April 23, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Acte de barbarie : que diront Week-End, Shaniprocco et les pro-MTC ?

Que n’a-t-on pas lu sur les réseaux sociaux récemment ? Chez certains groupes pro-MTC et anti-PTP et dans Week-End le 18 février dernier, journal dont les pages hippiques sont animées par Shaniprocco, culotte-tionneur et membre d’un club qui se retrouve au fond de la poubelle de l’histoire, sur la “façon de faire” de la PTP dans un cas où un cheval retrouvé mort dans son box alors qu’il fallait le déplacer jusqu’à un “float”. Direction Balaclava où un incinérateur a été installé pour chevaux morts et euthanasié. Ce qui n’existait pas durant les 210 ans de règne sans partage du MTC, pourtant club… des amoureux de chevaux !

Dans sa livraison du 18 Février, Week-End et Shaniprocco, en grands défenseurs du bien-être des animaux, dénonçaient le traitement accordé par PTP qui, à l’aide d’un Bobcat Loader, a pu permettre, sur quelques mètres, de dégager le corps du cheval de son écurie et le placer dans un “float”. Le tout a été filmé par un “bye looké” à partir… des loges du MTC ! Week-End et Shaniprocco précisent que le corps du cheval était recouvert de deux bâches. Signe de respect ! Merci PTP ! Mais ils ont trouvé moyen de critiquer cette démarche en parlant de cruauté envers des animaux. Shaniprocco écrivait : “Il n’est un secret pour personne qu’en matière du bien-être et de la bonne
traitance des chevaux, la People’s Turf PLC (PTP) a encore un très long chemin à parcourir. Et pas plus tard que mercredi dernier, grâce
aux images circulant sur les réseaux sociaux, les turfistes ont pu se rendre compte que la PTP n’a aucun respect pour la race chevaline. Au lieu de réagir et de s’expliquer
auprès des turfistes, la PTP s’est tue dans un silence… “

Mais à travers la vidéo que nous diffusons aujourd’hui, le public, Week-End et les groupes anti-PTP et pro-MTC découvrent la véritable cruauté envers la race chevaline pratiquée sous l’ère du MTC dans son centre à Floréal. Un cheval, mort ou euthanasié, est tiré par 4×4 et trainé sur l’asphalte. Sur combien de mètres ou de kilomètres… on ne saura jamais ! Direction : quelque part dans un coin au centre, connu alors comme le cimetière de chevaux !

Nous publions la vidéo pour alerter l’opinion publique de ce qui faisait à Floréal au centre du… MTC ! Une honte pour un organisateur de courses !

Nous verrons si Week-End et Shaniprocco auront le courage de dénoncer cet acte de barbarie ou s’ils feront semblant de ne pas être tombés sur cette scandaleuse vidéo. Mais, c’est une course courue d’avance puisque Week-End ne peut pas et ne pourra jamais critiquer ses véritables… grands patrons ! Un pari ? C’est fait, on verra dimanche qu’il n’y aura pas une seule ligne sur ce massacre ! Mais le public, lui, a le droit de savoir comment les chevaux étaient traités loin des regards. Professionalisme ? De la barbarie plutôt !

Leave a Reply

Your email address will not be published.