May 22, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

Édito – L’Empire du mal

Alors que certains, dont des journalistes à Maurice (ils se reconnaîtront !), tentent de diaboliser, encore une fois, le Hamas, organisation créée par les services secrets Israéliens pour contrer l’Organisation de Libération de la Palestine de Yasser Arafat, la Central Intelligence Agency, la CIA donc, vient de reconnaître que ce qu’elle avait fait en Iran, en 1953, soutenant le coup d’Etat qui allait mettre fin au règne du Shah d’Iran, était « undemocratic ».

L’agence américaine de renseignements, et de destabilisation de plusieurs Etats dans le monde, reconnaît cette erreur parce que c’est suite à la chute de Reza Pahlavi, le Shah d’Iran, que ce pays deviendra une république Islamique. Ce qui signifie que cette Iran qui est aujourd’hui diabolisée par les Etats-Unis est la résultante des actions passées de l’Amérique. Si les Etats-Unis n’avaient pas aidé à renverser le Shah, l’Iran serait resté un pays comme les aime l’Occident.

Mais, ce que la CIA et le Mossad ne comprendront jamais, c’est que quelles que soient leurs créations, ces dernières ne resteront jamais dans leur giron. Ce qui nous ramène au présent conflit opposant le Hamas à Israël. Qu’on ne se trompe pas, ce n’est pas le Hamas qui est visé par Netanhyahou, mais bel et bien l’Iran. Israël, qui a l’arme nucléaire, veut à tout prix empêcher que l’Iran en soit dotée. Ce qui fait que le Premier ministre Israélien en a fait sa priorité : Diaboliser à tout prix l’Iran, et l’empêcher coûte que coûte d’avoir l’arme nucléaire.

Et c’est pour cela que le Hamas, à Gaza, et le Hezbollah au Liban, sont visés par Israël, Netanyahou voulant briser les deux bras armés de l’Iran. Netanhyahou vient d’ailleurs de réussir plusieurs coups sur le plan politique : Personne ne parle plus des manifestations de la population contre ses visées sur le judiciaire, et il a enfin obtenu que les coalitions d’extrême-droite assurent sa survie politique. Il peut donc enfin concrétiser son rêve de « Grand Israël », qui inclurait le Golan (revendiqué par la Syrie), le Liban et l’Arabie Saoudite plus tard. Car c’est là-bas que se trouve la montagne Sinaï où Moïse aurait rencontré Dieu.

On ne sait si son entourage familial l’a mis en garde contre le pacte de « paix » proposé par Netanhyahou, mais le Prince Salmane, qui veut lui aussi avoir l’arme nucléaire, mais avec la bénédiction des Etats-Unis, ne semble guère voir le danger qui plane sur son royaume. Et c’est pour cela qu’il laisse massacrer les Palestiniens, tout en faisant semblant de s’apitoyer sur leur sort. Et pendant ce temps, la presse Occidentale fait son travail de sape médiatique et fait croire que c’est le Hamas qui est « terroriste », alors que tout est décidé par l’Empire du Mal, nom donné aux Etats-Unis par l’Ayatollah Khamenei.

Pour l’heure, Netanhyahou a les cartes en main. Avec la bénédiction de Joe Biden, et des Républicains et Démocrates réunis, il va pouvoir pilonner Gaza et enfin décimer les 2 millions de Palestiniens qui vivent dans cette prison à ciel ouvert, ainsi décrit par Jimmy Carter en personne, quand il était venu en visite dans les territoires occupées. Mais si l’Empire du Mal a ses plans, Dieu a aussi les siens. Et il peut bien laisser le diable se promener sur Terre, et lui laisser croire qu’il a gagné. Mais le Bien triomphe toujours, même s’il prend son temps. Et même si ce ne sera pas dans l’immédiat, en tout cas pas du vivant de Netanhyahou, les Palestiniens auront un jour leur terre à eux. Et ils accepteront de vivre côte à côte avec le peuple Juif, malgré les gesticulations Sionistes pour torpiller la paix.

En somme, ce qui aide à la déformation des faits, c’est que la population mondiale est tenue dans l’ignorance. Cela aussi fait partie du plan global d’infantilisation des peuples, afin que le New World Order puisse régner à sa guise. Et ce n’est pas pour rien qu’ils diabolisent autant les Musulmans. Peuple du Livre, comme le sont les Chrétiens et les Juifs, ayant le même Dieu, ces derniers sont pourtant les plus dévoués à leur Créateur. L’avancée de l’Islam dans le monde gêne donc. Et si on peut pointer une abaya ici, et une mosquée là-bas, cela retardera ainsi la montée de cette religion, dont les membres observent à la lettre les prescriptions de leur livre sacré. Les deux autres peuples du livre ne peuvent pas en dire autant. Eux qui laissent massacrer des Palestiniens, pour ensuite s’écrier « So help me God ».

Le Bien triomphera contre ceux-là !  

Sedley Assonne

Leave a Reply

Your email address will not be published.