June 20, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Les prix de l’essence et du diesel restent inchangés

Réunion du Petroleum Pricing Committee

Le Petroleum Pricing Committee de la State Trading Corporation (STC), qui s’est réuni, hier, a décidé de maintenir les prix de l’essence et du diesel à leur niveau actuel, soit Rs 74.10 le litre, et Rs 54.55 le litre. Cette décision, qui ne manquera pas de faire grincer des dents, s’appuie sur la progression des prix des deux produits pétroliers sur le marché mondial mais aussi sur les dispositions du Consumer Protection (Control of Price of Petroleum Products) Regulations de 2011.

Dans un communiqué, émis hier après-midi, la STC explique que le Petroleum Pricing Committee a aussi tenu compte de la situation financière du Price Stabilisation Account qui est déficitaire de Rs 4,7 milliards. Dans le cas de l’essence, le comité s’est appuyé sur le prix de référence de 865,47 USD par tonne métrique, en vigueur pendant les mois de février à avril 2023, ainsi que les prix qui seront pratiqués de mai à juillet au taux de change de Rs 46.08 le dollar. Selon le calcul du PPC, cela devrait faire baisser le prix de l’essence à Rs 72 le litre, soit une baisse de 2,83 %. Toutefois, selon l’Article 5 (1) (a) du Consumer Protections Regulations, le prix de l’essence doit être maintenu si la baisse est de moins de 4%.

Dans le cas du diesel, la même formule a été utilisée en se basant sur le prix de référence de 94,31 dollars le baril pour les mois de février à avril et les prix qui seront pratiqués entre mai et juillet au même taux de change. Selon la formule choisie, cela doit se traduire par une hausse de Rs 5.05 par litre. En d’autres mots, le diesel devrait être vendu à Rs 59.60. En tenant compte des dispositions du Consumer Protection Act, le PPC a décidé de ne pas augmenter le prix du diesel et de le maintenir à son prix actuel de  Rs 54.55 le litre.

Comme ce fut le cas lors de la dernière réunion, le ministre du Commerce a utilisé les pouvoirs que lui confère le Consumer Protection Act pour demander au PPC de maintenir les prix à leur niveau actuel. Toutefois, le ministre des Finances n’écarte pas la possibilité que les prix soient revus lors de la présentation du budget. Dans une déclaration à la presse, hier, il disait que toute décision sera prise en fonction des revenus et des recettes disponibles et des recettes attendues en 2023-2024.

Leave a Reply

Your email address will not be published.