December 3, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

En 2012: Maurice offre les îles d’Agalega à l’Inde pour préserver sa convention fiscale

0 0
Read Time:2 Minute, 0 Second

En 2012, le ministre des Affaires étrangères et du Commerce, Arvin Boolell, incombait à l’Inde d’utiliser les îles à son avantage. Des manifestations avaient eu lieu à Maurice contre le transfert des îles à l’Inde. Mazavaroo vous propose un extrait de l’article pris de « The Economics Times » en ligne et également la version intégrale. Lisez.

En 2012, Maurice a offert à l’Inde deux îles, dans le cadre d’un accord de commerce et d’investissement. Selon Arvin Boolell, le ministre des Affaires étrangères et du Commerce à cette époque, l’Inde pourrait utiliser les îles du Nord et du Sud d’Agalega (situées à 1 100 km au nord de Maurice et d’une superficie totale officielle de 70 km2) pour la création d’hôtels et de lieux de villégiature, pour le commerce, les études marines ou pour une présence stratégique dans le monde. Pour rappel, le nord de l’île Agalega possède également une piste d’atterrissage.

« Il n’y a pas de problème sur la question, » avait répondu Boolell face à la question de savoir si les îles pourraient être cédées à l’Inde dans le cadre d’un package économique. Boolell avait déclaré: « Nous voulons que les investissements affluent à Maurice. L’Inde peut utiliser Maurice comme un tremplin pour l’investissement (en Afrique) et au niveau local. Nous souhaitons maintenant que l’Inde réagisse de manière positive et profite – et cela est vrai pour les autres pays amis. – de l’énorme potentiel de l’économie bleue, qui est l’économie des océans. »

Il songeait à convertir Maurice en un marché océanique. « Nous travaillons très étroitement avec l’Inde. N’oublions pas que l’Inde nous a aidés à marquer nos territoires, à mener des études hydrographiques et que, dans deux ans, nous allons acquérir un navire offshore en Inde sous le crédit offert par l’Inde. Nous réalisons plusieurs projets ensemble, » avait-il expliqué.

En 2006, lorsque l’offre des îles Agalega a été examinée pour la première fois, l’Inde exerçait des pressions sur Maurice pour qu’elle modifie le traité et signe un accord global de coopération économique. Par la suite, New Delhi a cédé devant les suggestions selon lesquelles l’Inde entretiendrait un long lien avec le pays africain, avec une population non négligeable d’habitants d’origine indienne.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %