité maritime et la lutte contre la drogue et autres trafics illicites dans la région, a été soulignée. Le président Ramkalawan a réitéré que ce n’est que grâce à une collaboration conjointe efficace que le partenariat Maurice-Seychelles peut atteindre de nouveaux sommets au profit de leurs peuples. Il a rappelé l’importance de travailler ensemble pour faire face aux défis de l’urgence climatique, de la perte de biodiversité, de la sécurité alimentaire, de la crise du carburant et de l’énergie.

Mauritius-Seychelles CBC

Le CBC est un mécanisme visant à approfondir la coopération multidimensionnelle entre Maurice et les Seychelles, et offre une occasion précieuse de se réunir et de renforcer les liens. C’est un forum pour discuter de questions d’intérêt commun, formuler des stratégies communes, explorer de nouveaux domaines de coopération et trouver des positions communes pour défendre nos intérêts dans les forums régionaux et internationaux. En outre, le CBC démontre l’engagement des deux pays à se rencontrer régulièrement, à s’entendre sur les orientations politiques et à définir des partenariats stratégiques.

Les discussions au cours du CBC ont porté sur la coopération dans plusieurs domaines, à savoir : la police ; services d’incendie ; les affaires légales; services financiers; environnement et changement climatique; connectivité et sécurité maritimes ; économie bleue ; pêcheries ; TIC ; éducation; arts et culture, jeunesse et sports; affaires de famille; artisanat; tourisme, santé ; accord bilatéral sur les services aériens ; gestion portuaire, économie circulaire ; PEID; et la facilité de faire des affaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.