August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Sur l’affaire « Qurbani » Zouberr Joomaye, candidat de l’Alliance Morisien au no. 2 :

0 0
Read Time:7 Minute, 9 Second

Déterminé comme pas deux. C’est le cas de le dire pour le sympathique Dr Zouberr Joomaye, candidat de l’Alliance Morisien au no. 2. Lors d’une rencontre mercredi, il a brossé ce que sera la dernière ligne droite avant la grande messe populaire du 07 novembre prochain. Lors de cet exercice, il a tenu à éclaircir deux points qui selon lui, méritent toute l’attention de la population. Dans un premier temps, comme un grand qui a pris du galon dans l’arène politique, il a déclaré qu’il ferait de cette allégation sur le dossier « Qurbani », une affaire personnelle. De ce fait, il a dit : « Mo prend l’engagement ki mo pou touzour défann bann liberté réligieuse ». En deuxième lieu, il a tenu à rassurer les marchands ambulants qu’il donne l’assurance que Pravind Jugnauth « pou redonne zot zot dignité ». Allons-y pour l’essentiel de ce jeu de questions-réponses que nous a livré le candidat soleil.

Nous ne sommes qu’à une semaine de la grande épreuve. Comment est le mood sur le terrain ?
Tout le pays est sous l’emprise totale de la fièvre électorale. Sans tambour ni trompette, je peux avancer que nous avons un net avantage sur nos adversaires. Il y a une adhésion massive à la crédibilité de Pravind Jugnauth comme prochain Premier ministre. L’Alliance Morisien au No. 2 est très bien accueillie. Nous formons déjà une grande partie du quotidien de l’électorat de cette circonscription. Notre campagne de proximité, nos exercices de porte-à-porte, nos attentions particulières auprès des gens nous ont appris une chose écœurante. Des pluies de complaintes pleuvent sur nos adversaires Osman Mahomed et Reza Uteem. Selon les habitants, ces derniers n’ont rien contribué bien que dans l’opposition à l’avancement des projets dans cette région.

Si tel est le cas, en quoi vous serez différents des parlementaires sortants ?
Nos trois candidats prennent l’engagement avec les habitants que nous serons à leur écoute et à leur chevet sans relâche. Nous ferons preuve d’une accessibilité sans faille et nous allons œuvrer pour continuer le développement infrastructurel commencé depuis 2015. Plusieurs projets verront le jour et ceux qui sont déjà en cours seront complétés, notamment des drains et l’asphaltage des rues pour ne citer qu’eux.

Est-ce que les projets infrastructurels seront les seuls auxquels vous allez donner toute votre attention ?
Personnellement, je tiens à le dire que je vais m’engager auprès des toxicomanes avec pour mission de les réhabiliter. Je veux aussi donner un coup de pouce à leurs familles dévastées et qui vivent dans la détresse.

Croyez-vous que votre mission à vous sera suivie par vos collègues du parti ?
Ecoutez, chacun a sa façon de voir les choses pour le bien-être de la population dans son ensemble. Au niveau national, le peuple a déjà choisi la continuité avec Pravind Jugnauth comme Premier ministre après le 07 novembre prochain. Donc, les projets déjà en cours au niveau national continueront sur leur lancée, que ce soit dans les villes ou dans les villages. Nous ne visons que le bien-être du quotidien de tous les Mauriciens. On a déjà prouvé qu’avec Pravind Jugnauthmille et une choses ont bougé. Je sais que les Mauriciens dans une grande majorité ont pris connaissance des 15 mesures phares de notre manifeste électoral en sus de ce que le gouvernement avait réalisé en termes de salaire minimal entre autres. Donc, avec ce qui a été fait et ce que nous allons faire, il va sans dire que le pays sera entre de bonnes mains.

Cependant, le peuple a toujours une alternative, n’est-ce pas ?
Si vous me dites que Navin Ramgoolam en est l’alternative, c’est passé complètement à côté de la plaque. Navin Ramgoolam est à bout de souffle. Il est à court d’arguments. Il est toujours sous le coup d’une condamnation et, ajouté à cela, ses largesses avec l’argent du Ptr. Pour l’électorat, le choix est des plus clairs. C’est celui entre un PM sérieux en la personne de Pravind Jugnauth et un bandit auto-proclamé en la personne de Navin Ramgoolam. Il y a aussi au sein de l’Alliance Morisien des personnes qui regardent vers le futur alors qu’avec Navin Ramgoolam, il y a toujours d`anciennes têtes et c’est l’interminable histoire de famille qui perdure avec les Ramgoolam, Boolell, Duval et Mohamed. La pratique de la politique de dynastie en perpétuité.

Pourtant, il nous revient qu’Osman Mahomed serait bien vu au no. 2 ?
Ici (circonscription no. 2), Osman Mahomed est plutôt vu comme un proche de Navin Ramgoolam. Voter Osman Mahomed, c’est cautionner tout le mal que Navin Ramgoolam a fait à notre pays. Les gens d’ici se demandent encore comment Osman Mahomed peut rester tranquille sur les Rs 220 M de Navin Ramgoolam et ses autres casseroles.

Qu’en est-il du MMM ?
Rien de nouveau chez les mauves. C’est un disque rayé que Paul Bérenger n’a pas fini de répéter depuis des lustres. Le peuple de Maurice sait que Paul Bérenger ne sera pas Premier ministre et de ce fait, il n’ira pas gaspiller ses votes. L’électorat no. 2 en a marre de Reza Uteem et son éternel place sur le banc de l’opposition. Or, la conclusion est claire : Ce sera un vote logique et en bloc en faveur de l’Alliance Morisien au no. 2.

Abordons certaines allégations qui ont donné une autre tournure à la campagne électorale. Celle qui attire le plus d’attention est liée au Qurbani. Votre avis ?
Je voudrais avant répondre à ce qu’avance Xavier-Luc Duval. Ce dernier « pé fane partout ki pou arrête projet Métro Léger ». Une absurdité totale et dénuée de toute raison venant de la part d’un politicien de carrière. Cependant, la population n’est pas tombée dans le piège et elle sait que tout projet de cette ampleur qui a déjà commencé ne peut être arrêté ou revu. Puis, il y a ce projet de Safe City. Or, si on enlève les caméras, c’est soutirer carrément les voleurs et les hors la loi. Est-ce cela que la population veut pour sa sécurité ? Dans la même foulée, ki sane la Navin Ramgoolam pé rode protézer kan pou rétire tous caméras ? Venons-en maintenant à l’affaire Qurbani. Je condamne sans réserve le discours dangereux et infecte de Shakeel Mohamed sur le dossier en question. En agissant ainsi, Shakeel Mohamed veut semer le doute dans la tête de tous ceux qui sont concernés. Or, le Premier ministre, qui vendredi dernier s’adressait à une foule record dans un congrès aux circonscriptions nos. 2 et 3, avait fourni des explications des plus claires. Je maintiens que pour ma part, je prends l’engagement ki mo pou touzour défann bann liberté et ki pou kapav pratique bann rituel la kouma tou lé temps fine pratique zot.

Il me semble que vous ayez oublié le dossier des marchands ambulants, qui sont très en colère avec le Premier ministre et son équipe ?
Non, je n’ai pas oublié ces courageuses personnes qui contribuent énormément à notre économie. Je donne l’assurance à nos amis marchands ambulants que notre Premier ministre pou redonne zot zot dignité. Je vous confirme que 2,000 marchands ambulants seront logés au Victoria Terminal et ils deviendront propriétaires de leurs échoppes. De plus, ils seront aidés financièrement par la Development Bank of Mauritius. Sous ce même chapitre, je tiens à saluer que les marchands ambulants ont été en premier lieu des victimes du MMM et du Ptr, qui des années durant, ont capitalisé sur les malheurs de ces braves personnes que sont les marchands ambulants.

Le mot de la fin ?
Ce fut une année riche en évènements pour le pays et pour le Premier ministre. Le pays a progressé par rapport à ce qu’il fut avant 2015. Il n’y a jamais eu un Premier ministre mauricien avec tant de succès personnels en une seule année. Primo, au Privy Council, à l’International court of Justice, Betamax, CT Power, consolidation nationale avec la venue du Pape et la grande victoire de Maurice aux JIOI. C’est la plus belle moisson jamais réalisée en termes de victoire et de médailles récoltées depuis 1979. On terminera 2019 par une éclatante victoire le 08 novembre prochain. Pour le bien des Mauriciens.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Politique

Sur l’affaire « Qurbani » Zouberr Joomaye, candidat de l’Alliance Morisien au no. 2 :

0 0
Read Time:7 Minute, 11 Second

Déterminé comme pas deux. C’est le cas de le dire pour le sympathique Dr Zouberr Joomaye, candidat de l’Alliance Morisien au no. 2. Lors d’une rencontre mercredi, il a brossé ce que sera la dernière ligne droite avant la grande messe populaire du 07 novembre prochain. Lors de cet exercice, il a tenu à éclaircir deux points qui selon lui, méritent toute l’attention de la population. Dans un premier temps, comme un grand qui a pris du galon dans l’arène politique, il a déclaré qu’il ferait de cette allégation sur le dossier « Qurbani », une affaire personnelle. De ce fait, il a dit : « Mo prend l’engagement ki mo pou touzour défann bann liberté réligieuse ». En deuxième lieu, il a tenu à rassurer les marchands ambulants qu’il donne l’assurance que Pravind Jugnauth « pou redonne zot zot dignité ». Allons-y pour l’essentiel de ce jeu de questions-réponses que nous a livré le candidat soleil.

Nous ne sommes qu’à une semaine de la grande épreuve. Comment est le mood sur le terrain ?
Tout le pays est sous l’emprise totale de la fièvre électorale. Sans tambour ni trompette, je peux avancer que nous avons un net avantage sur nos adversaires. Il y a une adhésion massive à la crédibilité de Pravind Jugnauth comme prochain Premier ministre. L’Alliance Morisien au No. 2 est très bien accueillie. Nous formons déjà une grande partie du quotidien de l’électorat de cette circonscription. Notre campagne de proximité, nos exercices de porte-à-porte, nos attentions particulières auprès des gens nous ont appris une chose écœurante. Des pluies de complaintes pleuvent sur nos adversaires Osman Mahomed et Reza Uteem. Selon les habitants, ces derniers n’ont rien contribué bien que dans l’opposition à l’avancement des projets dans cette région.

Si tel est le cas, en quoi vous serez différents des parlementaires sortants ?
Nos trois candidats prennent l’engagement avec les habitants que nous serons à leur écoute et à leur chevet sans relâche. Nous ferons preuve d’une accessibilité sans faille et nous allons œuvrer pour continuer le développement infrastructurel commencé depuis 2015. Plusieurs projets verront le jour et ceux qui sont déjà en cours seront complétés, notamment des drains et l’asphaltage des rues pour ne citer qu’eux.

Est-ce que les projets infrastructurels seront les seuls auxquels vous allez donner toute votre attention ?
Personnellement, je tiens à le dire que je vais m’engager auprès des toxicomanes avec pour mission de les réhabiliter. Je veux aussi donner un coup de pouce à leurs familles dévastées et qui vivent dans la détresse.

Croyez-vous que votre mission à vous sera suivie par vos collègues du parti ?
Ecoutez, chacun a sa façon de voir les choses pour le bien-être de la population dans son ensemble. Au niveau national, le peuple a déjà choisi la continuité avec Pravind Jugnauth comme Premier ministre après le 07 novembre prochain. Donc, les projets déjà en cours au niveau national continueront sur leur lancée, que ce soit dans les villes ou dans les villages. Nous ne visons que le bien-être du quotidien de tous les Mauriciens. On a déjà prouvé qu’avec Pravind Jugnauthmille et une choses ont bougé. Je sais que les Mauriciens dans une grande majorité ont pris connaissance des 15 mesures phares de notre manifeste électoral en sus de ce que le gouvernement avait réalisé en termes de salaire minimal entre autres. Donc, avec ce qui a été fait et ce que nous allons faire, il va sans dire que le pays sera entre de bonnes mains.

Cependant, le peuple a toujours une alternative, n’est-ce pas ?

Si vous me dites que Navin Ramgoolam en est l’alternative, c’est passé complètement à côté de la plaque. Navin Ramgoolam est à bout de souffle. Il est à court d’arguments. Il est toujours sous le coup d’une condamnation et, ajouté à cela, ses largesses avec l’argent du Ptr. Pour l’électorat, le choix est des plus clairs. C’est celui entre un PM sérieux en la personne de Pravind Jugnauth et un bandit auto-proclamé en la personne de Navin Ramgoolam. Il y a aussi au sein de l’Alliance Morisien des personnes qui regardent vers le futur alors qu’avec Navin Ramgoolam, il y a toujours d`anciennes têtes et c’est l’interminable histoire de famille qui perdure avec les Ramgoolam, Boolell, Duval et Mohamed. La pratique de la politique de dynastie en perpétuité.

Pourtant, il nous revient qu’Osman Mahomed serait bien vu au no. 2 ?
Ici (circonscription no. 2), Osman Mahomed est plutôt vu comme un proche de Navin Ramgoolam. Voter Osman Mahomed, c’est cautionner tout le mal que Navin Ramgoolam a fait à notre pays. Les gens d’ici se demandent encore comment Osman Mahomed peut rester tranquille sur les Rs 220 M de Navin Ramgoolam et ses autres casseroles.

Qu’en est-il du MMM ?
Rien de nouveau chez les mauves. C’est un disque rayé que Paul Bérenger n’a pas fini de répéter depuis des lustres. Le peuple de Maurice sait que Paul Bérenger ne sera pas Premier ministre et de ce fait, il n’ira pas gaspiller ses votes. L’électorat no. 2 en a marre de Reza Uteem et son éternel place sur le banc de l’opposition. Or, la conclusion est claire : Ce sera un vote logique et en bloc en faveur de l’Alliance Morisien au no. 2.

Abordons certaines allégations qui ont donné une autre tournure à la campagne électorale. Celle qui attire le plus d’attention est liée au Qurbani. Votre avis ?
Je voudrais avant répondre à ce qu’avance Xavier-Luc Duval. Ce dernier « pé fane partout ki pou arrête projet Métro Léger ». Une absurdité totale et dénuée de toute raison venant de la part d’un politicien de carrière. Cependant, la population n’est pas tombée dans le piège et elle sait que tout projet de cette ampleur qui a déjà commencé ne peut être arrêté ou revu. Puis, il y a ce projet de Safe City. Or, si on enlève les caméras, c’est soutirer carrément les voleurs et les hors la loi. Est-ce cela que la population veut pour sa sécurité ? Dans la même foulée, ki sane la Navin Ramgoolam pé rode protézer kan pou rétire tous caméras ? Venons-en maintenant à l’affaire Qurbani. Je condamne sans réserve le discours dangereux et infecte de Shakeel Mohamed sur le dossier en question. En agissant ainsi, Shakeel Mohamed veut semer le doute dans la tête de tous ceux qui sont concernés. Or, le Premier ministre, qui vendredi dernier s’adressait à une foule record dans un congrès aux circonscriptions nos. 2 et 3, avait fourni des explications des plus claires. Je maintiens que pour ma part, je prends l’engagement ki mo pou touzour défann bann liberté et ki pou kapav pratique bann rituel la kouma tou lé temps fine pratique zot.

Il me semble que vous ayez oublié le dossier des marchands ambulants, qui sont très en colère avec le Premier ministre et son équipe ?
Non, je n’ai pas oublié ces courageuses personnes qui contribuent énormément à notre économie. Je donne l’assurance à nos amis marchands ambulants que notre Premier ministre pou redonne zot zot dignité. Je vous confirme que 2,000 marchands ambulants seront logés au Victoria Terminal et ils deviendront propriétaires de leurs échoppes. De plus, ils seront aidés financièrement par la Development Bank of Mauritius. Sous ce même chapitre, je tiens à saluer que les marchands ambulants ont été en premier lieu des victimes du MMM et du Ptr, qui des années durant, ont capitalisé sur les malheurs de ces braves personnes que sont les marchands ambulants.

Le mot de la fin ?
Ce fut une année riche en évènements pour le pays et pour le Premier ministre. Le pays a progressé par rapport à ce qu’il fut avant 2015. Il n’y a jamais eu un Premier ministre mauricien avec tant de succès personnels en une seule année. Primo, au Privy Council, à l’International court of Justice, Betamax, CT Power, consolidation nationale avec la venue du Pape et la grande victoire de Maurice aux JIOI. C’est la plus belle moisson jamais réalisée en termes de victoire et de médailles récoltées depuis 1979. On terminera 2019 par une éclatante victoire le 08 novembre prochain. Pour le bien des Mauriciens.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %