Read Time:3 Minute, 1 Second

Et si la France était dirigée par une femme ? En faisant abstraction de ce que représente Marine Le Pen, pourquoi l’Hexagone ne pourrait-il pas passer aux mains d’une femme ? Et ce, après s’être tant laissée caresser par des hommes de tous bords politiques ?

Selon ce qui se dit dans la presse française, Emmanuel Macron ne part plus favori. Et il est même dit que le président sortant regrette de ne pas avoir affiché ses couleurs plus tôt. Ce qui fait qu’il traîne dans les sondages, ayant laissé la « leadeuse » du Rassemblement National prendre de l’avance sur le terrain. Et comme Jean-Luc Mélenchon ne bénéficie lui aussi, et sur le tard !,que des voix de la gauche, il n’est pas interdit de penser que la France peut s’habiller aux couleurs bleu Marine dans pas longtemps.

Quelles en seraient les conséquences pour l’île Maurice si Marine Le Pen arrivait au pouvoir ? Sa politique extrême-droitiste est connue, et nombre de Mauriciens sont en France depuis bien avant l’indépendance. Ils ne sont donc guère « menacés » par la politique d’immigration que mettra en place la nouvelle présidente. Et de toute façon, on a même des sympathisants du Front National à Maurice. Et Gaëtan Duval a été ami avec Jean-Marie Le Pen. C’est dire que la France restera l’amie de notre île, quelle que soit celui ou celle qui la dirige.

Et puis, il y aurait aussi des leçons à tirer si jamais la Marine parvenait jusqu’à l’Elysée.Depuis le temps que les femmes aspirent à une place plus conséquente sur notre scène politique, une victoire féminine à la présidentielle française donnerait sûrement des ailes aux « ailes » féminines de nos partis. Voire encouragerait certaines à revendiquer carrément le leadership de partis toujours considérés comme faisant partie du territoire masculin. Pour ne pas dire familialement masculin !

Car, la façon de faire de la politique à Maurice consistait toujours, pour une femme, à attendre le signal du leader pour s’affirmer. Au contraire de pays étrangers, à Maurice une femme dans un parti politique à Maurice a souvent eu le rôle de « bibelot ».Et il a fallu l’arrivée de Amina Gurib-Fakim au Réduit pour entendre une femme dire qu’elle n’officierait pas comme « vase à fleur ».Et encore, elle ne faisait partie d’aucun giron politique masculin. Même si c’est Ivan Collendavelloo qui l’introduit dans le cercle politique local.

L’élection d’une Marine Le Pen au plus haut échelon de la vie politique française peut-elle donc avoir un « effet papillon » chez nous ? Il est permis de rêver. Même si les prétendantes au leadership d’un parti ne courrent pas les rues chez nous. Et même la possible prise en main du MMM par Joanna Bérenger suscite encore des débats au sein de ce parti. Alors que s’il s’était agi d’un homme, la succession de Paul Bérenger se serait sûrement passée sans anicroches !

Nous sommes donc encore loin de la France. Et il faudra peut-être attendre 50 ans avant qu’une femme émerge comme possible Premier ministre de ce pays. Pour l’heure, nous saurons très vite qui d’Emmanuel Macron, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon dirigeront la France dans une semaine ! Mais attention au parti abstentionniste. Parti invisible, mais dont les effets se sont sentir à chaque échéance électorale. Car, l’électeur, quel que soit le candidat, ici ou ailleurs, a toujours eu l’impression qu’on se fout de sa gueule. Et que donc voter ne sert plus à rien !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Flacq : Christina agressée physiquement et sexuellement par son propriétaire
Next post Premier League : City et Liverpool reste au coude-à-coude après leur nul (2-2)
Close