April 14, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Pravind Jugnauth annonce une police d’assurance contre les risques du métier des policiers

A l’Assemblée nationale

  • Cinq policiers décédés et 69 blessés dans l’exercice de leurs fonctions depuis 2015

Le gouvernement étudie en ce moment la possibilité d’introduire une police d’assurance contre les risques du métier auxquels sont exposés les policiers dans l’exercice de leurs fonctions. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre à l’Assemblée nationale, hier, en réponse à une question supplémentaire du député travailliste Ritesh Ramphul. La question initiale, venant du député MSM Kenny Dhunoo, portait sur le nombre de policiers qui ont perdu leur vie et qui ont été grièvement blessés dans l’exercice de leurs fonctions de 2015 à ce jour. 

Dans sa réponse liminaire, le Premier ministre a déclaré que cinq policiers ont perdu la vie et 69 autres ont été grièvement blessés alors qu’ils étaient de service. De ces six victimes deux sont des policières, la première étant la constable Dimple Raghoo, qui fut tuée lors d’une opération sous couverture de l’ADSU, en novembre 2020, alors qu’elle tentait d’arrêter une voiture impliquée dans un trafic de drogue sur le parking du centre commercial de Beau Vallon et l’autre alors qu’elle rentrait chez elle après avoir terminé son service. Le cas de la constable Raghoo a été référé au bureau du Directeur des Poursuites Publiques (DPP). A ce jour, les proches de quatre des victimes ont reçu une compensation financière  d’un montant total de Rs 6,1 millions.

En ce qu’il s’agit des policiers blessés les principales causes des incidents dans lesquels ils ont été impliqués sont des accidents de la route, des agressions par des membres du public lors des opérations policières, des coups de feu accidentels et des agressions en tentant de contrôler des rassemblements illégaux.

Le Premier ministre s’est longuement attardé dans sa réponse sur la nature ingrate du travail des policiers, sur leur disponibilité pour protéger la population et sur les risques qu’ils prennent en voulant rétablir l’ordre et la paix dans le pays. C’est pourquoi, il s’est dit disposé à mettre en application la recommandation contenue dans le rapport du Pay Research Bureau de 2021 en faveur d’une police d’assurance contre les risques du métier des policiers. Pravind Jugnauth dit avoir déjà donné des instructions aux officiers de son ministère pour se pencher sur ce dossier qui est complexe car seule une catégorie de fonctionnaires sont concernés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.