June 20, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Début de la distribution de cannabis médicinal à l’hôpital Victoria

Le Medical Cannabis Therapeutic Committee du ministère de la Santé se réunit de nouveau cette semaine pour peaufiner les derniers détails concernant la distribution du cannabis médicinal qui devient effective cette semaine. Les patients devant bénéficier d’un traitement devront, dans un premier temps se rendre à l’hôpital Victoria pour leur traitement en attendant que la distribution puisse se faire dans les autres centres de santé publique.

La première cargaison de cannabis médicinal reçue par le ministère de la Santé vient d’un laboratoire pharmaceutique espagnol. Elle est stockée, sous haute surveillance, dans les entrepôts du ministère à Plaine Lauzun. Il s’agit d’une formule mixte contenant du THC (Tetrahydrocannbinol) et du CBD (canabidiol) contrairement à d’autres formes de cannabis médicinal qui contiennent soit du THC pure ou du CBD pure.

La distribution se fera dès cette semaine sur stricte recommandation du Medical Cannabis Therapeutic Committee qui est placé sous la présidence du Regional Health Director du ministère de la Santé, le Dr Dhanraj Gopaul. Le comité est composé de dix médecins spécialisés et de deux pharmaciens qui ont suivi une formation en ligne assurée par une institution britannique. Le comité procédera à une analyse des risques et des bénéfices du traitement au cannabis médicinal pour chaque patient en étudiant les indications et les contre-indications au cas par cas. Ce n’est qu’à la lumière du «risk/benefit analysis» que le comité donnera son aval pour la distribution du médicament à un patient.

Le cas de chaque patient sera référé au comité par le médecin traitant de ce dernier, lequel devra remplir un formulaire spécialement prévu à cet effet. Le comité peut refuser de placer un patient sur cannabis médicinal s’il estime que tous les autres recours médicaux n’ont pas été utilisés. Le cannabis médicinal ne sera prescrit que dans les cas où les traitements classiques se seront révélés inefficaces.

Le cannabis médicinal sera dispensé uniquement dans les centres de santé publics. Après l’hôpital Victoria, qui a été choisi pour la phase pilote du projet, la possibilité que le traitement soit étendu au New Cancer Hospital de Solferino n’est pas à écarter. Les médecins spécialistes du privé ne seront pas habilités à recommander leurs patients au Medical Cannabis Therapeutic Committee. Ils devront obligatoirement référer leurs patients à leurs confrères du secteur public qui, eux pourront solliciter l’avis du comité. A noter qu’aucun médecin spécialiste souffrant d’une maladie nécessitant un tel traitement ne sera autorisé à le prescrire pour lui-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published.