August 8, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Sports

BALLON D`OR :

0 0
Read Time:9 Minute, 27 Second

Luka Modric revient sur sa victoire au Ballon d’Or 2018 : “J’ai commencé à pleurer”

Le milieu de terrain croate du Real Madrid a dévoilé les coulisses de sa victoire au Ballon d’Or l’an dernier à France Football.

Il y a un peu moins d’un an, Luka Modric mettait fin à l’hégémonie du duo Ronaldo-Messi en remportant le Ballon d’Or qui était accaparé par le duo depuis 2008. Le milieu de terrain croate décrochait la récompense individuelle suprême malgré des statistiques bien loin des mastodontes du football. D’ailleurs, le joueur du Real Madrid se souvient précisément de l’annonce de sa victoire. Il a raconté à France Football les coulisses de sa victoire. “J’étais à Londres, dans une chambre d’hôtel avec ma femme. Quand j’ai vu l’appel, d’abord je n’ai pas répondu… J’ai dit à ma femme : ‘le directeur de France Football m’appelle. Que dois-je faire ?’ Car on m’avait prévenu que si je gagnais, on m’appellerait à cette date.”

“Je n’étais pas sûr à 100% de ce qui se passait”

“Quand j’ai vu l’appel, j’étais tellement excité que je ne voulais pas me précipiter mais me préparer à répondre. Je n’étais pas sûr à 100% de ce qui se passait. Ensuite, j’ai rappelé et on m’a annoncé que j’avais gagné. C’était un sentiment incroyable et j’ai commencé à pleurer. Un moment magnifique que je n’oublierai jamais.”
De beaux souvenirs pour celui qui n’a pas été retenu dans la liste des 30 pour le Ballon d’Or 2019, après une année délicate sur le plan individuel et collectif.

Cristiano Ronaldo : « Le Ballon d’Or ? Ce n’est pas le plus important»

L’attaquant de la Juventus Cristiano Ronaldo, nommé parmi les 30 finalistes du Ballon d’Or et déjà cinq fois lauréat, assure qu’il n’en fait pas – ou plus – une obsession. Cristiano Ronaldo, nommé parmi les trente candidats au Ballon d’Or : « Le Ballon d’Or ? Ce n’est pas le plus important. Ce qui compte, ce sont les trophées collectifs. J’ai fait une saison incroyable. J’ai gagné trois titres, au niveau individuel, j’ai été à un bon niveau. J’ai bien commencé cette saison. L’équipe aussi. Nous progressons. Pour le moment, les trophées individuels ne sont pas ce qui compte le plus. Il faut gagner des matches, comme celui de demain (la Juventus reçoit le Lokomotiv Moscou en C1). Si nous gagnons, nous serons qualifiés à 50%. »

Le Ballon d’Or 2019 sera-t-il remporté par un joueur de Liverpool ?

L’année 2019 aura été faste pour Liverpool : deux trophées remportés (Ligue des champions et Supercoupe d’Europe) mais surtout l’impression d’un collectif parfaitement huilé où les individualités orchestrées par Jürgen Kloop s’entendent à merveille.
Logiquement, le club de la Mersey est l’équipe la plus représentée dans la liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or 2019 avec sept joueurs présents. Sadio Mané, Mohamed Salah, Roberto Firmino, Virgil van Dijk, Georginio Wijnaldum, Trent Alexander-Arnold et Alisson Becker ont été retenus pour cette année.
De quoi espérer voir un lauréat qui défend les couleurs des Reds ? Depuis Michael Owen en 2001, le club anglais n’a plus eu de vainqueur pour la récompense individuelle suprême. Van Dijk et Mané ont de beaux atouts mais difficile de dire si cela sera suffisant face à d’autres favoris comme Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.
Goal.com

La liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or France Football 2019

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sont bien sûr présents, comme Kylian Mbappé ou Virgil van Dijk, mais pas comme Luka Modric, lauréat en 2018, ou Neymar. Retrouvez les trente nommés pour l’élection du Ballon d’Or France Football 2019. Une chose est sûre. Le vainqueur du Ballon d’Or 2019, le 2 décembre prochain, sera forcément différent du lauréat 2018, puisque Luka Modric ne figure pas parmi les trente nommés. Pour le reste, tout est ouvert. Contrairement à la grande majorité des années précédentes, où le trophée semblait promis à Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, plusieurs joueurs peuvent prétendre au sacre. Le palmarès du Ballon d’Or S’ils ont remporté le titre dans leur Championnat respectif avec la Juventus et le FC Barcelone, le Portugais et l’Argentin ne sont pas parvenus à remporter la Ligue des champions, là où ils avaient fait la différence lors de leur dernier sacre (2017 pour CR7, 2015 pour la Pulga). Liverpool règne désormais sur l’Europe, et le club de la Mersey compte donc, logiquement, le plus de joueurs parmi les trente nommés. Sept Reds ont été sélectionnés et plusieurs d’entre eux peuvent prétendre au couronnement. On pense à Virgil van Dijk, élu meilleur joueur d’Europe par l’UEFA cette année. Virgil van Dijk élu joueur européen de l’année On pense aussi à Sadio

Mané, finaliste de la CAN, et Mohamed Salah, co-meilleur buteur de la Premier League avec son coéquipier sénégalais (22 réalisations) et le Gunner Pierre-Emerick Aubameyang, lui aussi dans les trente. Impressionnant dans son but, Alisson Becker, vainqueur de la Copa America avec le Brésil, peut lui espérer succéder à Lev Yachine, seul gardien ayant glané le trophée, en 1963. Malgré un superbe parcours en Premier League, conclu par une seule défaite, Liverpool n’a pu enlever le titre de champion d’Angleterre, après lequel il court depuis 1990, au profit de Manchester City. Cinq Citizens figurent d’ailleurs dans la liste (Bernardo Silva, De Bruyne, Mahrez, Sterling et Agüero) ce qui en fait le deuxième club le plus représenté. Les clubs anglais ont donc repris la main, au détriment des équipes espagnoles. Si le Barça compte quatre joueurs, seuls Lionel Messi et son gardien Marc-André ter Stegen étaient là la saison dernière. Antoine Griezmann est arrivé en provenance de l’Atlético, qui ne compte qu’un joueur, Joao Félix, acheté à prix d’or à Benfica (120 millions d’euros). Dernier Blaugrana, Frenkie de Jong a été arraché à l’Ajax Amsterdam, récompensé de son épopée en Ligue des champions avec les présences, également, de Dusan Tadic, Donny van de Beek et de Matthijs de Ligt, parti à la Juventus et second Bianconero avec Ronaldo. Enfin, une année après avoir détenu neuf joueurs parmi les trente, le Real Madrid n’en compte que deux : Karim Benzema et Eden Hazard, transfuge de Chelsea. La consé quence est implacable : aucun Espagnol ne figure parmi les trente nommés. Pour ne retrouver aucun joueur de ce pays, il fallait remonter à 1993. Le classement complet du Ballon d’Or 2018 Contrairement à l’Espagne, la France aura quatre représentants. Meilleur buteur de la Ligue 1 la saison dernière avec 33 réalisations, Kylian Mbappé, vainqueur du précédent trophée Raymond-Kopa, accompagne Karim Benzema, Antoine Griezmann et Hugo Lloris. Un autre joueur du PSG figure aussi dans cette liste : Marquinhos. En plus du Championnat de France, le défenseur brésilien a remporté la Copa America. Ce n’est pas le cas de Neymar, forfait pour l’épreuve. Alors qu’il avait rejoint le club français pour aller encore plus haut, le « Ney », sur le podium en 2015 et 2017 (3e les deux fois), est absent de la liste, pour la première fois depuis 2010. La Ligue 1 compte deux représentants, soit deux fois moins que la France, qui détient le deuxième meilleur total. Parmi les quinze nationalités, les Pays-Bas affichent le plus fort contingent, avec cinq joueurs. Qui l’aurait cru l’année dernière à la même époque ?

Ballon d’Or France Football 2019 : Modric et Neymar, les grands absents de la liste des 30 nommés

Le Croate, lauréat en 2018, et le Brésilien ne font pas partie de la liste des trente nommés, pour des raisons différentes. L’homme qui a brisé l’hégémonie du duo Ronaldo-Messi ne durera pas autant qu’eux : sacré l’an dernier grâce à sa victoire en Ligue des champions avec le Real Madrid, assortie d’une finale de Coupe du monde avec la Croatie, Luka Modric ne figure même pas dans la liste des trente nommés pour cette édition. La liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or 2019 Le milieu n’a gagné que la Coupe du monde des clubs en décembre 2018, et ce bilan bien maigre n’est pas sauvé par ses prestations. À 34 ans, il ne semble plus avoir les jambes pour soutenir les ambitions du Real et il traversait aussi un automne délicat quand il avait soulevé le Ballon d’Or France Football. Le trophée ne l’a pas aidé à se redresser, et il incarne les difficultés de son équipe vieillissante, qui peine à se renouveler. Ronaldo et Messi ne seront pas non plus gênés par celui qui rêve pourtant, depuis plusieurs saisons, de prendre leur place. Venu notamment à Paris pour s’affranchir de l’Argentin et remporter le Ballon d’Or, Neymar (27 ans) ne cesse de reculer dans la hiérarchie depuis son départ de Barcelone en 2018. Douzième l’an dernier après une saison déjà polluée par les blessures, l’attaquant disparaît cette fois du top 30 car il n’est pas vraiment sorti de l’infirmerie, comme le montre son actuelle déchirure des ischio-jambiers. Une rupture d’un ligament de la cheville l’a privé de la Copa America que le Brésil a gagnée sans lui, et une rechute au pied droit l’a forcé à assister encore, impuissant, à une nouvelle élimination du PSG en huitièmes de finale de Ligue des champions. Il a été l’acteur principal du mercato estival, même s’il n’a pas réussi à retrouver Barcelone. Une frustration de plus dans une année qui l’a souvent vu attirer la lumière pour de mauvaises raisons.

La liste des 30 nommés

Sergio Agüero (ARG/ Manchester City)
Trent Alexander-Arnold (ANG/Liverpool)
Alisson (BRE/Liverpool)
Pierre-Emerick Aubameyang (GAB/Arsenal)
Karim Benzema (Real Madrid)
Bernardo Silva (POR/ Manchester City)
Cristiano Ronaldo (POR/ Juventus Turin)
Kevin De Bruyne (BEL/ Manchester City)
Frenkie de Jong (HOL/Ajax/ FC Barcelone)
Matthijs de Ligt (HOL/Ajax/ Juventus Turin)
Roberto Firmino (BRE/ Liverpool)
Antoine Griezmann (Atlético/FC Barcelone)
Eden Hazard (BEL/Chelsea/ Real Madrid)
Kalidou Koulibaly (SEN/ Naples)
Joao Félix (POR/Benfica/ Atlético)
Robert Lewandowski (POL/ Bayern Munich)
Hugo Lloris (Tottenham)
Riyad Mahrez (ALG/ Manchester City)
Sadio Mané (SEN/ Liverpool)
Marquinhos (BRE/PSG)
Kylian Mbappé (PSG)
Lionel Messi (ARG/FC Barcelone)
Mohamed Salah (EGY/ Liverpool)
Son Heung-min (CDS/ Tottenham)
Raheem Sterling (ANG/ Manchester City)
Dusan Tadic (SER/Ajax Amsterdam)
Marc-André ter Stegen (ALL/FC Barcelone)
Donny van de Beek (HOL/ Ajax Amsterdam)
Virgil van Dijk (HOL/ Liverpool)
Georginio Wijnaldum (HOL/ Liverpool)

Ils ont disparu de la liste des 30 depuis 2018 :

Gareth Bale (GAL, Real Madrid)
Edinson Cavani (URU, PSG)
Thibaut Courtois (BEL, Real Madrid)
Diego Godin (URU, Atlético/ Inter)
Isco (ESP, Real Madrid)
Harry Kane (ANG, Tottenham)
N’Golo Kanté (Chelsea)
Mario Mandzukic (CRO), Juventus)
Marcelo (BRE, Real Madrid)
Luka Modric (CRO, Real Madrid)
Neymar (BRE, PSG)
Jan Oblak (SLV, Atlético)
Paul Pogba (Manchester United)
Ivan Rakitic (CRO, FC Barcelone)
Sergio Ramos (Real Madrid)
Luis Suarez (URU, FC Barcelone)
Raphaël Varane (Real Madrid)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %