Read Time:3 Minute, 21 Second

L’Agricultural Marketing Board (AMB) devient le seul importateur des pommes de terre et des oignons pour l’année 2022. Par la même occasion, les prix de la pomme de terre et de l’oignon seront revus à la hausse par 25%. Le prix passe ainsi de Rs 40 le kilo à Rs 50 le kilo dans les jours qui vont suivre car le fret a augmenté. La décision, annoncée par le Conseil des ministres le 25 mars dernier, provoque la grogne des consommateurs et surtout ceux au bas de l’échelle en cette période difficile. La Small Planters’ Association, qui milite dans l’intérêt des petits planteurs et des consommateurs, soutient que le moment a été mal choisi pour « imposer » une telle augmentation.

L’AMB est devenu le seul importateur de pommes de terre et d’oignons depuis le premier confinement à Maurice. Aucun autre importateur n’aura de permis d’importation pour l’année 2022. Une décision, validée par le Conseil des ministres, qui fait suite aux abus des commerçants envers les consommateurs pendant le confinement. A l’issue du Conseil des ministres, il a été décidé que le prix des pommes de terre et des oignons serait révisé à Rs 50 le kilo, représentant une hausse de 25%, compte tenu de l’augmentation des frais de transport pour les expéditions par voie maritime. Le Consumer Protection (Price and Supplies Control) Act et le Consumer Protection (Control of Price Taxable and Non-Taxable Goods) Regulations 1998 seront dans ce contexte amendés. C’est maintenant au tour du conseil d’administration de l’AMB d’avaliser cette hausse de 25%. Contacté pour une réaction, le département de communication de l’AMB a refusé de faire une déclaration pour le moment.

Selon la Small Planters’ Association, Maurice importe 13 000 tonnes de pommes de terre chaque année. La décision de désigner l’AMB comme seul importateur de la pomme de terre fait gronder cette association. « Une partie des pommes de terre était importée par l’AMB et l’autre partie par des importateurs privés. Nous ne comprenons pas la raison d’une telle décision », indique une source de cette association. Par ailleurs, il condamne la hausse du prix des pommes de terre et des oignons, affirmant que le moment n’est pas propice pour une telle décision. « Ce sont les consommateurs au bas de l’échelle qui vont souffrir le plus de cette décision. Après la hausse des prix des légumes, ces consommateurs dépendant énormément de ces deux commodités pour préparer de bons petits plats. Par conséquent, nous estimons que cette hausse est injuste. Le ‘timing’ est mal choisi, ajoute notre source. La production locale s’élève aussi à 13 000 tonnes annuellement. De ce qui est produit localement, 30% sont produites par les petits planteurs et 70% par les établissements.

Aucune proposition budgétaire cette année

En ce qui concerne les propositions budgétaires, l’association des petits planteurs de légumes exprime leur mécontentement par rapport à la réaction du gouvernement. « Depuis plusieurs années, nous avançons les mêmes propositions mais le gouvernement continue à faire la sourde oreille. Cette année, nous ne sommes pas intéressés à participer aux consultations budgétaires. Depuis deux ans, les petits planteurs de canne devaient recevoir Rs 25 000 sur la production de sucre, Rs 3 300 sur la bagasse et Rs 2 500 sur la mélasse.

Or, ils ne reçoivent que Rs 23 500 sur la production du sucre, et rien sur la bagasse et la mélasse », fait ressortir notre source. Parmi les diverses propositions clés avancées depuis toutes années et restées sans suite, l’association des petits planteurs avait réclamé la mise sur pied d’un «land bank» à l’intention des planteurs qui ne possèdent pas de terrains mais qui aspirent à cultiver des légumes ; la production de fertilisants organiques locaux ; l’établissement d’un système de control de qualité pour les médicaments et produits chimiques utilisés pour les plantations ; et un système de stockage et de transformation de légumes, entre autres.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Secret de polichinelle : l’actu de nos politiciens
Next post Impératif d’avoir un leadership visionnaire, fort et discipline
Close