April 23, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités Opinion Sports Turf

Week-End : leçons et questions pathétiques !

Week-End, la machine à propagande du MTC, à court d’arguments cale déjà. L’hebdomadaire fétide de la rue St Georges depuis peu s’est transformé en questionneur et donneur de leçons faute de pouvoir ‘devire lespri’ de ce qui reste de ses lecteurs. Cette semaine, le torchon de Bernard Toilaitre se félicite d’avoir prédit que la saison hippique ne débutera pas en mars, accuse la People’s Turf PLC et la GRA d’être de connivence concernant la police d’assurance des jockeys et pose une série de questions sans queue ni tête. Et comme chaque semaine Mazavaroo répondra aux « inepties » de Week-End et dévoilera les vraies intentions de Week-End et Le Mauricien Ltd, une presse qui opère sournoisement pour le Mauritius Turf Club.

Début de la saison 2024 

Avec les intempéries et les trois cyclones successifs, il était évident que la date du début de la saison allait être repoussée. Ce n’est pas une photo prise du Champ de Mars lors des travaux sur la piste il y a des semaines de cela qui va convaincre les lecteurs éclairés du soi-disant amateurisme de la PTP. Les festivités de la fête nationale au Champ de Mars, les retards dans les travaux et surtout les intempéries sont la cause de ce report. Soyons clair, la PTP n’a jamais émis de communiqué indiquant qu’elle allait lancer sa saison en mars. C’est plutôt Week-end qui semaine après semaine voulait mettre la pression sur la nouvelle organisatrice des courses espérant la voir tomber dans le piège. La People’s Turf n’a ni de leçons à recevoir et encore moins à répondre de ses décisions à Bernard Toilaire, au MTC en faillite et ses ‘chatwas’. 

Pathétique Week-End

La position que prend Week-End en donneur de leçons et questionneur est pathétique. Si Bernard Toilaitre et Shan le ‘culottetionneur’ étaient si influents et si crédibles pourquoi le MTC les ont toujours traité comme des nègres de maison, des sous-fifres, des moins que rien ? Pourquoi Bernard le gros toutou du MTC, qui se prend pour une lumière, n’a pu sortir le MTC des ténèbres de la faillite ? Pourquoi Week-End s’auto-congratule pour avoir prédit l’inévitable ? Tout turfiste qui se respecte sait que débuter la saison hippique en mars comporte de gros risque. De plus, l’année dernière les entraîneurs proches du MTC avaient protesté pour que la saison 2024 débute en mai. Pourquoi Week-End n’avait rien trouvé à redire ? Et pourquoi Week-End critique maintenant la PTP pour avoir reporté le début de la saison pour mai selon les bruits de couloir ? Vous l’aurez compris c’est de la mauvaise foi typique du torchon de Bernard Toilaitre. Tout est bon pour ‘zet labou’ sur la PTP, mais rien n’y fait.

Assurance des jockeys

Le métier de jockeys comporte des risques et les compagnies d’assurance ne se bousculent pas aux portillons pour offrir leurs services. Cette situation ne date pas d’hier, car même au temps du MTC l’assurance des jockeys était une question épineuse. Non sans mal, la PTP a pu trouver un arrangement avec la GRA pour l’assurance des jockeys qu’elle estime compétents cette saison. Qui est Week-End pour critiquer la PTP sur la couverture d’assurance qu’elle offre aux jockeys que l’organisatrice juge méritants ? La People’s Turf est une organisation sérieuse qui veille à la sécurité de ses jockeys avant tout. Mais, elle est aussi dans son bon droit de veiller à ses intérêts et conséquemment refuser d’offrir cette couverture d’assurance à certains indésirables, comme c’était aussi le cas au temps du MTC. ‘MTC pas pli bon ki PTP’. Souvenons-nous du scandale des apprentis jockeys au MTC et la démission d’un certain commissaire de courses qui s’est converti en entraîneur à succès. 

Questions

Week-End questionne à tout va la gestion de la PTP, essayant de mettre à mal la nouvelle organisatrice. Pour reprendre un style d’écriture cher à ShanRocco, le culottetionneur : primo, la PTP n’a aucun compte à rendre à Week-End. Seul les turfistes et l’industrie hippique comptent … Week-End et le MTC à la poubelle ! La PTP tout comme les turfistes n’ont plus le temps de lire et d’écouter des critiques gratuites à longueur de semaine. Secundo, au lieu de poser des questions inutiles, pourquoi Week-End ne se pose pas la question que tout le monde se pose : pourquoi le MTC est en faillite et pourquoi Week-End, le donneur de leçons n’arrive pas à sortir le club bicentenaire du gouffre ? Tertio, où est passé l’argent du fonds de pension des employés du MTC ? On peut continuer ainsi, mais rien ni personne ne peut discuter les faits : le MTC est hors-piste tandis que la PTP est aux commandes. Et à qui la faute ? Est-ce la PTP la responsable de la mauvaise gestion du MTC ou encore responsable du fait que le MTC ne fasse pas sa demande de licence auprès des autorités en 2022 ? Autant de questions que Bernard Toilaitre devrait répondre avant de jouer à la Gestapo.

Comme l’a titré Week-End, « parlons du présent ». La PTP et Jean Michel Lee Shim ont sauvé les courses à Maurice quand Jean-Michel Giraud avec ses complices voulaient prendre en otage tout un peuple en refusant d’organiser les courses avec son fameux : « pas pu ena lekours zordi, demain et apre demain ». Et quand est-il des innovations apportées par la PTP : People’s Tote, Tote guanrantee, Global Equestrian et le lease des chevaux et le nouvel hippodrome de Petit Gamin, entres autres. Qu’a fait le MTC pour sauver les courses à Maurice ? Rien. Le temps du MTC est révolu … le présent c’est la People’s Turf, qui écrira l’avenir des courses hippiques à Maurice en lettres d’or.

Leave a Reply

Your email address will not be published.