June 19, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Un STP pour booster le commerce et l’investissement

Un Strategic Trade Partnership (STP), qui contribuera à booster le commerce et les investissements entre le Royaume-Uni et Maurice dans une gamme de secteurs prioritaires, notamment les services financiers et professionnels, la gestion des déchets, l’économie verte, l’éducation, la cyber, la pharmacie, la biotechnologie et l’agritech, a été signé, lundi, au Caudan Arts Centre, à Port-Louis.

Les signataires étaient le ministre par intérim des Finances, de la Planification économique et du Développement, ministre du Développement industriel, des PME et des Coopératives, Sunil Bholah, et le nouvel envoyé commercial du Premier ministre britannique à Maurice, Andrew Selous. La cérémonie de signature a eu lieu en présence de la Haute-Commissaire britannique à Maurice, Charlotte Pierre, ainsi que des représentants des secteurs public et privé.

Selon Sunil Bholah, le STP témoigne de l’engagement du Royaume-Uni à soutenir le programme commercial de Maurice et à approfondir son partenariat commercial avec Maurice alors que nous continuons à faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine. « Le STP Royaume-Uni-Maurice est une étape clé dans l’histoire des relations économiques qui existent entre nos deux pays. Il incarne la détermination, la volonté et le dynamisme de nos deux pays pour entretenir et développer davantage les relations bilatérales en matière de commerce et d’investissement. Il établit une plate-forme pour réduire les risques d’investissement, répondre à la demande de compétences et revoir les conditions du marché pour encourager les investisseurs », a-t-il affirmé.

Et d’ajouter que le Royaume-Uni est l’un des principaux partenaires commerciaux de Maurice. « Nos liens économiques reposent sur un engagement commun en faveur d’un commerce libre et équitable », a-t-il dit. Il a en outre rappelé que pour sauvegarder nos préférences commerciales, Maurice ainsi que trois autres pays africains, à savoir Madagascar, les Seychelles et le Zimbabwe, ont signé un accord avec le Royaume-Uni en janvier 2019 connu sous le nom d’UK-ESA EPA qui est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Sunil Bholah s’est aussi attardé sur le fort commerce de services entre le Royaume-Uni et Maurice, notamment dans les secteurs des services financiers et professionnels. Il a rappelé qu’il existe un certain nombre d’entreprises britanniques opérant à Maurice dans différents secteurs allant de la banque, de l’assurance, des TIC, de l’éducation, des énergies renouvelables, de la fabrication, de l’hôtellerie et de l’immobilier.

Pour sa part, Andrew Selous a déclaré que le STP est une étape importante qui verra les relations commerciales entre le Royaume-Uni et Maurice atteindre de nouveaux sommets. Il a rappelé qu’en tant qu’envoyé commercial du Premier ministre britannique, sa mission est de soutenir et de stimuler le commerce et l’investissement entre les deux pays. Son objectif, a-t-il souligné, est de construire la prospérité, d’éliminer la pauvreté et de créer des opportunités pour les peuples de nos deux pays. Il a également invité le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à participer au Sommet sur l’investissement Royaume-Uni-Afrique prévu les 23 et 24 avril 2024. « Le Sommet réunira des chefs d’État et de gouvernement de 24 pays africains avec des chefs d’entreprise britanniques et africains. Il renforcera les partenariats entre le Royaume-Uni et l’Afrique pour créer des emplois et de la croissance, soutenir les talents britanniques et africains dans des secteurs tels que la finance et la technologie, et promouvoir les femmes entrepreneurs », a-t-il souligné.

Quant à la Haute-commissaire britannique, Charlotte Pierre, elle a fait ressortir que les relations actuelles entre le Royaume-Uni et Maurice valent plus de Rs 40 milliards par an. « Il est donc essentiel de travailler plus dur et de repousser les nouvelles frontières de l’innovation dans les nouvelles industries du futur », a-t-elle déclaré.

UK Prime Minister’s Trade Envoy Programme
Les envoyés commerciaux du Premier ministre britannique sont un réseau de parlementaires nommés, issus de la House of Commons/House of Lords et de tous les horizons politiques. Le rôle est non rémunéré et bénévole. Les envoyés commerciaux s’engagent sur leurs marchés respectifs où d’importantes opportunités de commerce et d’investissement ont été identifiées par le gouvernement britannique. Ils soutiennent la dynamique de croissance économique en s’appuyant sur les relations existantes du Royaume-Uni avec ces marchés. De plus, ils font la promotion de la Grande-Bretagne dans le monde. Le Programme des envoyés commerciaux du Premier ministre a débuté en 2012. Il existe actuellement 35 envoyés commerciaux du Premier ministre couvrant 65 marchés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.