June 15, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Près de 300 recommandations du rapport Lam Shang Been appliquées jusqu’ici

Lutte contre la drogue

La mise en application du rapport de la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ex-juge Lam Shang Leen, se poursuit et des amendements à la loi seront rendus nécessaires pour pouvoir appliquer toutes les recommandations qui y sont contenues. C’est du moins ce que laissent entendre ceux chargés par le Premier ministre de travailler sur ce dossier. Ces derniers expliquent que Pravind Jugnauth tient à montrer sa détermination à «casser les reins des trafiquants de drogue», comme il le dit souvent.

Le rapport contient plus de 390 recommandations dont 146 ont été mises en application, à ce jour,  et 151 sont déjà en place. Celles-ci devront cependant être améliorées au fil du temps. En ce moment, les autorités travaillent sur 49 recommandations. Néanmoins 35 autres ne pourront être implémentées pour diverses raisons. Toutefois, même si quelques mesures préconisées ne pourront être mises en place des alternatives seront proposées. 

Ces mesures concernent l’élimination des cartes à gratter pour alimenter un téléphone portable, l’arrêt des leçons particulières dans le privé afin de combattre le blanchiment d’argent ou encore que les paris hippiques pour un montant supérieur à Rs 5000 soient effectués par chèque. Dans le dernier cas, les autorités estiment que cela serait une tâche difficile car le laps de temps qui s’écoule entre deux courses est de seulement trente minutes.

Parmi les quelque 300 recommandations mises en œuvre jusqu’ici on relève l’installation de scanners dans le port et à l’aéroport et les «drug kits» octroyés à la force policière, entre autres. Concernant les 55 recommandations qui sont en cours de réalisation, il y a, par exemple, l’installation de caméras dans la zone portuaire qui avance à grand pas, 80% du travail ayant déjà été effectué.

 A ce jour, il ne reste que six recommandations à être mises en œuvre mais cela nécessitera des amendements à la loi, comme, par exemple, dans le cas du port d’une arme à feu par les Forest Officers qui n’est pas autorisé par le Police Act.

Leave a Reply

Your email address will not be published.