April 19, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Des officier formés aux sanctions financière ciblées et surveillance

Une cérémonie officielle a été organisée à la FSC House  à Ebène hier, dans le cadre de la clôture d’un atelier de formation sur les Sanctions Financières Ciblées et la Surveillance visant à améliorer l’efficacité de l’Anti-Money Laundering/Combatting the Financing of Terrorism (AML/CFT) Framework, tenu pour les officiers des autorités de tutelle et de « law enforcement » du 15 juin au 20 juin 2023.

Le Secrétaire Permanent du ministère des Services Financiers et de la Bonne Gouvernance, Sarwansingh Purmessur ; la Second Deputy Governor de la Banque de Maurice, Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal ; la Haute-commissaire britannique à Maurice, Charlotte Pierre ; et le directeur général de la Financial Services Commission (FSC), Dhanesswurnath Thakoor, étaient présents. La formation est une initiative du ministère des Services financiers et de la Bonne gouvernance en collaboration avec His Majesty’s Treasury of United Kingdom (UK), le National Sanction Secretariat et l’Inter-Agency Coordination Committee (ICC).

Sarwansingh Purmessur a évoqué l’engagement du gouvernement à lutter contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et d’autres formes de criminalité financière. Il a parlé des mesures qui ont été prises telles que l’évaluation nationale des risques avec l’aide de la Banque mondiale pour développer des stratégies ciblées, et une évaluation indépendante pour évaluer régulièrement l’efficacité du système actuel d’AML/CFT. « En outre, une nouvelle série d’amendements législatifs visant à renforcer le cadre juridique existant en matière AML/CFT/Countering Proliferation Financing (CPF) et à assurer sa conformité avec les normes internationales, a été apportée », a-t-il précisé. Par ailleurs, le Secrétaire Permanent du ministère des Services Financiers et de la Bonne Gouvernance a exprimé sa gratitude à l’ambassade britannique pour son rôle dans la consolidation du cadre d’AML/CFT et le soutien technique de Maurice dans sa lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et le financement de la prolifération. 

Pour sa part,  la Second Deputy Governor de la Banque de Maurice, Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal, a déclaré que la CPI a été créée pour assurer la mise en œuvre efficace des mesures d’AML/CFT et promouvoir la collaboration et la coordination entre les agences membres. Et de faire ressortir que le renforcement des capacités des officiers est essentiel pour les aider à mieux comprendre le cadre d’AML/CFT et à s’acquitter efficacement de leurs fonctions.

Quant à la Haute-commissaire britannique à Maurice, Charlotte Pierre, elle a souligné l’importance de promouvoir des programmes de dialogue et d’échange entre Maurice et le Royaume-Uni. Elle a réitéré l’engagement du Royaume-Uni à aider Maurice à garantir un système financier robuste et solide pour soutenir la prospérité mutuelle, lutter contre le financement du terrorisme et promouvoir la résilience économique.

Dhanesswurnath Thakoor de la FSC, pour sa part, a indiqué que la mise en œuvre de sanctions financières ciblées et d’une supervision fait partie des recommandations 6 et 7 du Groupe d’action financière sur le respect des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. « Il est important de mettre en place un cadre juridique approprié et de garantir des normes internationales pour un environnement plus propice afin de mieux prévenir et réprimer le financement du terrorisme », a-t-il souligné. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.