April 19, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Construction: le secteur a connu d’importants progrès depuis l’année dernière

Le secteur de la construction à Maurice continue à réaliser des progrès après la pandémie du Covid-19. C’est ce que démontrent les derniers chiffres rendus publics par Statistics Mauritius. En effet, l’indice des prix de la construction qui s’établissait à 132,6 au premier trimestre 2023 a augmenté de 0,2% pour atteindre 132,9 au deuxième trimestre 2023. Au cours du deuxième trimestre 2023, des hausses ont été constatées dans les sous-indices « Location de matériel » (0,3%) et « Matériaux » (0,3%). 

Evolution de juillet 2022 à juin 2023

Le rapport de Statistics Mauritius indique que l’indice des prix de la construction qui s’établissait à 131,0 en juillet 2022 a augmenté de 0,8% en août 2022 pour atteindre 132,0. Par la suite, il a maintenu une tendance à la baisse jusqu’en décembre 2022, atteignant 130,8. En janvier 2023, l’indice est passé à 132,6, suivi d’une baisse de 0,2% en février 2023 pour atteindre 132,4. En mars 2023, l’indice a augmenté pour atteindre 132,8. L’indice a enregistré une nouvelle hausse de 0,1% en avril 2023, atteignant 132,9 et est resté au même niveau en mai et juin 2023.

Changements d’avril à juin 2023

Par ailleurs, l’indice, qui s’établissait à 132,8 à fin mars 2023, a augmenté de 0,1% pour atteindre 132,9 en avril 2023. Cette hausse est due à une hausse du sous-indice des matériaux (0,1%), causée principalement par la hausse des prix des « hardcore » (3,3%), des granulats (3,2%), du ciment pré-mélangé (1,2%) et des tuiles et granit (0,8%), partiellement compensée par la baisse des prix du ciment (-0,3%), des barres d’acier (-0,4%) et de la menuiserie en bois (-4,7%).

En mai 2023, aucun changement n’a été enregistré dans l’indice global. Cependant, au niveau du sous-indice des matériaux, on observe que la hausse de 0,6% des prix du ciment pré-mélangé a été quasiment compensée par une baisse des prix de la menuiserie bois (-0,8%). Ensuite, l’indice global est de nouveau resté inchangé en juin 2023 ; la hausse de 0,8% du sous-indice des locations de matériel ayant été compensée par une contraction du sous-indice des matériaux (-0,1%). La baisse du sous-indice des matériaux est principalement due aux baisses des prix des barres d’acier (-0,5%) et de la menuiserie en bois (-3,9%), partiellement compensées par des augmentations des prix du ciment (0,4%) et des tuiles et granit (1,2%). Par rapport aux mois correspondants de l’année précédente, l’indice a augmenté de 3,2% en avril, de 2,1% en mai et de 1,8% en juin.

Changements par catégories d’entrées

Au cours du deuxième trimestre 2023, aucun changement n’a été enregistré dans les sous-indices « Travail » et « Transport ». Le sous-indice « Location de matériel » est resté inchangé en avril et mai 2023. En juin 2023, le sous-indice a augmenté de 0,8%.

Le sous-indice « Matériaux » a accusé une hausse de 0,1% en avril 2023 principalement en raison des augmentations des prix du noyau dur (3,3%), des granulats (3,2%), du ciment pré-mélangé (1,2%) et des tuiles et granit (0,8%), partiellement compensées par la baisse des prix du ciment (-0,3%), des barres d’acier (-0,4%) et de la menuiserie en bois (-4,7%). Aucun changement n’a été enregistré en mai 2023. En juin 2023, le sous-indice des matériaux s’est contracté de 0,1% principalement en raison de baisses des prix des barres d’acier (-0,5%) et de la menuiserie en bois (-3,9%), partiellement compensées par des augmentations des prix du ciment (0,4%) et des tuiles et granits (1,2%).

Changements par catégorie de travail

En avril 2023, le sous-indice du bâtiment gris a enregistré une augmentation de 0,1% pour atteindre 132,7 contre 132,6 en mars 2023. Cette augmentation est principalement due à la hausse des prix des « hardcore » (3,3%), des granulats (3,2%) et du ciment pré-mélangé (1,2%), partiellement compensée par la baisse des prix du ciment (-0,3%), des barres d’acier (-0,4%) et de la menuiserie en bois (-4,7%). Au niveau des catégories de travaux, les principales évolutions sont: « Terrassements » (1,4%), « Bétonnage » (0,2%), « Ferraillage » (-0,4%), « Coffrage » (-1,9%), « Maçonnerie » (0,2%), « Enduit des plafonds et des murs » (0,7%), « Chape des sols et toitures » (0,4%) et « Aménagement de cuisine » (1,1%).

Le sous-indice du bâtiment gris a augmenté de 0,1% en mai 2023 pour atteindre 132,8. Cette hausse est principalement due à une hausse de 0,6% des prix du ciment pré-mélangé, en partie compensée par une baisse des prix de la menuiserie bois (-0,8%). Au niveau des catégories de travaux, les principales évolutions sont : « Bétonnage » (0,1%), « Coffrage » (-0,3%), « Enduit des plafonds et murs » (0,3%) et « Carrelage » (-0,3%).

En juin 2023, le sous-indice des bâtiments gris a baissé de 0,2% pour atteindre 132,6. Cette contraction résulte principalement d’une baisse des prix des barres d’acier (-0,5%) et de la menuiserie bois (-3,9%), en partie compensée par des hausses des prix du ciment (0,4%) couplées à des tarifs plus élevés de location d’engins. Au niveau des catégories de travaux, les principales évolutions sont : « Terrassements » (0,3%), « Bétonnage » (0,1%), « Ferraillage » (-0,5%), « Coffrage » (-1,5%) et « Carrelage » (1,2%).

Leave a Reply

Your email address will not be published.