May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Secteur agricole: L’indice du prix à la production chute de 2.2%

L’Indice des Prix à la Production-Agriculture (PPI-A) a accusé une baisse de 2,2% de mars à juin 2023, c’est-à-dire pour le deuxième trimestre de cette année. Les évolutions mensuelles indiquent une baisse de 1,3% en avril, une baisse de 1,6% en mai et une hausse de 0,8% en juin. De plus, selon Statistics Mauritius, l’indice global du deuxième trimestre 2023 a augmenté de 0,7%.

Le PPI-A donne une mesure de l’évolution moyenne des prix de vente que les producteurs reçoivent pour leurs produits agricoles. L’indice global du deuxième trimestre 2023 a augmenté de 0,7% par rapport au trimestre précédent et de 18,3% par rapport au trimestre correspondant. Les prix moyens que les producteurs ont reçus de la vente des produits agricoles en 2022 étaient 32,6% plus élevés qu’en 2021.

Le PPI-A, qui était de 178,5 en mars 2023, a diminué de 2,2% pour atteindre 174,6 en juin 2023. Selon les évolutions mensuelles, une baisse de 1,3% a été enregistrée au mois d’avril, puis une baisse de 1,6% en mai et une hausse de 0,8% en juin. L’indice du sous-groupe « Produits végétaux », qui représente 55,9% du poids total, a accusé une baisse de 7,3% passant de 205,1 en mars 2023 à 190,2 en juin 2023. Les tendances mensuelles démontrent une baisse de 2,9% en avril, une baisse de 2,7% en mai et une diminution de 1,8% en juin.

Canne à sucre

L’indice pour la période juillet 2022 à juin 2023 était de 263,2 sur la base du prix final du sucre pour la campagne agricole 2022-2023. Cela représente une augmentation de 52,4% par rapport au prix du sucre pour la campagne 2021-2022.

Autres produits végétaux

L’indice des « Autres produits végétaux » qui était de 169,5 en mars 2023, a diminué de 14,2% pour atteindre 145,5 en juin 2023, principalement en raison des baisses des prix des légumes frais, à savoir les tomates, lianes, haricots, choux et autres légumes frais de 16,3%, ainsi que les fruits et noix de 18,2%. En avril, cet indice a diminué de 5,7%, principalement en raison des baisses des prix des légumes frais, dont des lianes, tomates, choux et haricots de 7,2% et des fruits et noix de 4,5%. En mai, l’indice a diminué de 5,4%, principalement en raison de la baisse des prix des légumes frais, dont les tomates et choux de 6,8% et des fruits et noix de 5,7%. Enfin, en juin, l’indice a diminué de 3,8%, principalement en raison de la baisse des prix des fruits et noix de 9,2% et des légumes frais, à savoir les tomates, carottes et autres légumes frais de 3,2%, atténuée en partie par la hausse des prix des racines et tubercules comestibles de 5,7%.

Animaux et produits dérivés

L’indice du sous-groupe « Animaux et produits d’origine animale » qui était de 144,9 en mars 2023, a augmenté de 6,9% pour atteindre 154,9 en juin 2023, principalement en raison des hausses des prix des œufs de 56,8%. En avril, cet indice a augmenté de 1,4%, principalement en raison de la hausse des prix des œufs de 12,1%. En mai, l’indice a augmenté de 0,1%, principalement en raison de la hausse des prix des bovins de 1,0% et des œufs de 0,4%. En juin, l’indice a augmenté de 5,2%, principalement en raison de la hausse des prix des œufs 39,3%.

Leave a Reply

Your email address will not be published.