July 12, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Hausse de prix du carburant : Les autres moyens de transport à adopter

La hausse de prix du carburant incite les Mauriciens à délaisser le voyage individuel en voiture. Il faut dire que depuis déjà plusieurs années, les autorités essayent de mettre en place d’autres moyens de transport afin de désengorger les routes et réduire l’émission du CO2.

La cherté de la vie et le prix exorbitant de l’essence incitent les Mauriciens à se tourner vers d’autres moyens de transports. Il faut dire que le métro a vu le jour à Maurice, avec une idée bien précise, soit de diminuer les impacts désastreux sur notre environnement et de permettre aux patrons de voyager dans un moyen de transport haut de gamme et rapide. Aujourd’hui, avec la montée des prix, les traditionnels bus et le métro semblent être de plus en plus prisés à Maurice. Certes, le prix du ticket du bus et du métro a connu une augmentation, mais cette hausse demeure abordable.

Pourquoi pas à bicyclette ?

D’ailleurs, bien avant la hausse du prix de l’essence – impact direct de la guerre russo-ukrainenne – plusieurs gouvernements en place et même des architectes ont tenté d’inciter aux Mauriciens, d’adopter d’autres types de transport, que celui de leurs voitures personnelles, afin de se rendre à leurs lieux de travail. En effet, en 2019 déjà, il y avait un groupe de professionnels mauriciens, qui se penchaient sur la transformation de notre capitale, soit Port Louis. Le but de cette transformation était de faire revivre Port Louis comme une ville très urbaine, animée, chaleureuse, même après les heures de pointe. Car rappelons, après les heures de bureaux, Port Louis devient une ville fantôme.

Pour cela, les professionnels avaient comme modèle les grandes villes européennes. Citons, par exemple, Amsterdam, aux Pays-Bas. L’une des principales actions de ce groupe de professionnels, était d’inciter les Mauriciens, a utilisé les bicyclettes et les bicyclettes électriques, pour se promener dans la capitale.

Le projet imaginé, est d’installer plus de bandes cyclables dans la capitale – un peu à l’image de la mode de vie urbaine et écologique d’Amsterdam.

Aujourd’hui, avec la hausse du prix d’essence, c’est un projet qui revient sur le devant de la scène.

Opter pour le covoiturage

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises, dont le groupe ENL, incite aux Mauriciens d’adopter le covoiturage. En effet, le concept du covoiturage est de réunir un certain nombre de personnes dans un trajet commun dans un même véhicule. Le but du covoiturage est de diminuer les frais et la pollution.

Si le concept de covoiturage est encore nouveau à Maurice, en Europe, le concept remporte de plus en plus de succès ; et ce, depuis l’éclatement de la guerre russo-ukrainienne et ses impacts sur le prix du carburant. Par exemple, en France, BlaBlaCar – application spécialisée dans le covoiturage – continue d’enregistrer des hausses d’enregistrements.

À Maurice, depuis 2021, Moka Smart City a lancé l’application de covoiturage, CommuteApp. Il faut dire que l’application connait un certain succès auprès des utilisateurs mauriciens. Un des principaux buts de Commute est de désengorger les routes de l’île et donc, moins embouteillages, moins de stress et moins de pollution. CommuteApp compte, à ce jour, plus de 1500 utilisateurs. L’application peut être téléchargé gratuitement sur App Store ou Google Play.

Leave a Reply

Your email address will not be published.