May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Une hausse de 1,1% pour le premier trimestre 2023

Secteur de la construction
L’indice des prix de la construction, qui s’établissait à 131,1 au quatrième trimestre 2022, a accusé une hausse de 1,1% pour atteindre 132,6 au premier trimestre 2023. Les évolutions mensuelles ont été: janvier (1,4%), février (-0,2%) et mars (0,3%). En outre, pour la même période des augmentations ont été constatées dans différents sous-indices, à savoir « Travail » (4,5%), « Location de matériel » (2,7%), « Matériaux » (0,1%) et « Transport » (2,0%). Ce qui ressort du rapport de Statistics Mauritius rendu public hier.

Selon les derniers chiffres du bureau des statistiques de Maurice, le secteur de la construction affiche bonne mine. En effet, l’indice des prix de la construction, qui s’élevait à 128,8 en avril 2022, a maintenu une tendance à la hausse jusqu’en août 2022 pour atteindre 132,0. En septembre 2022, l’indice a enregistré une légère baisse pour atteindre 131,9 et a maintenu une tendance à la baisse jusqu’en décembre 2022, atteignant 130,8. En janvier 2023, l’indice a à nouveau accusé une hausse, passant à 132,6, suivi d’une baisse de 0,2% en février 2023, pour atteindre 132,4. En mars 2023, l’indice a enregistré une légère hausse pour atteindre 132,8.

L’augmentation en janvier 2023 est due à la hausse du coût du travail (4,5%), à la hausse des taux de location de matériel (2,7%) et des transports (2,0%), ainsi qu’à une hausse du sous-indice des matériaux (0,4%). L’augmentation du sous-indice des matériaux est principalement attribuable à la hausse des prix des granulats (0,5%), du béton pré-mélangé (2,6%), des ouvertures en aluminium (0,4%) et des tuiles et granit (0,5%), en partie compensée par des baisses des prix des barres d’acier (-0,6%), de la menuiserie bois (-1,4%) et de la plomberie (-0,7%).

La baisse en février s’explique principalement par la baisse des prix des barres d’acier (-1,1%) et des tuiles et granit (-0,6%). En mars 2023, l’indice a augmenté de 0,3% pour atteindre 132,8, sous l’effet de hausses des prix du béton pré-mélangé (2,4%), partiellement compensées par une baisse des prix des barres d’acier (-0,8%). Par rapport aux mois correspondants de l’année précédente, l’indice a augmenté de 7,5% en janvier, de 6,3% en février et de 4,0% en mars.

Changements par catégories
Le sous-indice « Travail » a augmenté de 4,5% en janvier 2023, sous l’effet d’une compensation salariale. Il est resté inchangé en février et mars 2023. Le sous-indice « Location de matériel » a augmenté de 2,7% en janvier 2023. Aucune évolution n’a été observée en février et mars 2023.

Le sous-indice « Matériaux » augmente de 0,4% en janvier 2023 principalement en raison de la hausse des prix des granulats (0,5%), du béton pré-mélangé (2,6%), des ouvertures en aluminium (0,4%) et des tuiles et granit (0,5%) , en partie compensée par la baisse des prix des barres d’acier (-0,6%), de la menuiserie bois (-1,4%) et de la plomberie (-0,7%). En février 2023, le sous-indice des matériaux s’est contracté de 0,1%, principalement en raison des baisses des prix des barres d’acier (-1,1%) et des tuiles et granit (-0,6%). Le sous-indice a augmenté de 0,4% en mars 2023, sous l’effet d’une hausse du prix du béton pré-mélangé (2,4%), partiellement compensée par une baisse du prix des barres d’acier (-0,8%). Le sous-indice « Transports » a augmenté de 2,0% en janvier 2023 et est resté inchangé en février et mars 2023.

Changements par catégorie de travail
En janvier 2023, le sous-indice du bâtiment gris a enregistré une augmentation de 1,5% pour atteindre 132,2 contre 130,2 en décembre 2022. Cette augmentation était principalement due à la hausse du coût de la main-d’œuvre (4,5%) et des transports (2,0%), couplée à une augmentation les prix du béton pré-mélangé (2,6%), partiellement compensés par la baisse des prix des barres d’acier (-0,6%).

Au niveau des catégories de travaux, les principales évolutions sont: « Terrassements » (1,1%), « Bétonnage » (2,0%), Coffrages » (2,5%), « Blockwork » (1,2%), « Plâtrage aux plafonds et murs » (1,9%), « Chapes aux sols et toitures » (1,5%), « Ouvertures extérieures » (0,4%), « Carrelage » (1,6%), « Peinture » (1,9%), « Aménagement de cuisine » (1,5%), « Travaux électriques » (1,3%) et « Frais généraux de chantier » (5,9%).

Le sous-indice du bâtiment gris a baissé de 0,2% en février 2023 pour atteindre 132,0. Cette baisse est principalement due à une baisse des prix des barres d’acier (-1,1%). Au niveau des catégories de travaux, les principales évolutions sont : « Renforcement » (-1,0%) et « Carrelage » (-0,6%).

En mars 2023, le sous-indice des bâtiments gris a augmenté de 0,5% pour atteindre 132,6. Cette augmentation résulte principalement d’une hausse des prix du béton pré-mélangé (2,4%), partiellement compensée par une baisse du prix des barres d’acier (-0,8%). Puis, au niveau des catégories d’ouvrages, les principales évolutions sont : « ouvrages béton » (1,8%) et « Armatures » (-0,6%).

Leave a Reply

Your email address will not be published.