October 7, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

« Musulmans pas finne vote moi »

0 0
Read Time:4 Minute, 42 Second

Cette phrase fut lâchée sans gêne par Navin Ramgoolam lors d’une réunion en cercle fermé en 2010 à Triolet. Le parti Travailliste, malgré qu’il n’ait rien fait pour cette communauté, véhicule des fausses propagandes pour faire croire que le MSM n’a rien fait pour la communauté. Or, c’est totalement faux de dire que le parti soleil n’a rien fait. Navin Ramgoolam veut garder la communauté musulmane entre ses griffes pour être sûr qu’il jouit de leurs votes.

En même temps, nous avons eu des pamphlets à caractère communautariste, qui sont en circulation dans des lieux stratégiques où les musulmans sont majoritaires, relatifs au sacrifice d’Abraham. Pour faire accroire que si le MSM gagnait les élections, le qurbani serait complètement interdit à leur domicile. Aussi faut-il le rappeler ici, que c’était sous Navin Ramgoolam que la communauté musulmane fut contraints d’avoir un permis avant d’abattre l’animal chez lui. Les musulmans ne sont pas dupes pour croire aux faussetés que les rouges véhiculent de manière inlassable, ces temps-çi. Les musulmans avaient trouvé cette mesure punitive, surtout avec le stress de choisir un animal et de le transporter chez eux. « Ca ti ene stress additionnel lor nous », concède un habitant de la capitale qui d’habitude abat pas moins de deux bœufs chez lui pour l’Eid Ul Adha.

La population est bien au courant des relations historiques entre Maurice et l’Inde et c’est dans le droit fil de ces profondes liaisons diplomatiques que Navin Ramgoolam entretenait des liens solides avec Modi. Ce n’est parce que le pays perdure ces mêmes relations avec l’Inde, sous l’actuel Prime ministership et qu’il y a une discrimination à l’égard des musulmans en Inde, que tout cela signifie que le qurbani à domicile serait supprimé. Dans la lignée de cette illogisme, la liberté de pratiquer le qurbani aurait été longtemps interdit quand Navin Ramgoolam était au pouvoir et cultivait les relations avec le PM de l’Inde.

Parallèlement, si les rouges veulent faire croire à la communauté musulmane qu’elle n’a rien obtenu du gouvernement MSM, voyons dans les faits quelques exemples qui contredisent cette propagande erronée :
Entre 1983 et 1987, le MSM avait donné un terrain à feu Mawlana Khustar pour la construction de Eid Gah à Vallée Pitot. C’est toute une communauté qui a hérité de cette donation et chaque année le Yaum-un-Nabi y est célébré.
Le terrain pour la construction d’un centre, notamment le Sir Abdool Razack Mohamed Centre à Phoenix, a été donné par le gouvernement MSM/MMM entre 1995-2000. L’islamic Cultural Centre (ICC) dont les travaux avaient débuté sous le régime travailliste avaient été abandonné sous le prétexte qu’il n’y avait pas de finances. Ce fut après sous le régime MSM que les travaux ont pu être terminés. Là également c’est toute la communauté musulmane qui hérite de ce bijou où se déroulent les soirées culturelles ou autres mariages. La piscine de Plaine Verte a changé de coup d’œil quand le régime MSM a déboursé de l’argent pour la couvrir, permettant ainsi aux femmes musulmanes d’y venir en toute discrétion. La foire à la cité Martial a été construite sous le gouvernement MSM. Sans oublier l’ouverture d’une ambassade en Arabie Saoudite alors que Navin Ramgoolam avait promis d’ouvrir une ambassade à Plaine Verte. Fidèle à son habitude de volte-face il n’a pas tenu parole. Autre promesse non-tenue : Paul Bérenger et lui-même avaient promis l’ouverture d’une ambassade au Qatar, mais ce n’étaient que des vaines paroles. Toujours au chapitre de la diplomatie, Navin Ramgoolam avait promis le poste d’ambassadeur à feu Mosaheb. Le poste était resté vacant jusqu’en 2010. Date à laquelle il nomma Prem Doongoor jusqu’en 2014. Il y avait même eu une menace potentielle de fermer l’Ambassade Malaysienne sous prétexte de diminuer les dépenses. Le plus récent en date ce qu’il a promis à Rashid Beebeejaun le poste de Président et à Ashraff Dulull il l’avait promis un ticket. En bref de 2010 à 2014 il n’y a pas eu de nomination pour la communauté musulmane, sauf pour Iqbal Mallam Hassam au sein de la State Investment Company (SIC).
Qui ne se souvient pas de cette promesse farfelue qu’il y aurait une ligne directe Maurice-Jeddah ainsi qu’une ligne directe Maurice-Karachi. Encore une fois c’était du bla bla bla de Navin Ramgoolam. Par contre sans tambour ni trompette le MSM a introduit à nouveau le Saudi Airline dans le service aérien.
Au niveau de l’emploi il est bon de noter que tous les postes vacants au niveau du service civil sont remplis. Le gouvernement sortant n’a pas hésité de les remplir alors que Rama Sithanen, ancien ministre des Finances, avait cessé tout recrutement même si les travaux administratifs souffraient énormément. Son conseiller n’était autre qu’Aly Mansoor. Toujours au chapitre de l’emploi Pravind Jugnauth a annoncé la création de 10 000 emplois sous son nouveau mandat, sans compter 2 000 autres dans le secteur d’informatique.
Face à tout cela, comment la communauté musulmane peut ne pas s’embarquer dans ce wagon de progrès, de stabilité et de justice sociale représenté par Pravind Jugnauth et son équipe ? Cette communauté doit faire la différence entre un Premier ministre qui a fait ses preuves en termes d’engagement et l’autre qui n’est qu’un jouisseur par excellence.
Ali Sayed Hossen

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %