April 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Film Rebate Schème: Un milliard de roupies pour subventionner de fils étrangers

Film Rebate Scheme

Rs 1,1 milliard ont été puisés des fonds publics pour subventionner le tournage des films à Maurice sous le Film Rebate Scheme. C’est ce qu’a déclaré le ministre Sunil Bhola  à l’Assemblée nationale, hier, en réponse à la Private Notice Question du leader de l’Opposition. Le ministre Bhola, qui assure la suppléance au ministère des Finances en l’absence du titulaire, Renganaden Padayachy, actuellement en mission à l’étranger, a expliqué que l’industrie cinématographique s’est mondialisée ces dernières années à telle enseigne que pas moins de 37% des films produits par les studios d’Hollywood sont tournés hors des Etats Unis et que 60% des films produits à Bollywood sont tournés hors de la Grande Péninsule.

Maurice est confrontée à une rude concurrence dans ce domaine car une dizaine de pays proposent des remises beaucoup plus alléchantes, a dit le ministre, en citant l’exemple de la Pologne qui accorde des subventions pouvant aller jusqu’à 70% du coût d’un film. Il a cité le cas de deux réalisateurs qui ont choisi Port Rico et les Emirats Arabes Unis pour le tournage de leurs films après avoir visité Maurice. Pour améliorer la compétitivité du pays et faire face à la concurrence, les règlements régissant le  Film Rebate Scheme ont été revus sur recommandations de l’Economic Developement Board. Le montant de la subvention accordée aux réalisateurs étrangers représentera, à compter du 1er juillet de cette année, 40% du coût de production d’un film. Toutefois, les films dont les scénarios ont déjà été soumis avant cette date, ne bénéficieront pas des mêmes avantages.

Le leader de l’Opposition a exprimé son insatisfaction quant à la façon dont opère le Film Rebate Scheme qui, dans sa forme actuelle, représente, selon lui, un énorme gaspillage des fonds publics. C’est un business à risque, a dit Xavier-Luc Duval, en affirmant que 90% des films tournés à Maurice sont des flops ou ne sont pas sortis sur les écrans. Il a cité en exemple le film Serenity qui, à son avis, a été un fiasco. Argument repoussé par le ministre Bhola qui a rappelé les propos élogieux du Premier ministre lors du lancement de Serenity à Maurice.

Quant aux films qui ne sont pas sortis sur les écrans, ils sont au nombre de huit dont un a été tourné en 2019, un autre en 2020 et six autres cette année. Le fait qu’ils ne soient pas encore sortis sur les écrans ne signifie pas qu’ils ne sortiront jamais, a dit le ministre, en précisant que le succès d’un film dépend de plusieurs facteurs et qu’aucun réalisateur ne peut garantir à l’avance que son film remportera du succès au box-office.

Le ministre a donné la composition du comité responsable du Film Rebate Scheme dont les membres sont, à son avis, des personnes compétentes.  Ce qu’en doute le leader de l’Opposition qui réclame la présence de professionnels au sein de ce comité ainsi que la mise en place d’un Independent Review Audit qui reverrait les critères avant le décaissement des fonds publics pour subventionner un film étranger.

Leave a Reply

Your email address will not be published.