April 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

La STC commande 6000 tonnes de riz ration

La State Trading Corporation (STC) a octroyé des contrats à quatre enterprises privées pour l’importation de 6000 tonnes métriques de Long Grain White Rice, communément appelé riz ration, Cette commande couvrira la période allant du 1er août au 31 octobre de cette année. C’est la firme Capital Ventures PVT Ltd qui a décroché la plus grosse part du gateau avec un contrat d’une valeur de 842 400 dollars USD, suivie de Abdul Rauf Traders avec un contrat de 827 900 dollars, de La Chartreuse Tea Manufacturing Co Ltd pour une valeur de 700 0000 dollars et Niraav Foods Pakistan dont le contrat concerne des importations valant 244 500 dollars USD.

L’arrivée de ces commandes devrait atténuer quelque peu les craintes des consommateurs, dit-on à la STC, car comme l’avait expliqué le General Manager de cet organisme, Rajiv Servansingh, la semaine dernière, le pays dispose d’un stock de riz pouvant aller jusqu’à un mois, voire jusqu’à six semaines. Malgré les propos rassurants de la direction de la STC, les étagères des supermarchés ont été prises d’assaut au point où pas un seul sachet de riz ration n’est aujourd’hui disponible dans les magasins d’alimentation. 

Les préposés des supermarchés rendent la STC responsable de cette situation car, dissent-ils, les propos du General Manager concernant la décision de l’Inde de ne pas exporter du riz de ration en raison de sa récolte déficitaire due aux conditions climatiques extrêmes qu’ont subi ce pays, l’année dernière, avec la mousson, ont créé une panique chez les consommateurs. Le fait que les commandes déjà placées auprès des fournisseurs indiens ne seront pas affectées et le recours possible à des négociations G to G, c’est-à-dire, de gouvernement à gouvernement, au cas où le pays éprouverait des difficultés à s’approvisionner n’ont pas suffit pour rassurer les consommateurs. 

La pénurie est artificielle, dit-on, car la livraison a pris du retard dans plusieurs points de vente. Quoiqu’il en soit, même les importateurs de riz Basmati se disent inquiets et suivent la situation de près depuis la publication du communiqué du gouvernement indien quand bien même le communiqué fait état de riz de ration uniquement. Dans leur cas, l’inquiétude s’explique par les fortes inondations qui avaient frappé le Pakistan, autre gros exportateur de riz, en septembre de l’année dernière, avec pour résultat que le prix de cette denrée a augmenté sur le marché mondial.  

Pour parer d’éventuelles pénuries de riz de ration, la State Trading Corporation a informé le ministère du Commerce et celui des Affaires étrangères pour qu’ils entament des discussions avec le gouvernement indien.

Leave a Reply

Your email address will not be published.