February 24, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Tabagisme: Un 4 batch de policiers obtiennent leurs certificats

Atelier sur la lutte et la prévention du tabagisme  

Un quatrième groupe d’officiers de police, qui ont participé à l’atelier sur le contrôle et la prévention du tabagisme, ont reçu leurs certificats, lundi, lors d’une cérémonie officielle tenue au Diamond Hall, Special Mobile Force, à Vacoas, en présence du ministre de la Santé et du Bien-être, Kailesh Jagutpal. L’atelier, autour du thème « La réglementation de la santé publique (restrictions sur les produits du tabac) 2022 – Renforcer l’application par le renforcement des capacités », était organisé par l’organisation non gouvernementale (ONG) Vie et Santé (VISA). Au total, 95 agents de police ont participé à l’atelier en différents groupes.

Le commissaire de police (CP), Anil Kumar Dip ; la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Maurice, le Dr Anne Marie Ancia ; la présidente d’honneur de VISA, Véronique Le Clézio ; ainsi que d’autres personnalités, étaient présents à cette occasion. Selon le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal, les participants ont reçu la formation nécessaire pour leur permettre d’appliquer plus efficacement la loi en matière de consommation de tabac. « Il faut mettre l’accent sur la prévention de la consommation de produits du tabac et encourager les fumeurs à vivre une vie plus saine. Maurice s’est déjà engagé dans le processus d’introduction progressive de législations afin de lutter contre la consommation des produits du tabac. Les officiers de police jouent un rôle essentiel dans ce processus car ce sont eux qui peuvent appliquer la loi tout en travaillant avec d’autres agences », a déclaré Kailesh Jagutpal. En outre, le ministre a expliqué que le gouvernement apportera de nouvelles politiques et directives en ce qui concerne la consommation de produits du tabac. « Il appartient néanmoins à la société civile de changer son comportement envers ces produits pour son propre bien », a-t-il ajouté.

Quant au CP, il a fait ressortir qu’une approche de partenariat est nécessaire afin de décourager les citoyens de consommer des produits du tabac, conduisant ainsi à la santé de la population. Il s’est dit convaincu que l’atelier a permis aux participants de mieux comprendre comment devenir des agents de changement qui prônent l’interdiction de fumer. « Au niveau de la Mauritius Police Force (MPF), chaque opportunité sera saisie afin de fournir aux officiers de Police les connaissances adéquates afin qu’ils puissent à leur tour sensibiliser le grand public », a-t-il précisé. Il a également appelé les membres de la MPF à œuvrer pour l’avancement de la société et à assurer un avenir meilleur à la jeunesse.

Pour sa part, le Dr Anne Marie Ancia a rappelé l’importance de l’application de la loi afin que la réglementation en place ait un impact positif sur les citoyens mauriciens. Selon elle, Maurice a fait des progrès significatifs dans la mise en place de mesures visant à dissuader les citoyens de consommer des produits du tabac. Le représentant de l’OMS a rappelé que le tabac tue plus de huit millions de personnes chaque année, alors que 80 % des fumeurs vivent dans des pays à revenu intermédiaire ou faible. Elle a également insisté sur la nécessité pour le gouvernement et les ONG de travailler ensemble pour réduire le nombre de consommateurs de tabac au sein de la population.Véronique Le Clézio, pour sa part, s’est appesantie sur la mission de VISA qui est, entre autres, de sensibiliser la population sur les méfaits du tabac. Elle a par ailleurs fait remarquer que VISA est très actif en ce qui concerne les campagnes de sensibilisation sur les méfaits 

Leave a Reply

Your email address will not be published.