November 30, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Public Health Regulations 2008 – Les amendements ciblent le tabagisme

0 0
Read Time:2 Minute, 39 Second

Le 24 mai dernier, le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, a réuni les membres du comité technique de son ministère pour présenter les amende- ments aux Public Health Regulations de 2008 (Restrictions on Tobacco Products). Cet atelier de validation, qui durera trois jours, a pour mission de veiller à la santé et au bien-être de tous citoyens, en particulier les jeunes qui sont les principales cibles de l’industrie du tabac.

Dans une déclaration, le ministre Jagutpal a souligné que la nouvelle législation sur le tabac s’accorde avec l’engagement du gouvernement en tant que partie à la Convention-cadre pour la lutte antitabac de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et au Protocole pour l’élimination du commerce illicite des produits du tabac. Selon lui, cela permettra de consolider le statut de leader régional du pays de la lutte antitabac en Afrique et contribuera à réduire considérablement la prévalence du tabagisme dans le pays.

De plus, il a rappelé que le nouvel ensemble de règlements a été élaboré par le comité technique du ministère de la Santé et du Bien-être afin de travailler sur les modifications des règlements de 2008. D’ailleurs, ce comité a également reçu l’assistance des experts juridiques de l’OMS.

Le Dr Jagutpal s’est dit conscient que l’industrie du tabac dans le monde est une industrie puissante dont la taille du marché était, en 2020, estimée à 932,11 milliards de dollars. Il a également souligné que cette industrie adapte constamment ses produits pour attirer davantage d’utilisateurs, principalement les jeunes, afin de gonfler ses marges bénéficiaires. Il a, en outre, déploré que les nouveaux produits à base de nicotine et de tabac, tels que les cigarettes aromatisées, les produits du tabac chauffés, et les e-cigarettes, transforment le paysage des produits du tabac. Par conséquent, il a déclaré qu’il est impératif d’agir de manière efficace et la prévention doit aujourd’hui prendre la forme de mesures politiques, comme des lois strictes et une fiscalité renforcée.

« L’ambition du gouvernement est de devenir le premier pays au monde à imposer des avertissements sanitaires avec la plus grande surface de couverture sur les paquets de produits du tabac », a déclaré le ministre avant d’ajouter que « les excellentes stratégies mises en place au fil des années, telles que les restrictions sur la publicité, la promotion et le parrainage, et les avertissements sanitaires obligatoires sur les paquets, ont donné d’excellents résultats ».

Le représentant de l’OMS à Maurice, Dr Laurent Musango était aussi présent. Il s’est exprimé sur l’élaboration d’un nouvel ensemble de règlements sur le tabac qui, selon lui, représente une nouvelle étape dans le renforcement des politiques de lutte antitabac à Maurice. Il n’a pas manqué de féliciter le gouvernement pour les mesures audacieuses prises au fil des années en matière de lutte antitabac, telles que l’interdiction de la publicité, de la promotion et du parrainage du tabac, l’interdiction du commerce illicite des produits du tabac, l’apposition d’avertissements sanitaires illustrés sur les paquets de cigarettes, et la mise en œuvre des Public Health (Restrictions on Tobacco Products) Regulations 2008.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %