May 20, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Plusieurs premières scientifiques mondiales sur les cachalots de Maurice

Résultats de dix ans d’études et de recherches

L’Indian Ocean Marine Life Foundation, dont la marraine est Kobita Jugnauth, a présenté, lors d’une conférence de presse au siège du Grand Baie Yacht Club, mercredi, le résultat de dix années d’études et de recherches consacrées aux cachalots de l’île Maurice, plus particulièrement à ceux du clan d’Irène Gueule Tordue.Plusieurs premières scientifiques mondiales sur le langage et l’acoustique des mammifères dans les océans ont été présentées par François Sarano, Docteur en océanographie  et président d’honneur de la Fondation, en présence d’Hervé Glotin, Professeur d’acoustique au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) et de René Heuzey réalisateur du film «Cachalots, une histoire de famille». Ce film, rappelons-le a été tourné au large des côtes de Rivière Noire.

Cette étude, unique au mondepar sa méthode d’observation passive en plongée, s’appuie sur la reconnaissance visuelle de chaque cachalot faisant partie du clan d’Irène Gueule Tordue et sur la création d’un catalogue de cartes d’identité. Ce catalogue compte aujourd’hui 37 cartes d’identité pour les membres du clan, 28 pour les grands mâles adultes, et une quarantaine de cartes correspondants aux individus d’autres clans.

Cette étude s’appuie sur la connaissance des liens de parenté entre tous les membres du clan et qui se traduit par leur arbre généalogique, arbre établi par l’équipe de chercheurs, ce qui constitue une grande première mondiale. L’analyse génétique s’est faite, sans aucun prélèvement invasif, sur des échantillons de squames perdus naturellement par les cachalots de passage. Pour information, les squames sont constituées d’une espèce de peau morte qui recouvre le corps des cachalots et que ces derniers perdent naturellement au fil du temps.

Des cachalots babysitter et des nounous cachalots

 La connaissance des liens de parenté entre chacun des membres du clan a permis de mettre en évidence des relations sociales particulières qui structurent le clan. Par exemple, l’existence d’un cachalot qui remplit le rôle d’une babysitter en s’occupant de tous les bébés cachalots ou encore les nounous allaitantes qui ne s’occupent que d’un seul petit à la fois.Ainsi, les relations sociales ont été précisées, jusqu’à qualifier l’intensité des affinités qui se tissent entre les individus.

Ces relations sociales s’expriment par l’échange d’expressions sonores : une succession définie de claquements secs, appelés clics. Ces expressions ont pu être attribuées à l’individu qui les émettait et, par conséquent, être associées à son comportement. Ce qui est encore une autre grande première mondiale, réalisée grâce à l’enregistreur Jason constitué de cinq hydrophones mis au point par l’équipe du Professeur Hervé Glotin au CNRS. Le processeur de Jason, qui enregistre au millionième de seconde, permet de mesurer le délai d’arrivée du son sur chacun des cinq micros, et donc, de « trianguler » vers la source sonore.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.