Read Time:5 Minute, 6 Second
Le Premier Ministre Pravind Jugnauth veut récompenser à juste titre la contribution de nos aînés.

Ils seront plus de 15% de la population de Maurice à bénéficier la somme de Rs 13,500 comme pension de vieillesse avec Pravind Jugnauth comme Premier ministre. Le principal concerné est déterminé à rendre à César ce qui appartient à César. Au fait, le premier ministre Pravind Jugnauth veut récompenser à juste titre la contribution de nos aînés, ceux ayant atteint l’âge de 60 ans, dans le développement et le progrès du pays. S’il réussit ce véritable coup de maître, fini les quolibets de « Premier ministre limpos » à son égard. Cette déclaration a été faite devant un rassemblement d’associations de personnes de troisième âge tenu au SVICC dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées, célébréexd le 1er octobre. Lors de son intervention, Pravind Jugnauth a tenu à préciser que « sa li mo langazman pension Rs 13, 500. Si éna dé grand dimounes, li pou fer Rs 27, 000 ».

Le Premier ministre a aussi ajouté que « lontan ti éna saret bef zordi éna Metro Express », pour bien faire comprendre que le pays vit des heures de modernisation. Toujours dans le cadre de cette journée dédiée aux personnes âgées, le chef du gouvernement a annoncé que le droit de visite d’un médecin à domicile, jusque là réservé qu’aux personnes âgées de plus de 75 ans, sera désormais offert aux personnes se trouvant dans la tranche d’âge de 60 à 74 ans. Cette augmentation qui interviendra qu’en 2024 alimente le moulin des détracteurs du Premier ministre et de son gouvernement.

Cette démarche première ministérielle est perçue comme une promesse électorale faite à la veille des élections générales. Déjà, des voix s’élèvent sur la façon dont le PM compte s’y prendre pour mener à bien son projet. Les questions se posent de toutes part où Pravind Jugnauth, qui cumule le poste du Premier ministre et ministre des Finances simultanément, ira trouver de l’argent. Ils avancent même que le pays ne serait pas loin de toucher le fond avec les prêts contractés çà et là pour la réalisation des projets infrastructurels d’envergure. Les plus pessimistes sont d’avis que ce projet entraînera un coût supplémentaire de Rs 20 milliards annuellement. Quid du salaire minimal, qui devra être aligné sur le chiffre de Rs 13, 500 car il serait inadmissible que ceux qui touchent le salaire minimal gagnent moins que les retraités.

Le secteur offshore offre des garanties de soutien

Cette question interpelle du petit piéton au plus grand économiste. « Pou gagne ène rôle dans le grand concert des débats de cette annonce premier ministérielle », on verra un défilé des économistes et des connaisseurs du monde de la finance. Les media seront pris d’assaut. Les « koz kozé » publics dans chaque coin et recoin de la république seront interminables. Il y va de soi car l’argent n’a jamais été de trop. A en voir les factures qui doivent être payées, qu’elles soient pour les services publics, la pharmacie et autres, toute augmentation de salaire ou d’allocation est la bienvenue. Et toujours cette question qui vaut des milliards, Où trouver cet argent pour honorer cette promesse jugée colossale ? Le secteur offshore offre des garanties de soutien. Il y aura certainement une revue à la hausse de la taxe sur certains produits, autre moyen de soutenir ce projet d’augmentation. Cependant, vu qu’il occupe les deux postes hiérarchiques de notre exécutif, Pravind Jugnauth doit avoir sa petite idée pour réussir sans fléchir. Une déclaration à double tranchant, suis-je tenté de d’avancer. S’il réussit, ce sera tout à son honneur. Il étoffera son manteau de politicien et de Premier ministre. Mais s’il échoue, il perdra beaucoup de points sur l’échelle des valeurs de politiciens. Encore, il faut qu’il soit dans le « driving seat » du prochain mandat ?

Réaction

Somduth Dulthumun ex-président de la MSDTF
« Where there is a will, there is a way. Je pense que Pravind Jugnauth pourra réussir dans ce qu’il a annoncé. En 2014, il avait réussi un joli coup dans ce domaine. S’il y va étape par étape, je suis convaincu qu’à la fin de son mandat en 2024, il aura réussi son pari. J’apprécie ce geste de Pravind Jugnauth ».

Aliamben Nanda
Pensionnaire, habitant les Résidences Bois Marchand :
« Li bon. Li ava guetter kouma li pou fer sa. Si li fine dire, li bizin fer li. Mo croire li pé fer sa pou élection. Bizin donne li même. Pou balié caro sa ».

J.C, fonctionnaire à la retraite :
« C’est bon pour faire face au coût de la vie qui prend sans cesse l’ascenseur. Dans ce geste, je vois une reconnaissance du PM de la contribution des Senior Citizens dans le développement du pays. Pravind Jugnauth donne l’impression d’être très caring à l’égard des personnes âgées. Or, si les membres du parlement touchent des salaires mirobolants, pourquoi pas une pension digne pour nos ainés ? ».

Iqbal Harjanee conseillér de village de Le Hochet :
« Mo bien croire ki li pé rode ène lot mandat. Sa augmentation la pou vine en 2024. Bé, kot pou alle tire sa kash là ? Ena dimoune pé croire pou gagne sa l’année prochaine. Nou dette publique li déjà pé touche la barre de 70%. C’est nou bann zenfants ki pou paye sa. Eski PM pas pé zouer lor emotion dimoune ? Eski Navin Ramgoolam pou vine propose Rs 15, 000 ? ».

Claudette ,responsable d’une organisation sociale :
« Li bien bon. Même en 2024. Mo kapav atan. Pou kapav zoine les deux boutes dans nou bann vié jours. Pravind Jugnauth pou kapav faire li. Pareil kouma en 2014. Ki faire pas kapav faire li aster là ? Le fruit de l’attente li pli juteux. Mo pou vote MSM ».



Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post À COEUR OUVERT…
Next post BRÈVES
Close