May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

R. Padayachy: “Permettre à la population d’envisager avec optimisme le futur qu’elle mérite”

Fin des débats sur le budget

Le budget 2023-2024 est entré dans sa dernière phase, celle du Committee of Supply avant son adoption en troisième lecture, aujourd’hui ou demain au plus tard. Les débats en deuxième lecture ont pris fin, hier, avec quatre interventions, celles de la Vice-Premier ministre et ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, du Premier ministre adjoint et ministre du Logement et du Tourisme, Steeven Obeegadoo, du Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth (voir plus loin) et du ministre des Finances, Renganaden Padayachy.

La ministre de l’Education s’est appesantie sur les mesures sociales contenues dans le budget tout en répondant aux critiques de l’Opposition concernant son ministère.  Elle a justifié l’Extended Programme. Elle a reproché à ceux qui disaient autrefois qu’il ne faut pas faire une croix sur un enfant de dix ans parce qu’il n’a pas réussi son examen de fin de cycle primaire mais qui trouvent, aujourrd’hui, qu’il faut mettre fin à l’Extended programme et retourner à l’ancien système Prevoc. Or, le gouvernement, a soutenu la ministre, a un tout autre projet pour les enfants de la république. Ceux qui disent cela n’ont, à son avis, rien compris à la philosophie du «Nine-Year Schooling».

Obeegadoo fier d’appartenir au gouvernement

Quant au Premier ministre adjoint il a, lui aussi, mis l’accent sur les mesures sociales annoncées dans le budget.  Il s’est dit ému par la mesure concernant la prise en charge par le gouvernement du traitement, à Maurice ou à l’étranger, de tout enfant et adolescent souffrant de cancer.  Il a dit sa fierté d’appartenir à un gouvernement qui peut prendre une telle mesure. «Je n’aurai jamais imaginé, quand j’ai contracté une alliance avec le MSM, en 2019, qu’une telle chose serait possible», a dit Steeven Obeegadoo.

Il a également mis l’accent sur les progrès réalisés dans le secteur touristique depuis la réouverture des frontières non seulement en termes d’arrivées mais aussi de nombre de nuitées et des dépenses effectuées par les touristes. Ce qui lui fait dire  qu’en 2022 les revenus du tourisme, en euros constants, ont augmenté de 5%, cela en tenant compte de l’inflation et de la dépréciation de la roupie. 

Un budget de rassemblement et de progrès

Pour le ministre des Finances, le budget qu’il a présenté en est un de rassemblement et de progrès. Il en veut pour preuve l’accueil fait par la population aux différentes mesures qui y ont été annoncées. Il a reproché à l’Opposition d’avoir tiré sur toutes les mesures contenues dans le budget à croire qu’elle souhaite le malheur de la population. Pour soutenir ses propos, le ministre a cité les réactions positives des syndicats, notamment celle de la CTSP, et les commentaires du CEO de Business Mauritius qui y voit un budget équilibré à la hauteur des attentes du pays.

Le ministre est revenu sur toutes les mesures sociales allant de la réforme du système de taxation à la baisse de la TVA sur une quinzaine de produits en passant par l’augmentation des prestations sociales pour les plus vulnérables et la prise en charge par l’Etat du traitement de tout jeune souffrant de cancer. Il s’est félicité des mesures prises pour sortir le pays de la crise qu’elle a connu face au choc brutal qu’a été la pandémie. «Nous avons soutenu les entreprises afin de protéger l’emploi tout en accordant une aide financière à ceux qui travaillent à leur propre compte », a rappelé le ministre.

Il s’est également félicité d’avoir fait baisser le niveau de la dette publique qui est passée de 92% à 79 % du Produit Intérieur Brut (PIB) et qui atteindra 71%  à la fin de juin 2024, remplissant ainsi une des conditions du Fonds Monétaire International (FMI) qui est de ramener le niveau de la dette à moins de 80% du PIB. Le ministre a conclu son intervention en reprenant le titre du budget qui est «Oser et Protéger» la population pour qu’elle puisse envisager avec optimisme le futur qu’elle mérite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.