May 17, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Assemblée nationale : Le leader de l’Opposition dépose une motion de blâme contre le GM

Après les événements qui ont marqué les esprits durant trois jours, notamment jeudi, vendredi et samedi dernier, et qui ont conduit à des manifestations et des émeutes dans 7 régions de Maurice, en signe de protestation contre la hausse généralisée des prix des denrées de base, le leader de l’Opposition a décidé d’y mettre son grain de sel. En effet, hier, il a déposé une motion de «non confidence» contre le gouvernement au bureau du président de l›Assemblée nationale. L’ordre du jour de la séance de ce mardi 27 avril ayant déjà été fait depuis vendredi dernier, il va sans dire que ce n’est pas aujourd’hui, et sans doute pas mardi prochain, 3 mai, que cette motion sera à l’ordre du jour.

Toujours est-il que Xavier-Luc Duval dans une déclaration publique, après avoir déposé sa motion «This Assembly has no confidence in Gouvernement», a expliqué que c’est une mesure très rare qui cadre dans des circonstances exceptionnelles. « Mon but, à travers cette motion de blâme est que le gouvernement renverse les décisions et sa politique malsaine. Il doit revoir ses priorités et prendre des mesures importantes afin d’aider la population. Il faut surtout arrêter les gaspillages généralisés. Il faut prendre des mesures immédiates pour baisser le prix de l’essence, des médicaments et les denrées de base et aider les pensionnaires et les personnes se trouvant au bas de l’échelle », a soutenu le leader du PMSD.

Il a aussi martelé qu’il est impératif de stopper la dépréciation de la roupie. « Mo mesaz, se gouvernman ki bizin ser sintir et aret met fardo lor la popilasyon », a soutenu le leader de l’Opposition dont la motion de blâme contre le gouvernement de Pravind Jugnauth devait être débattue, selon les Standing Orders de l’Assemblée nationale, dans un délai d’un mois.

La PNQ pour frapper à nouveau

Déjà aujourd’hui, Xavier Luc Duval aura le privilège, à travers la Private Notice Question (PNQ) de frapper à nouveau le gouvernement. Toute laisse croire que le leader de l’Opposition s’attaquera aux événements qui ont secoué le pays ces derniers jours en toile de fond de la PNQ. Mais ce n’est pas certain…

Toujours est-il que quelques dossiers importants sont à l’ordre du jour pour la Prime Minister Questions Time (PMQT), qui va démarrer avec la PQ de la députée Rouge, Stéphanie Anquetil sur la MBC et qui concerne la suspension de Mme Manisa Jooty, Rédactrice en chef, et les charges retenues contre elle. La Mauritius Ports Authority revient au-devant de la scène avec cette question du député Lobine qui veut savoir si le PM donnera des informations sur l’état de la situation, en indiquant les coûts estimés concernant la proposition de construction d’un brise-lame au port de Port-Louis et à Fort William.

Les autres sujets à l’agenda pour la PMQT concernent les postes de gardés vacants à la police, l’ouverture du bureau du CAB de Plaine Magnien par des ministres ou encore le nombre de nomination de Prakash Maunthrooa, Senior Advisor au bureau du PM. Le député Rajesh Bhagwan aura une 2e question sur Prakash Maunthrooa sur sa nomination au board d’Airports of Mauritius. Même la redevance de Rs 150 payés par chaque famille mauricienne à la MBC est à l’ordre du jour.

Dans la liste de PQ’s pour les ministres, il va sans dire que ces derniers seront aussi sur la brèche. On note une Sandra Mayotte (députée No 14) un peu plus virulente dans ses questions. Cette fois envers le ministre Kailash Jugatpal où elle demande les avancées sur l’utilisation du cannabis médical. La députée travailliste, Stéphanie Anquetil veut aussi plus de détails avec la ministre Koonjoo-Shah sur à l’International Women Entrepreneurs Show tenu à Dubaï à laquelle la ministre a participé.

Le député du PTr, Ranjiv Woochit interrogera le ministre du Commerce sur les augmentations des prix pétroliers par la State Trading Corporation (STC). Joanna Bérenger du MMM demandera des précisions au ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, sur les avancées par rapport à l’introduction d’un Wetlands Bill à l’Assemblée nationale. Le député Franco Quirin du MMM veut connaître la situation des professeurs qui enseignent le Kreol Morisen et interrogera la ministre Leela Devi-Dookun sur ce dossier de même que sur la situation du football à Maurice.

Que deviennent les médicaments périmés qui ont fait la une ces derniers jours ? Ce sera à l’ordre du jour avec une question de la députée Karen Foo Kune alors que le député Richard Duval veut, lui, savoir si une réduction du nombre de cas et des décès liés au COVID-19 a été constatée.

Ce sera à n’en pas douter une séance animée avec deux textes de loi également à l’agenda. Notamment The National Flag, Arms of Mauritius, National Anthem and Other National Symbols of Mauritius Bill et The Beach Authority (Amendment) Bill.