May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Produits pétroliers : Le Covid-19 Fund a rapporté Rs 2,5 milliards

  • Le Petroleum Priicing Committee se réunira le mois prochain

Pour chaque litre d’essence ou de diesel qu’achète le consommateur, le gouvernement ponctionne deux roupies qui sont versées au Covid-19 Fund pour l’achat de vaccins. Comme les petits ruisseaux font les grandes rivières, chaque deux petites roupies s’est accumulée jusqu’à rapporter Rs2,5 milliards, soit 2500 millions de roupies, au 28 février dernier. C’est ce qu’a annoncé le ministre du Commerce, Soodesh Callichurn, à l’Assemblée nationale, mardi dernier.

Le ministre, qui répondait à une  question parlementaire de Nando Bodha, a précisé cependant que le déficit du compte servant à subventionner les prix des produits pétroliers s’élevait à Rs 570 millions à la même date. Le ministre a également ajouté que depuis le 1er juillet de l’année dernière, aucune taxe n’est prélevée sur les produits pétroliers pour être versée à ce fonds.

Cela ne signifie pas pour autant que la structure des prix des produits pétroliers sera revue par la State Trading Corporation (STC), car tout ce qui touche aux prix des produits pétroliers relève d’une décision politique du  gouvernement et requiert, par conséquent, l’aval du conseil des ministres, a expliqué Soodesh Callichurn.

Nando Bodha souhaité savoir si une baisse des prix des carburants est envisagée vu que le prix du  baril de pétrole est passé de 120 USD à 80 USD sur le marché international. Le ministre lui a répondu que le Petroleum Pricing Committee (PPC) se réunira le mois prochain et qu’il prendra en considération plusieurs facteurs, et pas seulement les prix en vigueur sur le marché mondial, avant de faire ses recommandations. Quoi qu’il en soit, a dit le ministre, les prix sur le marché international sont très volatiles.

Dans une tentative de faire baisser les prix de l’essence et du diesel, Nando Bodha a demandé au ministre de suggérer â la STC de négocier avec la Banque de Maurice un taux de change plus favorable au lieu de toujours calculer le taux du dollar à Rs 45.35 pour l’achat des produits pétroliers. Ce à quoi le ministre lui a répondu qu’en tant que commerçant la STC achète le dollar au même prix que tous les autres commerçants. Néanmoins, s’il existe un moyen d’obtenir un taux plus favorable, cette possibilité sera étudiée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.