March 3, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Pravind Jugnauth: “La fondation de l’OAU a été un tournant décisif pour l’Afrique”

Célébration de l’African Day 2023

La fondation de l’Organisation of African Unity (OAU) en 1963 a été une réalisation historique pour les Africains et un tournant décisif pour l’Afrique. C’est ce qu’a déclaré hier le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la réception diplomatique organisée à l’occasion de la Journée de l’Afrique 2023 et du 60e anniversaire de la fondation de l’OAU, désormais connue sous le nom d’Union africaine (UA). L’évènement a eu lieu au Nelson Mandela Centre for African Culture, à La Tour Koenig, le jeudi 25 mai. 

« Il y a soixante ans, nos frères et sœurs africains étaient déterminés à prendre leur destin en main et à construire une Afrique plus forte et plus lumineuse en éliminant le colonialisme », a rappelé le chef du gouvernement. Il a aussi saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude à l’UA pour son soutien indéfectible à l’achèvement de la décolonisation de la République de Maurice afin qu’elle puisse effectivement et pleinement exercer sa souveraineté sur l’archipel des Chagos.

Commentant le thème 2023 de l’UA « The Year of the AfCFTA: Accelerating the Implementation of the African Continental Free Trade Area », le Premier ministre a fait ressortir qu’il s’agit de l’un des projets phares de l’Agenda 2063 qui fait écho au consensus selon lequel l’avenir de l’Afrique réside dans le commerce intra-africain. « L’African Continental Free Trade Area (AfCFTA) est le mécanisme le plus approprié pour positionner l’Afrique afin de répondre aux défis géopolitiques actuels. Maurice soutient pleinement la mise en œuvre de l’AfCFTA et est fier d’être l’un des premiers États membres africains à commercer dans le cadre de l’initiative de l’AfCFTA », a affirmé Pravind Jugnauth.

Pour ce qui est de l’Agenda 2063, le Premier ministre a indiqué qu’il est la projection concrète de la manière dont le continent entend concrétiser sa vision d’une Afrique intégrée, prospère et pacifique tout en représentant une force dynamique sur la scène internationale. Il a, par ailleurs, souligné que Maurice, depuis le début de l’année 2023, préside le comité directeur de l’Organisation of African, Caribbean and Pacific States (OACPS). Et d’ajouter que Maurice ne ménageait aucun effort pour que l’accord post-Cotonou soit signé au plus tôt entre l’ OACPS et l’Union européenne afin que les États membres de l’UA puissent bénéficier de la coopération commerciale et au développement. « Maurice participera en tant que pays invité au sommet du G20 et fera de son mieux pour mettre en évidence les vulnérabilités de l’UA et pour que l’UA rejoigne le sommet en tant que pays membre. Maurice est devenue un modèle de stabilité financière et économique et un centre financier solide, fiable et compétitif. Le pays en tant que centre financier international a contribué au continent avec plus de 450 fonds d’investissement en Afrique », a-t-il souligné.

Egalement présent à la réception, le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Mahen Seeruttun, a évoqué les valeurs fondamentales telles que la liberté, l’égalité, la justice et la dignité sur lesquelles l’OAU a été fondée. Il a rappelé que Maurice a rejoint l’OAU le 1er août 1968 et n’a cessé depuis d’œuvrer pour libérer le continent de toute forme de colonialisme et pour que la paix et l’unité règnent. Le ministre a réitéré le soutien de Maurice aux efforts de l’UA pour une Afrique intégrée, prospère et pacifique.

Quant à l’ambassadeur de la République de Madagascar et Doyen des Missions Africaines, Albert Camille Vital, il a déclaré que le 25 mai 1963, l’Afrique a créé l’OAU pour réunir les pays africains en une seule organisation avec l’objectif de construire et de défendre l’intégrité territoriale des États membres. « Aujourd’hui, l’UA a atteint son objectif principal et chacun des 55 pays est indépendant », a-t-il déclaré.

Leave a Reply

Your email address will not be published.