May 20, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

La fièvre dengue classée parmi le top ten des maladies mortelles

Depuis, sa résurgence, en 2019, et son expansion rapide, la fièvre dengue fait partie des dix menaces sanitaires les plus graves pouvant entraîner la mort, auxquelles le monde est confronté, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, à l’Assemblée nationale. Le ministre qui était interrogé par la députée Joanne Tour sur la prévalence de la fièvre dengue à Rodrigues et à Maurice, ainsi que sur les mesures préventives qui sont prises pour empêcher sa propagation, a donné de précieuses informations sur cette maladie.
La fièvre dengue est transmise par une morsure du moustique Aedes porteur du virus dengue. La maladie se manifeste après une période d’incubation de cinq à sept jours et se manifeste par les symptômes suivants fièvre, maux de tête aigus, douleurs musculaires, douleurs aux jointures douleurs aux yeux et des saignements mineurs. C’est une maladie qui existe à travers le monde mais qui est endémique à certains pays, a expliqué le ministre. Il a cité en exemple l’île de La Réunion qui, depuis 2018, fait face, chaque année, à une épidémie saisonnière de dengue. L’île sœur, qui compte une population de 860 000 âmes, avait, au 30 mai de l’année dernière,
enregistré pas moins de 70 970 cas confirmés, 2672 hospitalisations et 75 décès. Ce qui fait que le ministère de la Santé suit de près la situation qui prévaut dans les îles avoisinantes et fait un suivi régulier afin que les quelques cas découverts chez nous ne prennent une dimension épidémique.
A la mi-juin, le nombre de cas rapportés à Maurice s’élevait à 33 et 48 à Rodrigues, où fut détecté le premier foyer. Dès que les premiers cas furent signalés à Rodrigues, le ministre de la Santé a réagi promptement en dépêchant dans l’île une équipe de la Vector Biology and Control Division de son ministère. Des mesures préventives, telles le renforcement de la surveillance au port et à l’aéroport, la fumigation des régions infectées, des campagnes de nettoyage, des campagnes de sensibili- sation par le truchement de la radio et de la télévision et des tests rapides PCR, entre autres ont été mises en place avec la collaboration de pluisurs ministères et organismes gouvernementaux.
Pour ce qui est du traitement administré, cela se fait au cas par cas dépendant des symptômes que manifestent les patients. Le personnel médical et para médical agissent pour soulager les symptômes des patients car il n’existe pas de médicament contre la dengue.

Leave a Reply

Your email address will not be published.