May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Le rachat des casinos de Maurice intéresse trois soumissionnaires

Trois soumissionnaires sont actuel- lement en lice pour le rachat des Casinos de Maurice ou pour devenir des partenaires stratégiques. Les propositions sont actuel- lement à l’étude par le cabinet d’experts-comptables KPMG qui agit comme Transaction Adviser de la State Investment Corporation (SIC), compagnie d’Etat qui est le propriétaire des casinos. Toutefois, malgré la situation financière dans laquelle se trouvent ces maisons de jeux, le gouvernement n’a pas investi de fonds directement dans les casinos au cours des trois dernières années financières. C’est renseignements ont été fournis par le ministre des Finances à l’Assemblée nationale, en répondant à la question du député PMSD, Richard Duval, qui voulait savoir où en était le gouvernement avec le projet de privatisation des Casinos de Maurice. Au départ 16 entités avaient manifesté leur intérêt pour le rachat de ces établis- sements mais à la date limite, en juin de l’année dernière, seulement sept avaient fait des propositions et finalement seulement trois ont fait des offres fermes en décembre de l’année dernière. Les trois offres sont actuellement étudiées par la firme KPMG.
Le ministre s’est cependant refusé à donner les noms des soumission- naires pour éviter tout risque de collusion et aussi en raison de la clause de confidentialité qui accom- pagne généralement ce genre de transaction. La démarche du gouvernement, a dit le ministre, s’inscrit dans une politique de cession des actifs non straté- giques de l’Etat identifiés par un comité de pilotage qui avait été institué par le ministère des Finances en 2021. Dans le cas des Casinos de Maurice, il a été décidé de recourir aux services d’un Transaction Adviser, par le truchement de la firme KPMG, car la SIC n’a pas l’expertise nécessaire pour se prononcer sur ce genre de transaction.
Pour le gouvernement il s’agit de trouver un repreneur ou, à la rigueur, un partenaire stratégique afin d’assurer la pérennité des casinos et de préserver l’emploi des 700 employés qui y travaillent. Le ministre a expliqué à ce propos que les casinos ont connu une passe difficile ces deux dernières années car, au même titre que les hôtels et les autres établissements de loisirs, ils ont été sévèrement affectés par la pandémie de Covid-19.

Leave a Reply

Your email address will not be published.