August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Lifestyle

Prestige : bons baisers de France

0 0
Read Time:5 Minute, 2 Second

Il anime nos soirées depuis le confinement, avec «L’amour est dans le Prestige» ou encore «The Prestige Voice». Avec plus de 64 000 abonnés sur Instagram, dont des Mauriciens, Réunionnais et Français, Prestige, 25 ans, jouit d’une popularité grandissante. Ce Français né de parents guadeloupéens, se dévoile.

• L’origine du concept «Lamour est dans le Prestige».

Tout a commencé, dit Prestige, lorsqu’il a animé des débats en «live» entre La Réunion et Maurice ; il voulait en savoir plus sur ces deux îles qu’il voulait visiter. Les internautes débattaient alors de quelle île est la meilleure. La rivalité étant allée trop loin, il a préféré y mettre un terme.

Mais l’idée a vraiment germé grâce à des émissions de téléréalité telles que «Les princes de lamour», où les participants se «battent» pour ravir l’élu/e de leur coeur. Comment a-t-il pensé à la méthode «Match» et «Next» ou confirmer si oui ou non quelqu’un apprécie son/sa prétendant/e ? «Jadore les histoires damour, ça me plt bien de jouer à Cupidon. Je me suis dit pourquoi pas faire les gens se rencontrer en live mais en ajoutant du fun avec aussi des histoires dex», explique-t-il.

Par la suite, Prestige s’est lié d’amitié avec plusieurs influenceurs mauriciens, comme Ally Royals, Kevin ou encore Jason. «Je pense que les Mauriciens ont bien aimé ma personnalité. Ils sont très actifs et ils sont présents tous les soirs pour mes live’.»

Ce que Prestige aime le moins ? Les internautes qui participent au «live» uniquement pour se faire voire, sans réelle implication. Il déplore aussi le manque de tact de certains jeunes pour courtiser les filles. «Par exemple, ils rentrent dans le live’, ‘je mappelle X, jai 22 ans mais ils ne vont pas plus loin»

Comment tu as «matché» avec ta copine ?

Prestige a «matché» plusieurs personnes au cours de ces dernières semaines. Dans son propre cas, comment s’y est-il pris ? Eh bien, l’élue de son coeur, il l’a rencontrée au lycée, à l’âge de 15 ans. «C’était le coup de foudre au premier regard, pour elle comme pour moi», partage-t-il, des étoiles dans les yeux.

Vie professionnelle ? Le football !

Eh oui ! Prestige est footballeur professionnel en Grèce. Il est ailier et attaquant. Amoureux du ballon rond depuis son plus jeune âge, il a débuté sa carrière professionnelle à l’âge de 19 ans. Son petit frère, confie-t-il, est aussi est un grand amateur de foot. Enfant, il avait pour idoles Arjen Robben ou encore Thierry Henry. Aujourd’hui, Prestige soutient qu’il n’a pas vraiment d’idoles mais plutôt des joueurs qu’il admire, comme Neymar ou encore Kylan Mbappé. 

Son équipe préférée ? Le Bayern Munich, répond-il. Il rêve d’ailleurs d’en porter le maillot un jour. Mais à ce stade, il aimerait surtout rejoindre une équipe française.

Et jouer pour l’équipe nationale, en rêve-t-il ? Prestige souhaiterait jouer pour l’équipe nationale de la Guadeloupe. Cependant avec les restrictions sanitaires dues à la Covid-19, cela s’avère plutôt compliqué.

Et pourquoi pas l’équipe de France ? «Jaurais aussi bien aimé rejoindre l’équipe de France, cependant, à mon poste, ce sera un peu plus compliqué en raison du nombre extraordinaire de talents qui sont présents.»

Le meilleur match de foot qu’il a regardé ? La finale de la Ligue des champions de l’édition 2012-13, qui a opposé le Bayern Munich au Borussia Dortmund. Son joueur préféré, Arjen Robben, avait inscrit le but de la victoire. «Même sil est gaucher et que je suis droitier, il est vraiment incroyable !»

A Maurice, ce sont les équipes anglaises qui sont les plus populaires, et notamment les deux géants que sont Manchester United et Liverpool. Quel est l’avis de Prestige sur ces deux clubs ? «Je les déteste tous deux !» réplique-t-il dans un éclat de rire. Lui, est fan d’Arsenal.

  • Projets futurs ?

Féru de mode,Prestige envisage de lancer sa propre marque dans le futur. «Je ne vais pas me lancer dans le mannequinat nécessairement mais je pose dépour quelques marques.» Au niveau du foot, il veut aller le plus loin possible. Il a aussi débuté une formation comme agent professionnel de joueur.

Prestige annonce qu’il travaille également sur un nouveau concept avec des influenceurs mauriciens. Ce projet, soutient-il, sera une première à Maurice.

• Influenceurs mauriciens

Au dire dePrestige, cela a été, pour lui, une immense surprise de découvrir des personnalités mauriciennes comme Bigg Frankii, Jason, Kevin ou Ally Royals. «Ils me font rire, on sappelle souvent, aujourdhui ce sont mes frérots !»

Quid de notre Zezi Lokal, soit l’auto-déclaré Dieu le père ? «Je ne le connaissais pas. Le soir où nous faisions The Prestige Voice, je lai fait entrer sans savoir qui il était. Nous étions tous de dos, lui écoutant chanter du Bob Marley.» En se retournant, il a vu Ally Royals commencer à rire. «Depuis, des personnes mont raconté qui il était, en même temps elles ont pu découvrir son compte Instagram.»

• Ses meilleurs souvenirs

Un de ses plus beaux souvenirs demeure la naissance de son petit frère. Prestige avait alors 9 ans. «Cest le plus beau cadeau de ma vie. Il y aussi la naissance de ma nièce.»

Et au niveau du foot ? «Jen ai trop. Parmi, mon intégration au Paris Football Club, qui est actuellement en deuxième division, vers l’âge de 15 ans.» Il se rappelle également, avec la même fierté, ce jour où, à 15 ans, il avait marqué 10 buts, dégoûtant le gardien de but adverse qui avait fini par quitter le terrain.«Lautre beau souvenir, cest davoir signé mon premier contrat professionnel à l’âge de 9 ans dans un club qui se trouve en Chypre.»

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
News

Inondations; Le Premier ministre rassure les sinistrés

0 0
Read Time:1 Minute, 52 Second

Rivière-des-Créoles, Providence, Bois-des-Amourettes et Bambous-Virieux. Ces villages durement affectés par les récentes fortes pluies ont reçu la visite du Premier ministre, Pravind Jugnauth, hier, mercredi 21 avril.

Accompagné de l’Attorney General et ministre de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin, du ministre des Infrastructures nationales et du développement communautaire, Bobby Hurreeram, et d’autres personnalités, le chef du gouvernement a fait le point sur la situation. Les fortes précipitations ont, en effet, entraîné des inondations qui ont endommagé des infrastructures. Sans compter que de nombreux foyers ont subi des pertes matérielles tandis que des planteurs ontperdu leurs récoltes.

Selon Pravind Jugnauth, «les visites des lieux ont permis à tous les partenaires de faire le point sur lampleur des dégâts causés aux infrastructures routières et aux murs de rétention ainsi que sur la destruction des cultures». Les mesures nécessaires seront prises pour remédier à la situation. Les travaux sont en cours, a souligné le Premier ministre. Etant donné que de telles précipitations pourraient se reproduire, a poursuivi le chef du gouvernement, les autorités planifient ce qui doit être fait pour résoudre ces problèmes.

Par ailleurs, «les maisons de certaines familles ont été touchées et la police procède actuellement à une évaluation des dommages subis». Le gouvernement, par le biais du Prime Minister’s Relief Fund, leur apportera le soutien nécessaire pour les soulager, a rassuré Pravind Jugnauth. Il a fait savoir que tous les partenaires travaillent ensemble pour aider les planteurs dont les cultures ont été affectées afin qu’ils puissent reprendre leurs activités.

Des habitants des villages concernés ont accueilli favorablement la visite du Premier ministre. «Je suis très contente que notre Premier ministre se soit rendu dans notre localité», soutient notamment Mirella Labonne. Selon cette habitante de Bambous-Virieux, c’était là une occasion de partager leurs problèmes. «Si les autorités nous aident, ce sera merveilleux pour nous.»

Même son de cloche du côté de Joshua Teeluck. L’habitant de Bois-des-Amourettes soutient que les eaux ont envahi sa maison. «Jai eu peur pour ma famille, surtout pour mes enfants, je navais nulle part où aller.» Il place sa confiance dans le Premier ministre. «Je pense quil pourra remédier à la situation.»

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %