May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

De nouvelles acquisitions pour Air Mauritius

Comme nous l’annoncions dans notre édition du 11 janvier, Air Mauritius a fait l’acquisition d’un nouvel appareil, un Airbus A330-200, qui a assuré, mercredi,  son premier vol commercial vers Madagascar. Un autre avion du même type est attendu au mois d’août en attendant l’arrivée d’un troisième appareil un ATR 72-600 en septembre. Ces appareils opéreront essentiellement sur le réseau moyen-courrier, soit l’Asie et les îles de l’océan Indien, ce qui permettra de libérer les Airbus A-350 et A 330-90 neo pour des vols longs courriers tels la France et l’Angleterre.

Les deux appareils A 330-200 desserviront notamment la Malaisie, l’Afrique du Sud, l’Inde, Madagascar et la Réunion. Quant au nouvel ATR, il sera mis en service sur la ligne Maurice-Réunion et Maurice-Rodrigues. La compagnie nationale d’aviation possède déjà un ATR 72-500 et en loue deux autres à long terme. Elle compte cette fois faire l’acquisition de trois, voire de quatre ATR 72-600. Le nouvel ATR ne remplacera pas, du moins pour le moment un des appareils en service. Cela devrait se faire progressivement car les anciens ATR ont  connu des fortunes diverses au cours de ces derniers mois.

Les ATR, d’une capacité de 72 places, desserviront les deux destinations les plus courtes, soit Rodrigues et La Réunion. Dans un premier temps, il était question de ne louer qu’un seul appareil mais par la suite il a été décidé d’en louer plus pour une période relativement courte entre quatre et cinq ans en attendant que la piste d’atterrissage de l’aéroport de Plaine Corail soit allongée. Ce qui devrait être fait d’ici à 2025. L’extension de la piste de Plaine Corail permettra ensuite à Air Mauritius de mettre des avions de plus forte capacité sur la destination rodriguaise afin de réaliser des économies d’échelle.

La mise sous administration volontaire d’Air Mauritius avait complètement chamboulé le business plan de la compagnie nationale d’aviation. La décision d’acquérir de nouveaux avions avait été remise en question et certains appareils furent même vendus. L’arrivée de la pandémie n’allait guère arranger les choses, mais l’ouverture des frontières l’année dernière, est venue complètement changer la donne. Depuis, Air Mauritius a repris des couleurs et a réorganisé son programme de vols, ce qui nécessite ces nouvelles acquisitions.

Leave a Reply

Your email address will not be published.