February 24, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Budget: Une nouvelle vie, financièrement indépendante, pour les femmes

Des mesures clés visant à intégrer les femmes dans la population active et à améliorer les services de garde d’enfants ont été annoncé dans le budget 2023-24, par le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Renganaden Padayachy. Ces mesures visent à mieux connecter les femmes aux opportunités et à améliorer leur indépendance financière. De plus, le budget annonce qu’afin de promouvoir l’égalité des sexes à tous les niveaux, les sociétés cotées en bourse devront compter un minimum de 25 % de femmes dans leur conseil d’administration.

De ce fait, afin d’encourager l’esprit d’entreprise chez les femmes, les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) détenues par des femmes bénéficieront d’une augmentation de 10 % de la marge de préférence pour les marchés publics de biens. Enfin, le ministre a souligné que le gouvernement versera une contribution mensuelle de 15 000 roupies pendant une période de deux ans aux femmes nouvellement employées ou à celles qui ont été au chômage pendant au moins un an dans le cadre du programme ‘Prime à l’emploi’. Selon le budget, ces entreprises bénéficieront d’une déduction fiscale de 200 %.

Améliorer les services de garde d’enfants

En outre, afin d’améliorer l’accès aux services de garde d’enfants et de rendre le lieu de travail plus inclusif, les mesures suivantes ont été élaborées dans le budget 2023-24 : des centres publics de garde d’enfants seront mis en place dans les principales zones selon un modèle de partenariat public / privé (PPP); la subvention accordée aux centres de garde d’enfants pour entreprendre des travaux d’amélioration sera augmentée de 30 % pour atteindre Rs 650 000; et il est rendu obligatoire pour toutes les entreprises employant plus de 250 salariés de fournir les installations nécessaires pour la garde d’enfants sur le lieu de travail.

Par ailleurs, les mesures budgétaires permettent également une double déduction du coût de la création d’une garderie et rendent obligatoire l’installation d’une salle de soins pour les femmes dans tous les nouveaux centres commerciaux, immeubles de bureaux et hôtels.

Leave a Reply

Your email address will not be published.