April 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Pravind Jugnauth: ” Des initiatives prises pour rendre le monde plus juste, équitable et durable”

Sommet du G20

Le 18e Sommet des dirigeants du G20 2023, qui s’est tenu les 9 et 10 septembres derniers, s’est clôturé avec la remise du marteau de la présidence du G20 par le Premier ministre indien, Narendra Modi, à Lula da Silva, président du Brésil. Ce pays qui assumera la présidence du groupe à partir du 1er décembre de cette année. Le Premier ministre de Maurice, Pravind Jugnauth, a tenu à remercier Narendra Modi pour avoir donné l’occasion à Maurice de participer au sommet. L’adhésion de l’Union Africaine dans le G20, dit-il, est un grand pas en avant pour le continent. Selon lui, beaucoup d’initiatives ont été prises pour rendre le monde plus juste, équitable et durable. 

A la cérémonie de clôture du Sommet du G20, Narendra Modi a proposé de tenir une session virtuelle fin novembre pour faire le point sur les progrès réalisés sur les suggestions à New Delhi. En remettant le marteau de la présidence au président brésilien, Modi a déclaré : « Nous avons pleinement confiance dans l’esprit de la Troïka. Nous apporterons tout notre soutien au Brésil et sommes convaincus que sous sa direction, le G20 fera progresser nos objectifs communs ».

« Comme vous le savez tous, l’Inde assume la responsabilité de la présidence du G20 jusqu’en novembre. Il reste encore deux mois et demi. Au cours de ces deux jours, vous avez tous avancé beaucoup de choses, donné des suggestions et fait beaucoup de propositions. Il est de notre responsabilité d’examiner les suggestions qui ont été avancées pour voir comment nos progrès peuvent être accélérés. Je propose que nous organisions une autre session virtuelle du Sommet du G20 fin novembre », a soutenu Narendra Modi. Et d’ajouter qu’au cours de cette séance, les dirigeants auront l’occasion de revoir les sujets décidés lors de ce sommet. « Notre équipe partagera les détails de tout cela avec vous tous », a-t-il déclaré avant de déclarer la conclusion du Sommet du G20 », a-t-il dit.

Pravind Jugnauth : « Il est important de revoir les structures de financement des mesures d’adaptation au changement climatique »

Le Premier ministre, ministre de la Défense, de l’Intérieur et des Communications extérieures, ministre de Rodrigues, des Îles extérieures et de l’Intégrité territoriale, Pravind Jugnauth, a été accueilli par le Premier ministre indien, Narendra Modi, à son arrivée au Bharat Mandapan à New Delhi pour l’ouverture du 18e Sommet du G20. Maurice a eu l’occasion d’exprimer ses points de vue sur une plateforme regroupant les 20 nations les plus puissantes du monde. Le groupe s’est d’ailleurs élargi avec un nouveau membre, l’Union africaine.

Dans son discours inaugural, le Premier ministre indien a déclaré que le monde souffrait d’une crise de confiance, aggravée par la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Il a estimé que si le monde avait surmonté le COVID-19, il était nécessaire de surmonter cette crise de confiance mutuelle.

De son côté, le Premier ministre de Maurice, Pravind Jugnauth, a exprimé ses remerciements au gouvernement indien pour avoir permis à Maurice d’assister au sommet. Pravind Jugnauth a également insisté sur la nécessité de revoir les structures de financement des mesures d’adaptation au changement climatique. Il s’est également félicité du thème du changement climatique qui figurait en bonne place à l’ordre du jour du Sommet. Pravind Jugnauth a aussi profité de l’occasion pour exprimer ses plus sincères condoléances au gouvernement et au peuple marocain après que le pays ait été frappé par un tremblement de terre la semaine dernière.

Le dimanche 10 septembre, le Premier ministre Pravind Jugnauth a pris la parole lors de la troisième session du « Leader’s Summit » sur le thème « One Future ». Il s’est adressé aux chefs d’état et de gouvernement du G20. Pravind Jugnauth a fait un plaidoyer pour que le « Loss and Damage Fund » pour les plus vulnérables soit mis en œuvre dans les plus brefs délais. Il a aussi parlé de sécurité alimentaire, expliquant que l’accès à une nutrition saine et produite de facon durable, reste une prérogative. 

Le chef du gouvernement de Maurice a aussi lancé un appel au dialogue afin de mettre un terme aux conflits qui rongent la situation mondiale. Il a expliqué que la poursuite de la paix ne peut se résumer qu’à l’absence de conflits. Pravind Jugnauth a plaidé pour une présence de justice et d’équité, invitant les pays du G20 à se laisser uider par un esprit de « Global Dharma ».

La Global Biofuels Alliance lancée 

C’était l’une des priorités de la présidence indienne lors du 18e sommet du G20, rassembler le plus grand nombre de pays possible autour de la nécessité mondiale de passer aux énergies vertes. La Global Biofuels Alliance est une initiative conjointe de l’Inde, du Brésil et des États-Unis et comprend parmi ses membres fondateurs Maurice, les Émirats arabes unis, l’Afrique du Sud et l’Italie. Elle a été officiellement lancée à New Delhi par le Premier ministre indien, Narendra Modi, en présence de plusieurs chefs d’État et de gouvernement, dont le Premier ministre Pravind Jugnauth et le président américain, Joe Biden. La Global Biofuels Alliance compte actuellement neuf membres fondateurs, même si 19 pays et 12 institutions internationales ont déjà annoncé leur intérêt à intégrer l’alliance. Elle a pour objectif de faciliter la coopération internationale en matière de commerce et de recherche sur les biocarburants durables.

Rencontre avec Rishi Sunak

Pravind Jugnauth a également eu l’occasion de rencontrer le Premier ministre du Royaume-Uni, Rishi Sunak, à New Delhi. Ils ont entre autres, discuté de l’amélioration des opportunités de coopération entre les deux pays, notamment en tant que Commonwealth Partners, dans des domaines d’intérêt commun, notamment le renforcement du commerce et la lutte contre l’impact du changement climatique. Ils ont également évalué les progrès réalisés jusqu’à présent dans les négociations entre Maurice et le Royaume-Uni sur l’exercice de la souveraineté sur l’archipel des Chagos. Les deux premiers ministres ont convenu de se revoir prochainement.

Recueillement au Samadhi de Mahatma Gandhi

Les dirigeants du G20, accompagné du Premier ministre indien Narendra Modi, ont rendu hommage au leader indépendantiste indien Mahatma Gandhi à la clôture du sommet dimanche. 

Pravind Jugnauth et son épouse Kobita y étaient aussi. « Nous nous sommes recueillis au Samadhi de Mahatma Gandhi à Rajghat pour lui rendre hommage. Ses enseignements sont une leçon pour l’humanité, surtout en ce moment avec tous ces conflits à travers le monde », a écrit Pravind Jugnauth sur les réseaux sociaux. 

Kobita Jugnauth à l’Indian Agricultural Research Institute

Les épouses des dirigeants du G20 ont également visité le « live millets cooking counter » de l’Institut indien de recherche agricole. En effet, pas moins de 15 épouses de dirigeants du G20, dont l’épouse de Pravind Jugnauth, Kobita Jugnauth, ont visité le campus de 1 200 acres du PUSA-Indian Agricultural Research Institute (IARI), siège de l’India’s Green Revolution, le samedi 9 septembre dernier. Elles ont pu constater les progrès réalisés dans l’agriculture indienne et ont apprécié l’expérience du mil, de la ferme à l’assiette. Elles ont été reçues par Kyoko Jaishankar, l’épouse du ministre indien des Affaires étrangères, Dr Subrahmanyam Jaishankar. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, salue l’Inde pour les innovations réalisées dans le secteur agricole et les méthodes utilisées pour assurer la sécurité alimentaire. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.